• Masturbation infantile

    Bonjour,

    Ma fille a 23 mois. Depuis quelques mois déjà, aussitôt qu’on enlève sa couche, elle « joue » avec son vagin. Je lui dis qu’il ne faut pas qu’elle le fasse devant nous, qu’elle peut le faire mais quand elle est seule dans sa chambre mais ne semble pas comprendre. Je ne veux pas lui dire que c’est mal car je ne veux pas que ce soit négatif de faire cela mais c’est un automatisme. Aussitôt qu’elle le peut, elle le fait. Que puis-je faire ? Merci de votre réponse.

    Une maman qui cherche à aider sa fille.


    Bonjour,

    Le comportement de votre fille, bien qu’il surprenne parfois les parents, fait partie des comportements attendus à la petite enfance. Sa couche enlevée, votre fille a maintenant accès à de nouvelles sensations et découvre ses organes génitaux, au même titre qu’elle a découvert les autres parties de son corps. Comme caresser sa vulve lui procure une sensation différente, votre fille aura tendance à recommencer, puisque c’est agréable! Beaucoup d’enfants ont des comportements d’autostimulation pendant la petite enfance.

    Vous avez la bonne attitude en lui indiquant que ces caresses se font dans l’intimité. Toutefois, intimité ne veut pas dire cachette. Dans J’explore, nous expliquons l’intimité à l’enfant ainsi « moment où une personne désire être seule, en paix, et qu’elle ne veut pas se faire déranger ». L’intimité est un espace où l’on se sent bien et où personne ne nous dérange. À la maison, la chambre est généralement l’endroit le plus approprié. En garderie, à la sieste, quand l’enfant est dans sa bulle sous sa couverture, il est dans son intimité.

    Favorisez une attitude calme, mais ferme. Votre fille a besoin d’être encadrée dans son comportement d’exploration sexuelle. N’acceptez pas qu’elle se caresse pendant qu’elle joue ou qu’elle écoute la télévision. Vous devrez alors répéter plusieurs fois votre consigne, comme vous le faites pour les autres consignes. La sexologue Sophia Lessard suggère d’utiliser le terme de l’enfant. Votre fille dit qu’elle se chatouille? Alors, vous lui répondez : « Si tu veux chatouiller ta vulve, c’est correct, mais tu dois le faire dans ton intimité. Tu dois choisir, tu continues ton activité (jeu, télévision, …) ou tu vas dans ta chambre pour tes chatouilles. »

    Généralement, l’enfant intègre bien cette consigne. Si le comportement devient compulsif, il serait important de consulter un professionnel qui pourra vous apporter l’aide appropriée.

    Ressources suggérées :
    2007. Lessard,S. et Glaveen, S. J’explore…. Éditions Uni-Vers. 192 p.
    2005. Lessard, S. Pour l’amour des enfants…La découverte de la sexualité et ses mystères. Éditions Sexprime. 105 p.