• 5 étapes essentielles pour vous préparer à adopter un enfant

    Préparer une adoption d'enfants
    Avoir un enfant…c’est une grande décision! Adopter un enfant est une décision, j’oserais dire, encore plus grande, qui nécessite une profonde réflexion.  L’adoption est un acte d’une grande portée et ayant un impact insoupçonné sur votre vie.

    Il est indispensable que vous ayez à l’esprit et dans votre cœur que dans tout le processus de l’adoption, la priorité est orientée sur l’enfant; sur sa sécurité, son bonheur et surtout sur le but ultime de lui offrir une famille répondant à ses nombreux besoins.

    Ces 5 étapes essentielles vous prépareront à prendre une décision éclairée qui augmentera vos chances de vivre cette vie de famille tant désirée avec succès.

    1ière étape : Réfléchir à cette option qu’est l’adoption

    Prendre le temps d’amorcer une réflexion honnête envers vous-même sur les motivations et les raisons qui vous incitent à vouloir adopter un enfant.  Cette réflexion personnelle est d’autant plus nécessaire si ce n’est pas vous, dans le couple, qui avez initié l’option d’adopter.  Quelques questions pour vous aider à cheminer dans cette introspection:

    • Considérez-vous avoir une bonne santé physique et une bonne résistance morale et psychologique?
    • Faites-vous preuve de patience et de tolérance dans votre vie quotidienne?
    • Est-ce que vous êtes influencé par ce que pense ou dit un membre de votre famille sur ce qui concerne vos décisions dans votre vie personnelle ou conjugale?
    • Avez-vous de la difficulté à demander de l’aide à votre entourage ou à un professionnel?
    • Considérez-vous pouvoir compter sur des personnes de confiance autour de vous (amis, membres de la famille élargie) ?
    • Comment serait vécu le fait que l’enfant vous repousse pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines? Qu’il refuse vos soins, votre attention et vos caresses, tout en ayant un attrait sans borne pour votre conjoint?
    • Vous croyez-vous capable de vous attacher à un enfant non biologique?
    • D’après vous, votre conjoint pense quoi de l’adoption? Quelles émotions semble-t-il vivre par rapport à ce projet?

    2ième étape : Échanger vos réflexions personnelles avec votre conjoint

    Il est primordial que ce projet soit partagé par les deux conjoints.

    Il s’agit de reprendre les questions et d’échanger ouvertement sur vos sentiments personnels face au projet, tout en vous sentant accueilli par votre conjoint dans vos peurs et vos craintes.

    D’autres aspects sont à évaluer ensemble comme par exemple :

    Vous sentez-vous assez fort comme couple et équipe pour mettre en place tout ce qui est nécessaire pour aider votre enfant à surmonter ses souffrances voire ses traumatismes des premiers jours, mois et années de sa vie?

    Nous souhaitons tous que notre enfant soit en parfaite santé mais c’est certain que votre enfant va présenter des déficits, que ce soit au niveau nutritionnel, moteur, intellectuel (difficilement perceptible en bas âge) ou affectif (sa capacité à faire confiance peut être atteinte légèrement à sévèrement).

    Il est donc de mise de discuter ensemble de l’éventualité d’accueillir un enfant ayant un handicap, sans que vous ayez eu au préalable des informations précises sur la nature de cet handicap.

    3ième étape : Faire l’éventail de vos ressources

    • Dressez la liste des ressources humaines qui pourraient vous aider au cours des premiers mois et même des premières années de l’arrivée de votre enfant. Par exemple, les membres de la famille élargie, certains de vos amis en passant par les ressources médicales, sociales et communautaires disponibles dans votre localité. Certaines familles ont dû déménager de région pour que leur enfant reçoive les services spécialisés que sa condition physique exigeait.
    • Planifiez de prendre un minimum de six mois de congé de votre travail pour demeurer à la maison et ainsi installer une routine constante et sécurisante.  Dans ce contexte, il est donc inévitable de tenir compte de vos ressources financières autant pour le projet en lui-même (procédures légales, évaluation, voyage…) que pour répondre aux besoins spécifiques de l’enfant.adoption internationale

    4ième étape : Faire des lectures se rapportant aux enfants et à l’adoption

    Le fait de prendre du temps pour vous informer est non seulement pour vous conscientiser sur certaines difficultés ou problèmes se rapportant à l’adoption d’un enfant mais plutôt pour que vous constatiez qu’il existe des solutions et des moyens pour faire face adéquatement à votre rôle de nouveaux parents.

    5ième étape : Rencontrer des personnes qui ont adopté.

    Vous pouvez commencer par joindre des forums de discussion sur des sites internet qui concerne l’adoption, vous élargirez ainsi votre réseau de contacts.

    Le partage d’informations avec des parents adoptifs vont probablement vous touchez au niveau émotif et répondre à des besoins plus spécifiques mais je tiens à vous mettre en garde que le vécu de chaque famille est différent et que ce qu’une famille vit ne sera peut-être pas vécu ainsi chez vous.

    Il pourrait être aussi intéressant d’échanger avec des personnes qui sont aujourd’hui parents adoptifs d’adolescents car cette étape de vie comporte son lot de remises en question et de recherche d’identité chez tout adolescent.  Ceux qui sont adoptés sont sensibles au fait qu’ils « ne savent pas » qui ils sont car leur « vraie histoire » et leur « vraie origine » sont très souvent inconnues.  Alors comme parents, comment pensez-vous être en mesure de composer avec ces grands questionnements et soulager leurs inquiétudes?

    Vous avez aussi des possibilités de créer des relations entre parents adoptants ou en attente d’adoption si vous profitez des formations pour parents.  Vous trouverez des informations sur des cours pour les parents sur le site internet « lemondeestailleurs.com ».  Plusieurs thèmes sont abordés comme « Attachement et troubles de l’attachement » ou « Adoption nationale ou internationale ».

    De plus, lorsque vous serez inscrits à un organisme agréé en adoption, il y aura sûrement des séances d‘informations et des formations qui vous seront offertes voire même exigées dans votre processus d’adoption.

    Échanger avec ces gens sera une occasion de connaître de belles histoires et aussi des réalités plus difficiles vécues par certains mais qui très souvent se vivent mieux au fil du temps.

    Toutes ces étapes suggérées ne sont pas pour faire de vous des parents « excellents et irréprochables » mais plutôt pour vous donner l’opportunité de bien construire votre « fondation » pour créer une belle solidité à votre futur nid familial.  Ainsi vous connaîtrez mieux vos forces et vos limites dans l’acte d’accueillir un enfant pour qui vous serez son 2ième papa et sa 2ième maman.

    Ainsi, d’être mieux informés et outillés, il vous sera plus facile de consentir mutuellement à cet engagement pour la vie.

    Je n’ai pas omis de vous dire que l’Amour est nécessaire!  J’ai juste la certitude que vous en aurez à revendre et que vous serez prêts à le donner inconditionnellement !