• Sécuriser votre aîné pour l’arrivée des jumeaux!

    Dans le présent article, je vous entretiendrai de Julie, une maman qui est venue me rencontrer dans mon bureau en compagnie de son conjoint. En fait, Julie accouchera très prochainement de jumeaux. Elle a décidé de consulter pour leur fils de 4 ans qui fait depuis un certain temps de grosses crises. Il va parfois même jusqu’à frapper le ventre de sa mère. Nous verrons donc comment intervenir et préparer l’enfant à l’arrivée des nouveaux membres de la famille.

    Il est important d’abord d’aborder le sujet clairement avec son enfant. Julie ne voulait pas inquiéter son fils. Elle ne lui avait pas parlé de l’inquiétude qu’elle et son conjoint ont ressentie lors de l’annonce de la venue des jumeaux. (Peur de manquer de sommeil, l’organisation familiale, etc.). Bien qu’on ne raconte pas tout à l’enfant, il est important de nommer les choses dans un langage accessible pour lui. L’enfant étant une éponge, il ressent que ça ne va pas et il se crée des liens à l’intérieur de lui, à partir de ce qu’il connaît de la vie. De là, peut venir le comportement colérique et de rage envers le ventre de sa mère.

    On peut donc l’informer comme suit : « Tu sais que maman a un bébé dans son ventre. Et bien aujourd’hui nous avons appris qu’il y en avait deux. Nous sommes contents, mais en même temps nous sommes un peu inquiets. Toi, est-ce que ça va pour toi? Si tu as des questions ou quelque chose qui te chicotte, tu peux nous en parler. Papa et maman eux sont en train de s’organiser. » Ainsi, votre enfant sera rassuré et comprendra que tout est sous contrôle.

    Il est aussi important de prévoir la venue des poupons, mais aussi de prévoir comment nous allons occuper le plus vieux. Je vous propose quelques trucs pour l’occuper, une fois les jumeaux arrivés :

    Préparez-lui des petits sacs (format sacs-cadeaux) dans lesquels vous déposerez des petits passe-temps qu’il pourra utiliser lorsque vous allaiterez.

    Vous pouvez y glisser les activités suivantes :

    • Crayons et mandalas
    • Blocs
    • Album à photos
    • Petits casse-têtes
    • Petits livres interactifs
    • Lecteur MP3 avec histoire
    • Animaux en plastique
    • Estampes et feuilles
    • Tableau avec craies
    • Petites autos
    • Album avec autocollants
    • Jouets style (Mc Donald)
    • Jeu aimanté (avec plaque à biscuits)

    Par la suite, occupez-vous de le rendre autonome pour toutes les questions de collation/boire. Par exemple, juste avant d’allaiter, sortez-lui une collation, préparez-lui un gobelet avec du jus ou de l’eau. De cette manière, il ne se sentira pas pris au dépourvu pendant que vous êtes occupés avec les jumeaux.

    Prévoyez des moments où vous aurez la chance de partager avec lui des moments de jeux. Si vous avez de l’aide pour les jumeaux, profitez-en pour lui accorder du temps seul à seul. Parfois avec papa, parfois avec maman. Quand vous recevez de la visite, demandez-leur d’accorder d’abord de l’attention à votre plus vieux. Dire bonjour, prendre de ses nouvelles. Un p’tit truc : affichez une petite note à votre porte de résidence indiquant de prendre des nouvelles de votre aîné.

    Si votre enfant vous dit qu’il ne veut plus des jumeaux, qu’il a changé d’idée. Entendez-le, demandez-lui ce qu’il ferait si les jumeaux n’étaient pas là? Utilisez ce qu’il vous dit comme des pistes pour occuper vos moments privilégiés avec lui. En lui disant : « C’est vrai que maintenant que les jumeaux sont là on ne peut plus faire… tous les jours, mais tu sais quand on va prendre notre petit temps ensemble, on pourrait en profiter pour faire cela… ».

    Surtout, ne paniquez pas, votre enfant n’est pas ingrat parce qu’il souhaite la disparition des jumeaux, mais il vous parle à partir de ce qu’il connait avant et après la venue des jumeaux.

    Bien que celle-ci demande beaucoup d’organisation, il est possible de rendre cet événement agréable pour votre plus vieux. Sécurisez-le face à l’arrivée des jumeaux. Demandez-lui de préparer sa valise (en y mettant un jouet qu’il a envie d’avoir avec lui, une photo de vous). Expliquez-lui comment ça va se passer.

    • Où ira-t-il?
    • Qui le gardera?
    • À quel moment pourra-t-il vous voir?
    • Où serez-vous? (papa & maman)
    • Que font-ils avec les bébés?
    • Demandez-lui de quoi aurait-il besoin pour que cela se passe bien pour lui?

    Expliquez-lui autant de fois qu’il en a besoin tous les processus. La répétition sécurise l’enfant. Prendre soin de sécuriser votre aîné vous permettra de mieux vous consacrer à l’arrivée des nouveau-nés. Sur ce, je vous souhaite un merveilleux accouchement!