• 4 trucs et astuces pour bien vivre cette fin d’année scolaire

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    Comment aider son enfant à composer avec le stress de la fin de l'année scolaire
    Le printemps est arrivé et avec lui le beau temps, les enfants ont envie d’aller jouer dehors. Il reste malheureusement plus de 30 jours d’école. Et qui dit fin d’année scolaire, dit aussi examen de fin d’année. Comme parent, comment faire pour aider mon enfant à maintenir une motivation, l’aider à gérer son stress durant ce sprint de fin d’année?

    Heureusement, les recherches en neuroscience ont permis de faire de grandes avancées en éducation, nous pouvons savoir (et voir) comment les neurones dans le cerveau se modifient. Nous savons maintenant que l’apprentissage est un processus actif. Le cerveau est malléable, nous pouvons l’entrainer à apprendre. Voici comment :

    1 – Ne pas attendre à la dernière minute pour étudier, faites un horaire d’étude avec votre enfant.

    Aidez votre enfant à prévoir dans son horaire des petites périodes régulières d’études. Car étudier sur une longue période est moins efficace que d’étudier sur plusieurs courtes périodes. Donc, 8 périodes d’une demi-heure sont plus efficaces qu’un bloc de 4 heures consécutives de la même matière. Il est important de savoir qu’à chacune de ces périodes d’études, les connaissances seront réactivées. Il est donc possible d’étudier plus d’une matière durant un bloc d’études. Vous pourriez donc prévoir des périodes d’études d’une heure chaque soir, mais d’y inclure des blocs de 30 ou 15 minutes de matières différentes.

    Habituellement, l’horaire des examens est fourni à l’avance aux élèves, il est donc facile pour les parents d’en prendre connaissance. De façon générale, les examens ont lieu durant la dernière semaine de cours en juin, mis à part bien sûr les examens du ministère qui ont lieu à des dates fixes dès la fin avril. Vous pouvez trouver les détails sur la page suivante : http://www.education.gouv.qc.ca/parents-et-tuteurs/examens-et-epreuves/horaire-de-la-session-dexamen-et-de-la-reprise-depreuves/#c32613
    Comme enseignante, je rappelle souvent aux parents de ne pas prendre de rendez-vous durant la journée pour votre enfant. En période d’examen, c’est d’autant plus important!

    2 – Comment étudier? Pour étudier votre enfant doit avoir un endroit calme, idéalement pas d’écran (télé, tablette, téléphone, etc) et pas de stimuli.

    Pour étudier, il faut activer son cerveau. C’est votre enfant qui assiste aux cours, il doit donc essayer de se souvenir du contenu de ce qu’il a vu en cours. Il peut par exemple vous en parler. Vous pouvez ensuite l’aider en préparant des questions auxquelles il essaiera de répondre. Il peut aussi refaire les exercices ou tests faits en classe ou en devoir. Relire ou surligner les notes de cours permet aussi de se rappeler des notions vues, mais ce n’est pas une des stratégies les plus efficaces. Étudier avec une autre personne, un collègue de classe peut aussi être un autre moyen. Essayer de prévoir quelles pourraient être les questions posées par l’enseignant. Varier les méthodes d’études.

    3 – Avoir une bonne hygiène de vie : Bien dormir, bien manger est essentiel en période d’examen.

    Puisque, lorsqu’on apprend et étudie, il y a des changements physiologiques dans notre cerveau, le sommeil est d’autant plus important. Nous savons maintenant que durant le sommeil il y a une réactivation des réseaux de neurones en lien avec l’apprentissage. Donc, le sommeil permet de consolider les apprentissages. Comme vous aurez prévu à l’avance les périodes d’études, il n’y a plus de raisons d’étudier toute la nuit! Bien boire et bien manger nous permet de garder notre corps en santé. Vous pouvez donc prévoir des collations santé lors des périodes d’études, mais aussi vous assurer que votre enfant déjeune le matin avant de partir pour un examen et qu’il ait des collations pour la journée.

    4 – Apprendre à gérer son stress. Croire que l’apprentissage est un processus actif et que je peux m’améliorer.

    Si votre enfant part d’avance avec l’idée qu’il n’est pas bon et qu’il n’est pas capable, il y mettra surement moins d’effort. C’est en faisant des erreurs et en les corrigeant qu’on devient meilleur. Pour calmer son stress et son agitation mentale, il existe différentes techniques : yoga, méditation, visualisation, respiration ou cohérence cardiaque. Faire du sport ou de l’art aide aussi à calmer le stress. Pourquoi alors ne pas inclure à l’horaire de votre enfant des activités qu’il aime durant la période d’examen?

    Il importe de bien soutenir votre enfant durant les dernier milles et ainsi maximiser sa réussite. J’espère que ces trucs vous aiderons à bien outiller votre enfant afin de l’aider à bien gérer la période de l’étude et des devoirs qui reste avant la fin de l’année.

    Bonne fin d’année scolaire!