• Comment intervenir devant ses crises de colère?

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn

    Bonjour !

    J’aimerais avoir des conseils pour intervenir en cas de crises qui dégénère. Quand l’enfant est en crise, il faut ignorer, mais lorsqu’il a 5 ans et qu’il donne des coups de pieds au mur, des coups de poing au mur, …. Que faire ? On le laisse faire comme si cela était une crise normale, ou bien nous devons intervenir autrement ???

    Merci d’avance et j’attends de vos nouvelles !!!


    Bonjour, cher parent,

    Il existe plusieurs raisons ou causes possibles pour qu’un enfant se mette à faire une crise. Cela peut être dû à son tempérament, traits génétiques (anxieux, extraverti, opposant),  l’image interne qu’il a de lui-même, messages émis manquant de clarté, ou règles qui manquent de constance et/ou de cohérence ainsi qu’un évènement et/ou une situation qui aurait déclenché un sentiment de frustration ou de colère.

    Avant 7 ans, les enfants perçoivent le monde d’une manière bien différente de l’adulte. Il est important de bien distinguer ce qu’il comprend de ce qu’il ne comprend pas. Souvent les mots abstraits tels que : bientôt, tout à l’heure, peut-être, je vais y réfléchir, laisse l’enfant dans le vague. Utilisez des mots claires, précis ex : après le déjeuner, avant de s’habiller, lorsque tu auras terminé telle ou telle chose, je vois que tu aimerais avoir, faire… voici ce que je te propose (donner deux choix, s’il refuse décider, vous êtes le patron.)

    Savoir depuis quand l’enfant fait des crises (quelques jours, mois, années) déterminera quel type d’intervention utiliser à court et à moyen terme. À ce niveau, l’observation d’un coach familial pourrait vous aider à identifier la cause ainsi que le meilleur moyen à appliquer pour corriger la situation.

    Ainsi, pour atteindre un niveau de responsabilité supérieure, l’enfant devra d’abord apprendre à exprimer verbalement ses besoins, vivre des délais, tolérer les frustrations, accepter d’obéir à l’adulte avant d’arriver à l’obéissance automatique. Pour arriver à monter de niveau de responsabilité, l’enfant à besoin, entre autre, de sentir que ses efforts sont reconnus et apprécié. S’il a le sentiment que ses parents ne remarquent que ses comportements négatifs il aura tendance, par défaut, à maintenir son comportement dérangeant. Il est important de saisir toutes les occasions, où vous constatez qu’il fait des efforts, pour lui exprimer votre satisfaction.

    Lorsqu’un enfant est en crise, il est inutile d’essayer de le raisonner, de lui parler. Gardez votre sang-froid, et accompagnez-le dans un lieu sécuritaire pour qu’il puisse se calmer. S’il blesse, brise ou détruit quelque chose, il est important de lui apprendre à réparer les dégâts ex. : faire un dessin, s’excuser, prêter un jouet, rendre un service. S’il brise un objet et que cela est possible, il peut le réparer. Si cela n’est pas possible, faites-lui vivre une conséquence en lien avec son geste. S’il a brisé son jouet préféré, n’allez pas lui en acheter un autre lorsqu’il se sera calmé et excusé.

    S’il est bien utilisé, le tableau de motivation peut être un outil efficace. Si non, il deviendra bien vite un prétexte à d’autre crise.  Pour cela je vous  suggère de vous procurer le livre du Dr Nadia « Ha non pas une crise » et « GRRRRR!!! Comment surmonter ta colère » : des éditions Midi Trente.

    En espérant que ma réponse vous a éclairé.