• Avez-vous du plaisir à être parent? L’harmonie familiale est possible

    L’harmonie familiale se crée à partir de plusieurs éléments qui s’inter-relient. Chacun tend à optimiser les autres. Voici un survol des cinq éléments de base pour favoriser l’harmonie au sein de votre famille.

    • L’unité parentale 

    L’unité parentale est à la base d’une discipline efficace. Il est donc très important que les parents soient complices et qu’ils travaillent en équipe. Le piège à éviter est de se contredire devant les enfants. Vous n’êtes pas d’accord avec l’intervention de votre conjoint? Notez-le et prenez le temps d’en rediscuter avec celui-ci lorsque vous ne serez pas en présence des enfants. Bien qu’il puisse être commode de discuter de vos choix éducatifs bien installés dans votre chambre à coucher, il est recommandé d’éviter de faire des mises au point dans cette pièce pour le bien-être du couple. Si toutefois, vous êtes témoin d’une intervention portant atteinte à l’intégrité de votre enfant, vous devez réagir. La violence physique et morale ne doit, en aucun cas, être tolérée, peu importe la gravité de la « gaffe » de votre enfant.

    • Avoir des attentes claires et réalistes 

    Afin de permettre à vos enfants de répondre à vos attentes, il est essentiel que celles-ci soient claires pour eux et pas seulement dans votre perception personnelle d’adulte. De plus, ces attentes doivent être réalistes afin de permettre à vos enfants de vivre des réussites et de relever des défis. Si vos attentes ne sont pas assez élevées, vous ne permettez pas à votre enfant de développer son sentiment de compétence. La fierté vient souvent du fait que l’on a fait quelque chose qui représentait un réel défi pour nous.  Et si les attentes sont trop élevées, vos enfants vivront régulièrement des échecs, ce qui pourrait nuire considérablement à leur confiance et leur estime personnelle. Rappelez-vous que vous êtes de l’or en barre pour vos enfants et, qu’à leurs yeux, il est primordial de répondre à vos attentes pour que vous soyez fiers d’eux.

    • Avoir des conséquences adéquates et adaptées à la situation 

    Quel parent n’a pas, un jour, donné une punition beaucoup trop grande sur le coup de la colère et qu’il a ensuite levé sur le coup de la culpabilité? Rien de plus déboussolant pour un enfant. Votre enfant doitfleur-harmonie-familiale pouvoir prévoir la conséquence aux gestes qu’il choisit de poser. Ce faisant, il lui sera plus facile, avec le temps, de faire des choix socialement acceptés, comme exprimer ses frustrations verbalement plutôt que de tout casser sur son passage. Il pourrait donc être utile de prévoir d’avance les conséquences  au non-respect des règles que vous imposez à vos enfants. L’idéal est d’éviter le plus possible le retrait, mais opter davantage pour une action qui est en lien avec la situation, comme enlever les crayons à un enfant qui dessine sur la table malgré vos avertissements. Les avertissements sont nécessaires afin de permettre à vos enfants de se réajuster face à votre demande. Par contre, trop c’est comme pas assez ! Choisissez le nombre d’avertissements que vous voulez imposer à vos enfants et respectez-le, peu importe votre humeur du moment. Il est répandu, dans les milieux de garde, dans les écoles ou dans les familles, de donner deux avertissements et d’appliquer la conséquence au troisième.

    • Respecter l’unicité de l’enfant 

    Malgré le fait que chaque enfant soit unique, ils ont tous le même besoin, être reconnu, respecté et aimé pour ce qu’ils sont. Il est facile de faire des comparaisons avec le petit cousin, les autres enfants de la rue ou encore les autres enfants de la famille. Nous le faisons tous, à un moment ou à un autre, mais l’important est de se rappeler que chaque enfant a son propre cheminement et que notre rôle est de l’accompagner dans celui-ci. Certains enfants développent leurs habiletés physiques avant le langage, certains encore font l’apprentissage à la propreté assez jeune et en quelques jours et d’autres le font beaucoup plus tard. Chacun se développe à son propre rythme et vous ne pouvez que freiner leur apprentissage en faisant comprendre à votre enfant qu’il est en retard par rapport aux autres de son âge. Si toutefois, vous êtes vraiment inquiet pour le développement de votre enfant, ne restez pas dans le doute et allez consulter un pédiatre, un orthophoniste ou autres spécialistes. Vous serez vite fixés et rassurés.

    • La notion de plaisir  

    Chacun des éléments présentés sont importants, mais celui-ci vient faciliter la mise en place des autres. Que l’on soit petit ou grand, le plaisir est nécessaire à notre bien-être. Si vous avez du plaisir avec votre conjoint et vos enfants, vous augmentez votre complicité et votre lien affectif. Il est important de prendre son rôle de parent au sérieux, sans toutefois se prendre au sérieux. Permettez-vous de faire des folies, vos enfants ne feront que vous trouvez encore plus extraordinaire. Que ce soit dans votre couple ou avec vos enfants, tous vos moments de plaisir viennent équilibrer vos relations en faisant contrepoids aux contraintes et chicanes, qui sont parfois inévitables. Apprenez à vos enfants que la vie peut se vivre positivement en étant vous-même optimiste. Ce cadeau pourra les aider à faire face aux moments plus difficiles que l’on rencontre au cours de notre vie.

    L’harmonie au sein de votre famille est possible si vous mettez en place ces cinq éléments. Cependant, « possible » ne veut pas dire automatiquement « facile ». Ceci nécessite votre implication dans un processus parfois houleux. Soyez patient, constant et ayez confiance, vous en serez récompensé.

    Offrez-vous ce cadeau !