• Solutions pour apaiser l’anxiété de séparation.

    Garçon qui pleure

    Bonjour,

    Mon fils a 4 ans et il présente des comportements que je pense être liés à une anxiété de séparation, mais je ne suis pas sûre.

    Chaque fois que je pars, il me demande si je vais revenir à la maison. Chaque fois qu’il va à la garderie il me demande si moi ou son papa viendrons le chercher. Si nous allons dans un endroit nouveau, il me demande si je ne vais pas le quitter là. Quand il y a une activité spéciale à la garderie, comme la graduation, son anniversaire, un pyjama party ou n’importe quoi d’autre, il devient très inquiet, pleure et dit qu’il ne veut pas.

    Je ne sais pas quoi faire !

    Merci,

    Andréa


    Bonjour Madame Andréa,

    Tout d’abord, je tiens à vous dire que votre sentiment d’impuissance et d’incompréhension est tout à fait normal. Vous désirez le meilleur pour votre enfant et savoir qu’il vit un malaise ou un sentiment d’abandon n’est pas agréable. Je vous rassure tout de suite, il y plusieurs hypothèses et solutions qui s’offrent à vous.

    Premièrement, je vous invite à observer votre enfant et à vous poser quelques questions qui pourront faire la lumière sur plusieurs événements :

    • Quand le comportement survient-il le plus souvent ?
    • Par quoi est-il déclenché?
    • Y a-t-il quelqu’un avec qui le comportement est moins présent ou moins intense ?
    • Votre enfant est-il capable de jouer seul ?
    • Êtes-vous capable de parler avec votre conjoint ou au téléphone sans que votre garçon vous interrompe ?
    • Quel est le besoin caché derrière son comportement ? (attention, sécurité, plaisir, peur, sentiment d’abandon, etc.)
    • Quels sont ses gains avec ces actions ?
    • Est-il capable d’attendre ou répondez-vous dans l’immédiat à chacune de ses demandes ?

    Deuxièmement, je vous suggère, si ce n’est pas déjà fait, de prévoir des routines constantes et cohérentes tous les jours. Celles-ci vont lui permettre de se sécuriser et de se repérer plus facilement dans le temps. De plus, affichez cette  routine en images et dans un endroit stratégique, c’est-à-dire, à sa portée pour qu’il puisse s’y référer à chacune des étapes. Prévoyez dans cet horaire, un moment privilégié de cinq à quinze minutes avec lui tous les jours.

    Les enfants ont beaucoup de difficultés à se repérer dans le temps. C’est une notion abstraite qui ne veut rien dire pour eux. Récemment, j’ai entendu une phrase d’enfant qui illustre très bien ce que je veux vous expliquer. C’est un petit bonhomme de quatre ans qui demande à un autre enfant: «Qu’est-ce que ça veut dire une minute?». L’autre enfant lui répond: «Je ne sais pas, je crois que ça veut dire trois heures»!! Donc, vous pourriez à l’aide d’un sablier ou d’une minuterie décortiquer le temps et l’amener à mieux se repérer à l’intérieur de celui-ci.

    Vous pouvez demander à l’éducatrice de la garderie de faire la même chose que vous dans son local. Elle pourra, avec la routine imagée, aider votre petit trésor à mieux comprendre l’horaire de sa journée et le moment de votre retour.

    Aussi, dans un autre ordre d’idée, elle pourrait également afficher des photos de famille pour chaque enfant dans le local, ce qui favoriserait un sentiment de sécurité.

    Troisièmement, faites-lui vivre des petits délais le plus souvent possible et pour toute demande. Vous pourriez créer des occasions de pratiquer en vous absentant pour des périodes d’une durée de cinq minutes au début, puis les augmenter au fur et à mesure. Ceci lui permettra de constater que maman et papa reviennent toujours. Ainsi, vous renforcerez son sentiment de sécurité.

    De plus, je vous suggère de faire des jeux avec les émotions. Ceux-ci vont lui permettre de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de son corps et de sa tête et ainsi l’amener à se questionner sur ce qu’il vit et sur ce qui se passe réellement. Verbalisez pour lui ses émotions. Ex : «Tu es inquiet, triste parce que…..». «Je comprends mon cœur… Par contre, maman et papa doivent aller travailler et ils vont revenir quand… » Et on lui demande de nous le montrer sur la routine imagée ou de le verbaliser.

    En terminant, je vous recommande de lire le livre intitulé «Incroyable moi maîtrise son anxiété», des Éditions Midi Trente. Il vous apportera d’autres pistes de solutions pour aider votre enfant à maîtriser l’anxiété. Soyez constants et cohérents dans vos actions. Votre petit trésor a besoin d’avoir des adultes solides sur qui il peut s’appuyer et ainsi être en confiance.

    Je vous souhaite bon succès !