• La planification des repas

    Happy family are preparing a healthy dinner at home.

    Saviez-vous que seulement 37% des gens planifient les repas à l’avance1 ? Et pourtant, les avantages de prévoir vos ingrédients et vos achats sont nombreux : économies de temps et d’argent, moins de resto les soirs de semaine, meilleure qualité nutritionnelle des repas, etc. Voici quelques conseils pour mieux organiser vos repas de la semaine.

    Planifiez : du temps, bien investi !

    Prévoyez d’abord une feuille de papier, un crayon et les cahiers publicitaires des épiceries près de chez vous. Pourquoi ne pas utiliser votre téléphone intelligent pour prendre des notes ? Commencez par jeter un coup d’œil à votre frigo, votre garde-manger et votre congélo. Que manque-t-il ? Pour vous aider, songez aux rangées à l’épicerie et aux sections entourant les allées : légumes, fruits, fromage, pain, viandes, poissons, lait, yogourt, légumes et fruits surgelés, puis, dans les allées centrales: céréales à déjeuner, condiments, épices, fines herbes, craquelins, fruits en compote, etc. Notez les ingrédients manquants. Ensuite, feuilletez les cahiers publicitaires. Enfin, demandez à vos enfants de choisir des aliments qui leur plairaient à manger cette semaine : burger, pommes pour la collation, brocoli pour les crudités, yogourt et fruits des champs pour le déjeuner, etc. Écrivez toutes leurs idées.

    Impliquer les enfants dans la cuisine

    Plus ils sont jeunes, plus vite vos tout-petits apprendront à effectuer des tâches complexes en cuisine. Même en bas âge, assoyez-les dans une chaise-haute pour qu’ils vous regardent préparer le repas. Dès un an, vous pouvez leur faire goûter à vos plats en préparation à l’aide d’une petite cuillère ou du bout des doigts. Plus tard, proposez-leur des recettes de base. Voici quelques idées pour débuter leur éducation culinaire :

    • Muffins maison : demandez-leur de verser le mélange dans un moule ou encore de mélanger les œufs avec le lait…
    • Soupes maison ou sauce à spaghetti : les enfants aiment bien ajouter des ingrédients, mélanger, saupoudrer d’épices et de fines herbes, etc.
    • Sautés de légumes : les plus vieux pourront couper les légumes, tandis que les plus jeunes peuvent ajouter les assaisonnements.

    Le plein de « dépanneurs »

    Il vaut la peine d’avoir quelques ingrédients « dépanneurs » sous la main lorsque vous manquerez de temps pour cuisiner.

    Garde-manger :

    • Conserve de poisson (sardine, hareng, thon, saumon) ou de légumineuses (pois chiches, lentilles)
    • Sauce ou pâte de tomates réduites en sodium
    • Couscous, riz, pâtes de blé entier, orge, quinoa
    • Épices et fines herbes variées

    Frigo :

    • Fromages variés, déjà râpés ou tranchés
    • Carottes, navets, fèves jaunes ou vertes, brocoli et patates douces se conservent bien au frigo
    • Sachets de laitue pré-lavée
    • Œufs
    • Yogourt nature ou crème sûre
    • Pesto, olives, tomates séchées, gelée de poivrons, moutarde, citron (pour assaisonner)

    Congélo :

    • Légumes et fruits surgelés
    • Poisson, poitrines de poulet et viande surgelés
    • Tofu que vous aurez fait congelé
    • Pâtes farcies (tortellinis, cannellonis)
    • Pains variés : ciabatta, bagel, pita, muffin anglais, tortillas…

    Ces quelques astuces vous permettront de mieux gérer la planification de vos repas et de faire participer petits et grands tout en s’amusant!

    Bon appétit!!!

     

    (1)    Sondage mené par les Diététistes du Canada en 2012