• Coaching familial ou coaching parental?

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    Coaching parental ou coaching familial?
    Coaching familial ou coaching parental? Coach familial ou psychologue? Éducatrice spécialisée ou travailleuse sociale? À domicile ou en bureau? Service personnalisé à notre famille ou ateliers pour parents? Ateliers ou formations ou encore conférences? En salle ou en ligne?

    OUF! Plusieurs parents se posent ses questions, et c’est très légitime étant donné la panoplie d’approches et des types de services offerts aux parents pour les soutenir!

    Il y a de quoi être mêlé!

    Je vous propose donc de vous présenter les différentes options qui s’offrent à vous et de vous éclairer sur certaines nuances. Voici, selon moi, les différentes possibilités actuellement disponibles pour les parents en recherche de connaissances supplémentaires sur le développement de l’enfant et de stratégies éducatives efficaces :


    Sites web, magazines spécialisés au niveau de la famille ou livres s’adressant aux parents.

    Avantages : Gratuit ou à faible coût (magazines et livres), ils vous permettent d’avoir accès à une très grandes variétés des textes sur les sujets qui vous intéressent à ce moment-là. Certains sont plus du type informatif ou théorique et d’autres davantage concrets. Mon seul conseil est de vous assurer que l’auteur a les compétences pour écrire ce texte ou ce livre.

    Désavantages : Ce sont des contenus statiques, c’est-à-dire qu’ils ne vous permettent pas de questionner l’auteur afin d’obtenir plus d’exemples ou de clarification afin de vous permettre de comprendre à 100% ce qui est proposé, avec les toutes les nuances que cela implique.

     

    Ateliers et formations sur le développement des compétences parentales ou l’acquisition de nouvelles stratégies d’interventions en lien avec un aspect précis.

    Avantages  : Permet aux parents de se sortir de l’isolement face à leur situation et par le fait même de constater qu’ils ne sont pas les seuls à vivre ce type de situation. Très grand baume pour le cœur de parent! L’échange avec les autres participants est souvent très enrichissant et permet d’intégrer plus facilement la matière. Le côté interactif avec les participants et aussi avec le formateur peut aider les participants à mieux saisir la matière et à les rassurer dans leurs compétences parentales. Dans la plupart des cas, des documents en lien avec votre formation vous sont remis, ce qui vous permet de les consulter ultérieurement.

    Désavantages : Certains ateliers sont exigeants en terme de temps car ils sont donnés sur plusieurs semaines à des heures qui ont déterminées par le formateur. Vous devez donc vous y adapter. De plus, le fait de parler avec d’autres personnes d’une problématique nous amène souvent à avoir envie de parler de ce que l’on vit avec nos propres enfants. Ce qui n’est pas négatif en soi, cependant, ce type de formule n’est pas conçu pour du soutien personnalisé. Ce n’est pas son objectif. En ce qui concerne les frais, il y en a mais sont habituellement assez abordables.

     

    Conférences

    Avantages  : Un des avantages des conférences est qu’elles sont habituellement peu coûteuses ou gratuites et qu’elles vous permettent d’obtenir de l’information sur un sujet souvent très précis. Vous pouvez facilement en trouver dans votre secteur par le biais des écoles, de la ville, des organismes communautaires ou encore par des recherches sur internet. L’investissement en temps n’est que de quelques heures.

    Désavantages : Elles sont presque toujours les soirs de semaine entre 18h-19h et 21h-22h. Ce qui implique une gardienne et une organisation de l’horaire avec les enfants. Aucune documentation n’est remise aux participants dans la plupart des cas. Vous devez donc prendre des notes si vous en avez besoin.

     

    En salle

    Avantages  : Il y a généralement plus d’échanges possibles entre les participants et avec la personne ressource. L’option en salle est souvent plus interactive.

    Désavantages : L’horaire est imposé et vous devez vous trouver une gardienne pour s’occuper des enfants pendant votre absence.

     

    En ligne

    Avantages : Vous pouvez l’écouter au moment de votre choix dans la majorité des cas. Vous n’avez donc pas à vous trouver une gardienne et à adapter votre horaire. Parfois les coûts sont moins chers qu’en salle car vous n’avez que les frais de la formation à débourser sans les autres frais reliés au déplacement par exemple.

    Désavantages : Cette option demande beaucoup de rigueur : comme il n’y a pas de limite dans le temps, ni dans l’horaire, il est facile de remettre à plus tard au lieu de se mobiliser ici et maintenant pour la visionner. Les interactions avec les autres participants sont souvent inexistantes et il y a un délai dans les réponses aux questions que vous posez. C’est une option où les échanges sont moins instantanés. Certains peuvent trouver cette option plus impersonnelle car il n’y a pas de contact réel entre les gens. On est seul devant notre ordinateur.

     

    Coaching familial ou coaching parental?

    Plusieurs parents peuvent se poser cette question. Et plusieurs intervenants pourront vous répondre différentes choses. Mais en général, on considère que le coaching parental c’est lorsqu’on intervient auprès des parents uniquement alors que le coaching familial inclut l’ensemble du système qu’est la famille. Ce qui implique parfois uniquement les parents et d’autres fois les enfants.

    De façon moins courante, certains intervenants diront que le coaching parental est lorsqu’un parent croit être responsable des difficultés vécues avec ses enfants et qu’il est à la recherche d’aide pour lui-même. Alors que le coaching familial s’adresserait à un parent qui pense que le problème vient de ses enfants et qui est à la recherche du truc miracle qui fera disparaitre les problèmes de comportement de son enfant sans se remettre lui-même en question. Mais attention : le coaching familial ne peut pas être réduit à cette simple explication qui est très loin de la réalité.

    Le coaching est une approche. C’est une façon de travailler. Elle peut s’appliquer aux parents, aux enfants, aux couples, à l’individu (coach de vie), aux athlètes, aux entrepreneurs ou tous postes de gestion (coaching d’affaires). De plus, tout parent en recherche d’aide extérieure peut penser qu’il est le problème ou bien que ce sont ses enfants le problème (souvent les 2).  Il arrive que certains soient dans l’attente d’une liste de trucs miracles qui règlera tout rapidement, et sans efforts. Mais en coaching familial, le but n’est pas de trouver un coupable mais bien de responsabiliser chacun face à nos comportements au sein du système, en l’occurrence la famille dans le cas du coaching familial.

     

    Coach familial, éducatrice spécialisée, psychoéducatrice, à domicile ou psychologue?

    En général, les intervenants (coach familial, éducatrice spécialisé, psychoéducatrice, travailleuse sociale, etc.) à domicile privilégient davantage le concret et le « ici et maintenant » que le psychologue. Il est important de comprendre que le psychologue est le seul qualifié pour diagnostiquer et traiter un trouble X (anxiété, TDAH, etc.) mais tous les autres peuvent être d’excellents alliés pour aider à la mise en place de stratégies concrètes au quotidien pour aider l’enfant et/ou la famille à composer avec ce trouble.

     

    Mise en garde

    À mon avis, un parent peut ressentir le besoin d’utiliser une ou plusieurs des options disponibles en fonction de ce qu’il vit et de ses besoins. Mais le plus important est de s’assurer que la personne ressource (l’auteur du livre, le formateur, le conférencier ou le coach familial) ait les compétences nécessaires pour pouvoir aider de façon adéquate. N’hésitez pas à demander à voir une copie de diplôme avant d’aller de l’avant, et ce, peu importe la notoriété publique de cette personne. Car malheureusement, ce n’est pas parce que le grand public croit qu’une personne a les compétences, que c’est représentatif de la réalité.

    L’expérience parent, bien que très pertinente, n’est pas suffisante à mes yeux pour soutenir et guider des parents. Il est essentiel d’avoir côtoyés plusieurs enfants venant de milieux complètement différents ainsi que d’avoir des connaissances académiques concernant le développement de l’enfant. Pour être admissible à notre regroupement, les intervenants doivent avoir une formation académique reconnue en éducation, un minimum de 4 500 heures d’intervention auprès des enfants ainsi que de la formation en coaching, afin de pouvoir appliquer cette approche. Car je le répète : le coaching familial est une approche en soi!

    Nos membres se déplacent à domicile afin d’accompagner, de coacher le(s) parents et le ou les enfant(s) en fonction des valeurs familiales et de leurs besoins réels. Le tout dans le respect de leur rythme et avec la conscience que ça demande beaucoup d’humilité d’accepter de faire venir une personne de l’extérieur pour nous soutenir. Je lève d’ailleurs mon chapeau à tous les parents qui osent !

    Oser demander de l’aide est un pas important pour améliorer ses relations familiales, puisque comme dans toutes nos relations interpersonnelles, un travail d’introspection ainsi qu’une implication dans le processus de changement est essentielle afin de nous permettre d’avancer, d’évoluer vers des relations plus saines et positives.

    Eh non, des trucs miracles il n’y en a pas! Pour transformer les relations familiales de façon durable, il est primordial de s’attarder sur la source et trouver à quel(s) besoin(s) l’enfant et vous, le parent, tentez de répondre en ayant ce(s) comportement(s).  Intervenir auprès des familles, c’est tout un art.  Un art que nos coachs familiaux ont développé au fil des ans, tant dans leur parcours académique que directement auprès des enfants et/ou des familles !

    Alors voilà notre constat : il y a différentes options d’aide et différentes approches pour soutenir les familles et la plupart sont complémentaires.  Puisque vos enfants sont la prunelle de vos yeux, prenez soin de vérifier les qualifications de l’intervenant choisi, mais aussi, faites confiance à votre intuition afin de choisir une approche et un intervenant qui correspondent à vos valeurs familiales!

    Bon succès dans vos relations familiales !