• Parler sexualité avec votre tout-petit !

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    Parler sexualité
    En tant que sexologue, on me questionne souvent sur l’âge idéal pour aborder la sexualité avec son enfant. À cette question, je réponds spontanément, le plus tôt possible lorsque c’est possible pour le parent. Effectivement, il est tout à fait envisageable d’amorcer un processus d’éducation à la sexualité avec votre enfant dès son tout jeune âge, simplement en lui parlant peu à peu de « sexualité » à travers son quotidien. Nul besoin d’être un expert en matière d’éducation sexuelle pour amorcer un dialogue, tout en douceur, avec son jeune enfant.

    Pourquoi parler de sexualité avec son tout-petit ?

    L’idée d’aborder le thème de la sexualité avec votre enfant de deux ou trois ans peut paraître hâtif et précipité, mais il faut savoir que la sexualité fait partie de son développement. La curiosité au sujet de la sexualité est une étape naturelle de l’apprentissage du corps. Il est donc normal qu’un enfant se découvre et se questionne sur son corps. L’éducation sexuelle aide les enfants à comprendre leur corps et à se sentir bien à l’intérieur de celui-ci. Amorcer un dialogue par rapport à la sexualité, c’est leur permettre d’être rassurés et d’apprivoiser plus facilement leur corps et la relation à l’autre.

    Comment aborder le sujet avec son tout-petit ?

    Lorsqu’on parle de la sexualité de l’enfant, on ne se réfère pas à une conception de la sexualité comme on l’entend en tant qu’adulte. Parler sexualité avec votre enfant peut se faire à partir de différentes situations de son quotidien à travers le jeu et les découvertes. Les situations de tous les jours vécues par votre enfant peuvent servir de guide pour les discussions. Elles représentent d’excellents points de départ pour aborder différents sujets en lien avec la sexualité.

    Quelques idées de termes à aborder avec votre tout-petit ?

    • La découverte de son corps (prendre conscience de son corps, des différentes parties de son corps et de ses organes génitaux).
    • La différence des sexes
    • La naissance ; les bébés ; sa naissance (comment fait-on les bébés ?)
    • L’autoérotisme (masturbation) (se rappeler qu’il est normal que les enfants se masturbent ou touchent leurs parties génitales pour ressentir du réconfort ou du plaisir. Signalez à votre enfant que c’est agréable, mais qu’il s’agit d’une activité qui se fait en privé)
    • Les jeux sexuels (l’enfant qui joue au docteur)
    • La prévention des abus sexuels

    Parler sexualité avec votre tout-petit, c’est aussi…

    Parler sexualité avec votre tout-petit, c’est aussi partir avec lui à la découverte de ses sensations et de ses émotions. C’est l’accompagner dans l’expérience du contact de son corps avec son environnement. C’est lui permettre d’expérimenter sa propre intimité afin de l’amener tranquillement à se respecter et à s’aimer. Parler sexualité avec son tout-petit, c’est lui parler de la sexualité de façon positive, sous l’angle du développement naturel, de croissance, de mieux-être et d’émerveillement.

    Toujours…respectez le rythme de votre enfant

    Enfin, il est souhaitable d’amorcer un dialogue portant sur la sexualité en tout respect du rythme de votre enfant. Soyez attentif et à l’écoute de celui-ci! Chaque enfant est unique au regard de son propre développement et il en est de même au niveau de son développement sexuel. Certains poseront des questions à un rythme affolant, d’autres n’en poseront jamais. Dans tous les cas, chaque enfant a besoin de la même information par rapport à la sexualité.

    Afin de respecter le rythme de votre enfant, il importe aussi de tenir compte de son stade de développement.

    Généralement, les enfants âgés de 0-5 ans s’intéressent beaucoup plus aux renseignements factuels et concrets qu’aux longues explications.

    Bonne discussion!