• Bougez et solidifiez votre lien affectif avec votre enfant!

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    Bougez et solidifiez votre lien affectif avec votre enfant!

    Selon les Directives canadiennes en matière d’activité physique et de comportement sédentaire pour la petite enfance, les enfants de 4 ans et moins devraient faire au moins 180 minutes d’activité physique réparties au cours d’une journée. Les adultes, quant à eux, devraient effectuer au moins 150 minutes d’activité physique, et ce, en cumulant des périodes d’au moins 10 minutes d’activité d’intensité modérée à élevée. Pourquoi ne pas bonifier vos périodes d’activité physique afin de consolider votre relation avec votre enfant?

    Qu’est-ce que l’attachement?

    La relation d’attachement est un très fort lien d’affection qui se forme entre l’enfant et les adultes qu’il côtoie régulièrement et qui répondent adéquatement à ses besoins physiques et émotionnels. Ce lien se développe principalement durant les deux premières années de l’enfant et continue d’évoluer durant la petite enfance. Le type d’attachement généré aura un impact sur le reste de sa vie.

    Une relation sécurisante parent-enfant contribue au bon développement du petit, et ce, sur plusieurs plans. D’un point de vue affectif et social, l’enfant qui a développé un lien d’attachement sécurisé a de la facilité à gérer ses émotions, une bonne capacité d’adaptation, une bonne estime de soi, explore beaucoup son environnement et entre facilement en relation avec les autres. Comme il est très curieux, ses multiples expérimentations favorisent l’optimisation de ses habiletés motrices, langagières et cognitives.

    Prendre contact avec votre enfant dès la conception

    En 2013, des chercheurs de l’Université de Montréal et du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine ont démontré que les femmes qui sont actives durant leur grossesse contribuent au bon développement du cerveau du fœtus. À titre d’exemple, la pratique du yoga prénatal comporte bien des avantages. Il permet à la future maman de réduire certaines douleurs liées à la grossesse ainsi qu’à se préparer physiquement et moralement à l’accouchement. De plus, la visualisation et la méditation permettent d’entrer en contact avec bébé avant même qu’il ne se pointe le bout du nez! Même avant sa naissance, vous avez la possibilité d’établir les bases de votre relation parent-enfant.

    Être actif améliore votre relation avec votre petit

    Faire de l’activité physique vous permettra d’améliorer la qualité de votre sommeil. Vous aurez alors plus d’énergie pour faire face au stress quotidien et pour gérer les petits défis familiaux. Être actif vous procurera également une sensation de bien-être qui affectera positivement votre humeur et celle de votre enfant. De plus, en lui accordant un moment privilégié, vous comblerez son besoin d’attention. En conséquence, il fera moins de bêtises afin de s’approprier quelques précieuses minutes de votre temps! En entretenant une bonne relation avec votre petit, ce dernier aura envie de vous faire plaisir et sera davantage collaborant.

    Douze trucs pour bonifier vos interactions durant les périodes d’activité physiques

    1. Instaurez des rituels avant, pendant ou après chaque période d’activité. Les répétitions sécurisent l’enfant. Par exemple, vous pourriez terminer votre activité en faisant des exercices permettant le retour au calme (respirations, mouvements lents, massages, etc.).
    2. Expliquez à votre petit ce que vous vous apprêtez à faire et nommez-lui vos attentes envers lui. Il sera rassuré d’être informé de ce qui l’attend.
    3. Pendant les activités qui s’y prêtent, placez votre poupon dans un porte-bébé. Le contact physique lui confèrera une sensation de sécurité. L’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas porter bébé plus de trente minutes successives. Vous éviterez ainsi qu’il développe des malaises ou des blessures.
    4. Durant votre activité, maintenez un contact visuel avec votre enfant. Souriez-lui, parlez-lui et chantez-lui des chansons.
    5. Dès que votre bambin présente des signes d’inconfort ou de fatigue, modifiez sa position ou mettez fin à votre activité. Il sera reconnaissant de votre grande sensibilité.
    6. Choisissez des activités qui correspondent aux intérêts de votre petit. Profitez-en pour stimuler ses cinq sens! Ceux-ci sont intimement liés au développement d’un fort lien d’attachement.
    7. Suivez le rythme de votre enfant. Ayez confiance en ses capacités. S’il a de la difficulté à faire l’activité, écoutez-le avec empathie et offrez-lui votre support.
    8. Si votre petit se fait mal, prenez le temps de le consoler et de le soigner en lui accordant une attention chaleureuse.
    9. Encouragez-le, soulignez ses réussites, mais surtout mettez l’accent sur les efforts qu’il fait et sur la satisfaction qu’il en retire.
    10. Prenez des photos ou filmez votre enfant durant vos activités: il comprendra que ce moment est important à vos yeux. De plus, vous produirez des souvenirs impérissables!
    11. Exprimez votre joie de passer du temps de qualité avec lui. Il se sentira aimé et apprécié.
    12. Laissez tomber votre soif de performance et amusez-vous, tout simplement!

    La pratique d’une activité physique en compagnie de votre enfant n’a que des bienfaits. Elle engendre un bien-être physique et psychologique tout en vous permettant de développer une belle complicité avec votre bambin. De plus, vous lui inculquez l’importance d’adopter un mode de vie sain. Si vous êtes plutôt de type sédentaire, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour vous mettre en action et vous rapprocher de votre petit!