• L’enfant et le terrible two !

    Bonjour,

    Voilà, je vous écris car j’ai un bébé de 18 mois et il est très turbulent: il ne cesse de crier et n’arrive pas à tenir en place.  Il n’arrive pas à se concentrer quand je lui propose des activités. Il devient même violent: parfois il fait des crise d’impulsivité où il se tape la tête avec ses main et nous tape en montrant les dents.  Il n’accepte pas l’autorité: un rien devient un vrai calvaire.  Il s’est déjà fait virer de la crèche car il avait mordu un enfant.

    Merci de me donner quelques réponses


    Bonjour à vous,

    Il est vrai de constater que la période du 18 mois deux ans peut être très difficile et éprouvante pour nous parents, et intervenants qui gravitent autours d’eux. À cet âge, l’enfant découvre qu’il a un certain pouvoir sur ces actions, développe son langage, commence l’apprentissage à la propreté, développe ses habiletés motrices etc.. C’est une période fondamentale dans le processus du développement de l’enfant, ce qui est fort éreintant pour l’adulte.

    Dès la petite enfance, donc déjà à 18 mois, vous devez bien définir vos règles et vos limites avec votre enfant. Vous devez délimiter un cadre clair dans lequel votre enfant peut circuler librement, et en toute sécurité. Votre enfant cherche à connaître par tous les moyens quelles sont vos limites et jusqu’où il peut aller. Votre enfant à besoin d’un adulte solide sur qui il peut s’appuyer et agir en toute sécurité.

    Voici un petit exemple : vous désirez accrocher une balançoire à un arbre. Vous allez forcément choisir la branche la plus grosse et la plus solide. Vous allez la tester, vous balancer, la secouer pour être certain de sa solidité, non? Eh bien votre enfant fait la même chose avec vos limites: il veut être certain de votre capacité à répondre à ses besoins! Son comportement indésirable provient d’un besoin à combler et c’est à vous de trouver à quel besoin il s’y rapporte car, vous êtes la meilleure personne pour le faire. Voici quelques exemples de besoins : fatigue, besoin d’attention, peur, besoin de bouger, curiosité etc…

    Votre enfant est en apprentissage tout comme vous! Lorsque votre enfant a un comportement inacceptable, émettez un non ferme et dites-lui ce qu’il peut faire au lieu de taper, mordre ou bousculer. Comme par exemple : « NON je n’accepte pas que tu tapes ! », en ayant une main réconfortante sur son épaule.  « Tu peux taper du pied, grogner, faire de la pâte à modeler, dire «  Je suis fâché» etc… Comme l’expression le dit « une main de fer dans un gant de velours ». Vous pouvez également utiliser les pictogrammes des émotions pour apprendre à votre enfant à les différencier. Il peut être également bénéfique de faire des mises en situation avec ses bonhommes, toujours sous forme de jeux avec lui.

    De plus, votre non-verbal, votre posture lorsque vous intervenez dans une situation est à prendre en considération. Soyez détachée le plus possible du mauvais comportement: rappelez-vous que votre enfant ne s’en prend pas à vous directement, il cherche à vous exprimer son besoin qui est à combler!

    En terminant, les cinq « C » sont très utiles avec les tout-petits, soit : avoir de la constance, de la cohérence, avoir des consignes claires et connues de votre enfant et, ce, tous les jours!! Prenez le temps de bien observer et de comprendre ce que votre petit trésor cherche à vous dire!

    Voilà, Je vous souhaite bon succès.