• Ils ont peur d’être seul à l’étage ?

    Bonjour,

    J’ai 3 enfants (12 ans, 9 ans, 6 ans). Ils ont tous les trois peur d’aller au 2ème étage de la maison. Leur chambre y est, la salle de bain y est. Quand quelqu’un doit par exemple, aller se brosser les dents, aller chercher quelque chose dans sa chambre ou prendre une douche, premièrement, ils demandent à un autre membre de la famille. Parfois, un frère ou soeur accepte d’y aller par compassion , mais c’ est rare puisque et la plupart du temps, ils sont occupés à autre chose et/ou ne veulent tout simplement pas… Alors c’est la crise. De mon coté, je ne peux pas toujours me libérer de ma tâche pour les accompagner.

    Pratiquement chaque jour, cette situation survient. Chacun a des craintes différentes (montres, bruits, images dans leur tête…) Je leur donne des idées comme : chante lorsque tu montes pour te changer les idées, amène un objet qui peut te sécuriser -toutou, épée-jouet (pour les plus jeunes) : rien ne fonctionne. Je parle du 2e étage mais c’est la même situation pour le sous-sol. Rien à faire si je leur demande d’aller chercher quelque chose au sous-sol.

    Que faire ? J’avoue que mon calme est de moins en moins présent à chaque situation qui survient. J’en regrette presque d’avoir une maison à 2 étages!!!

    Nancy


    Bonjour Nancy,

    Il est vrai que cela doit vraiment être un problème handicapant puisqu’il revient chaque jour, plusieurs fois par jour. La peur est essentielle pour nous protéger des dangers qui peuvent survenir, c’est une fonction adaptative que l’être humain a développée depuis le temps des cavernes, mais lorsqu’elle nous empêche de fonctionner normalement c’est toute autre chose.  Je crois que dans cette situation il s’agit de phobie spécifique.

    La phobie spécifique : désigne une peur excessive ou irraisonnée éprouvée à l’égard d’un objet ou d’une situation redoutés. En outre, elle doit engendrer une grande détresse ou nuire au fonctionnement de l’individu. (1)

    L’origine?

    Tout d’abord, on peut se demander d’où prend origine cette peur? Est-ce que cette situation est présente depuis longtemps? Y aurait-il eu un évènement traumatisant dans la vie de vos enfants dernièrement : cambriolage, décès d’un proche, séparation, etc. qui pourraient expliquer  leurs peurs. Il s’agirait alors là des conséquences d’un évènement qui les ont perturbés et qu’ils ont de la difficulté à surmonter. Connaître l’origine de la peur nous permet de mieux cibler l’intervention.

    Sinon, est-ce qu’il y a dans cette famille (père, mère) des gens aux prises avec de l’anxiété ou des peurs? Des études ont soulevé la possibilité que la peur puisse être transmise des parents à l’enfant de façon biologique. Par exemple, avoir peur de l’eau parce que notre mère en avait peur et elle ne nous a jamais permis de nous en approcher et d’apprendre à nager.

    Affronter ses peurs?

    Plusieurs techniques existent pour affronter les peurs; la désensibilisation progressive, imaginer le pire, la visualisation, etc. Pour ce faire, il faut avant tout créer un climat de détente et d’acceptation. Vous pourriez pratiquer la méditation, la relaxation ou des respirations comme la cohérence cardiaque avec eux pour leur apprendre à écouter leur corps et ainsi être en mesure de percevoir les réactions et les symptômes de la peur sur chacun d’eux.

    De toutes façons, ce n’est pas gagnant, de dire à un enfant que ses peurs sont inexistantes ou banales, cela serait nier ce qu’il ressent. J’ai évoqué plus tôt la composante héréditaire, cela peut aussi venir vous chercher émotionnellement de voir votre enfant en pleurs et désemparé. Je crois que les techniques de relaxation pourraient vous permettre dans un premier temps à les aider à prendre conscience de ce qui se passe à l’intérieur d’eux lorsqu’ils ont peur. Parfois, mettre des mots sur ce que l’on ressent fait le plus grand bien, se sentir compris et accepté.

    Cette situation vous touche quotidiennement, mais qu’en est-il de vos enfants? Veulent-ils changer et vaincre leurs peurs? Pour que la situation change, il faut amener l’enfant à vouloir changer et ainsi améliorer la situation.

    Aller chercher de l’aide :

    Peut-être vous ne vous sentirez pas à l’aise d’amorcer un changement seule et apprendre à vos enfants certaines techniques de relaxation. Vous pouvez donc aller chercher de l’aide auprès de spécialistes qui pourront vous aider à gérer le stress : acupuncture, psychologue, coach familial, etc. Éventuellement, une thérapie familiale serait peut-être à envisager pour travailler ensemble vos peurs.

    Vous êtes sur la bonne voie et n’hésitez pas à aller chercher de l’aide au besoin.


    1 – Les troubles anxieux expliqués aux parents, Chantal Baron. Éditions de l’Hôpital Sainte-Justine. 2001.