• 5 astuces pour développer la créativité auprès de vos enfants

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    jeux libres
    Êtes-vous une personne créative et pleine d’imagination? Vos enfants dessinent mieux que vous? Ou bien vous manquez d’idées pour avoir du plaisir avec vos jeunes? Peu importe si les réponses sont oui ou non ou les 2, en lisant cet article, vous découvrirez quelques astuces pour vous aider à développer leur créativité.

    Ce qui est intéressant avec la créativité c’est que tout est possible. C’est l’imaginaire, la spontanéité, les essais, les erreurs et surtout le plaisir d’expérimenter sans connaître le résultat final. La créativité ne se restreint pas juste à dessiner ou bien à faire des bricolages. Au contraire, la créativité stimule les 5 sens soit l’odorat, le toucher, le goût, la vue et l’ouïe. De plus, aucune limite d’exploration, de temps et d’obligation n’est nécessaire. C’est merveilleux n’est-ce pas?

    Ce n’est pas toujours évident d’être soi-même créatif, mais afin de vous aider à développer la créativité de vos enfants et peut-être la vôtre, je vous mets ici-bas quelques idées simples:

    Laissez votre enfant jouer librement, n’imposez aucune règle, ni de façon de faire. Bon, quelques fois, il faut quand même être vigilant pour la sécurité afin que personne ne se blesse.
    • S’il fait une tour avec des blocs et qu’il vous dit que c’est un bateau, alors c’est super, car c’est lui-même qui l’a créé et imaginé. L’enfant donne la fonction qu’il désire aux objets utilisés.
    • Pour un enfant plus vieux, laissez-le jouer dehors avec ce qui l’entoure. Exemple : Prendre des roches, de la terre, des feuilles et autres ingrédients de la nature, il les met dans un sceau avec de l’eau et il en fait une soupe aux sorcières. Wow!
    • Encouragez votre enfant dans ce qu’il crée. Quelques fois, vous n’arriverez peut-être pas à comprendre où il prend ses idées ou bien à comprendre ce qu’il fait, mais ce n’est pas le but de la créativité. L’important c’est que votre enfant lui, comprend ce qu’il fait. Il est jeune, il apprend, il expérimente.
    • Évitez de dire « Ce n’est pas comme ça, je vais te montrer». Il le fait à sa façon et pas toujours à votre façon. C’est parfait ainsi.
    Observez les intérêts de votre enfant, cela vous aidera à trouver ses motivations.
    • Par exemple, il aime écouter et chanter sur la musique, danser, il aime cuisiner, se promener dans le bois, etc… Vous pouvez alors lui fournir du matériel, des objets diversifiés de préférence récupérés ou achetés à très peu de frais. Faites-lui découvrir votre garde-robe afin qu’il puisse choisir des vêtements pour se faire des costumes, aller chercher ensemble des branches et des feuilles dans la forêt pour faire un bricolage, le laisser choisir des ingrédients comestibles pour faire une recette inventée, etc…
      • Laissez l’enfant libre de se qu’il fera du matériel à sa disposition. Laissez place à son imagination, avec un peu de surveillance bien sûr, mais pas trop, vous êtes l’observateur, souvenez-vous en!
    Nul besoin d’acheter une multitude de jeux et jouets qui ne serviront pratiquement jamais. Les jeunes enfants (environ plus ou moins 12-36 mois) s’amusent avec pleins de choses dans votre maison, car ils sont en mode exploration. Combien de fois, j’attends des parents dire «il touche à tout»…. et oui !
    • Pour les petits dans ces âges, ils se contentent de peu. Offrez-leur des boîtes en cartons vides, des contenants de plastiques vides, des grandes cuillères, des chaudrons et pourquoi pas leur faire un tiroir ou un panier juste pour eux, pour qu’ils s’amusent et créent leur propre environnement imaginatif.
    • Il ne faut pas avoir peur que votre enfant se salisse. Au contraire, c’est une phase normale du développement de l’enfant. Mettez-lui des vêtements plus usés pour jouer et faire des activités de toutes sortes. Vous pouvez lui fournir du yogourt, de la préparation de pouding et l’asseoir à la table avec ces ingrédients devant lui, il en aura partout et puis, il s’amuse, il goûte, il touche, il sent, il développe ses sens.
    Vous êtes un parent avant tout, pas un amuseur public, ni un clown, ni une organisation d’événement d’enfant. C’est important de laisser, à quelques occasions, des moments où votre enfant s’ennuie, trouve le temps long.
    •  Limitez les écrans (télévision, ipod, ipad, jeux vidéos etc…) Ainsi, pour s’occuper, il devra s’inventer des jeux, utiliser son cerveau pour créer, rêver, l’amener à développer son imagination et sa créativité.
    • Laissez la chance à votre enfant d’être un enfant, c’est-à-dire d’avoir un horaire peu chargé en activités et cours de toutes sortes. Laissez-lui des temps libres, des activités extérieures non planifiées, il apprendra à s’occuper par lui-même.
    Finalement, regarder des albums photos, recréer vos souvenirs, raconter des histoires avec des livres et utiliser votre imagination pour amenez votre enfant à en faire autant.
    • Les livres sont la porte d’entrée de l’imaginaire. Avant la sieste ou le dodo, prenez le temps de regarder ensemble un livre. Pas besoin de lire textuellement les phrases. Vous pouvez nommer les images, poser des questions à l’enfant sur ce qu’il voit.
    • Pour les enfants plus vieux (4-6 ans), vous pouvez leur demander qu’ils vous racontent une histoire à l’aide du livre. Laissez-leur la chance de la raconter à leur façon, même si ce n’est pas ce qui est écrit dans les livres. Les images sont perçues d’une façon différente et l’histoire est autant intéressante.

    La créativité se fait de milles et une façon, soit en s’improvisant comme un vétérinaire qui soigne les dinosaures, le chef-cuistot du carré de sable ou bien la chanteuse d’un groupe pop. Les jeux inventés développeront la confiance en soi de l’enfant, sa capacité à gérer des conflits et trouver des solutions à certains problèmes. L’enfant sera en mesure de se débrouiller ainsi que de développer son autonomie. Alors maintenant, amusez-vous bien!!!