• Mon fils ne m’écoute pas !

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn

    Bonjour,

    Je me demande ce que je peux faire pour que mon fils de presque 4 ans écoute. Il refuse d’être propre mais se fâche quand je lui dit qu’il a fait pipi dans sa pull up. Il ne veut rien ramasser quand c’est l’heure, au point de nous frapper et crier. Il n’en fait qu’à sa tête. Il va à la pré-maternelle trois avant-midi par semaine et là, tout va bien, il ramasse et il est toujours poli. Je ne comprend pas pourquoi qu’à la maison c’est comme ça. Pourtant, nous les parents ont lui montre l’exemple en ramassant nos choses et son grand frère de 8 ans aussi.

    De plus depuis quelques temps , il fait toujours par exprès pour déranger son grand frère et les crises commencent….quand son grand frère ne veut pas jouer avec lui ou lui prêter ses jeux, il se met à le frapper et crier après. On le met en retrait mais il recommence à tout coup. Je suis un peu découragée par son comportement.

    Avez-vous une idée de comment je dois réagir face à ce que notre petite tornade d’amour nous fait vivre.

    merci

    Chantal


    Bonjour à vous,

    Je tiens tout d’abord à vous rassurer face au fait que vous témoignez du découragement face aux comportements de votre garçon de 4 ans, il n’est pas toujours évident de trouver l’intervention magique (si seulement ça pouvait exister !!!) pour aider à diminuer la manifestation des comportements que l’on voudrait bien voir s’envoler. Le premier pas vers la solution étant franchi soit de demander conseil, voici quelques pistes de solutions que je vous invite à explorer et expérimenter.

    En premier lieu ce que je constate dans ce que vous avez nommé c’est que votre garçon est à un stade où il recherche votre attention soit en s’opposant aux consignes comme ranger lorsque vous lui demander par exemple ou encore en refusant d’être propre. Cette recherche d’attention se manifeste également dans ses réactions face aux différentes situations qui le contraignent comme par exemple lorsque son frère refuse de jouer avec lui, ou lorsqu’il dérange systématiquement son grand frère.

    Je vous invite dans un premier temps à observer dans quelques contextes ces situations surviennent. Est-ce lorsque vous êtes occupés et que votre attention est moins dirigée vers lui? Est-ce dans des moments où votre attention est plus portée vers votre aîné ? Ensuite je vous invite dans un deuxième temps à observer lorsque ces situations surviennent, la façon dont vous réagissez à ces manifestions. Ce que je vous recommande c’est d’y réagir de façon le plus neutre possible sans y laisser transparaître d’émotions. Il est important de lui témoigner clairement votre désaccord mais en évitant de réagir avec émotions vous éliminerez tout risque de gain négatif que votre enfant semble rechercher.

    Je vous encourage également à valoriser fréquemment votre garçon et à le féliciter lors des moments où il respecte la consigne que vous avez demandé, lorsqu’il utilise le comportement approprié…pour ainsi créer chez lui de nouvelles associations positives. Il pourrait être intéressant aussi de prévoir des moments privilégiés où il peut recevoir votre attention dans un contexte positif : un moment de détente ensemble, un jeu de société, une sortie à l’extérieur…

    En deuxième lieu je vous invite à établir des consignes claires et à user le plus possible de constance. Ces deux éléments même s’ils semblent anodins à mettre en place sont souvent ceux qui nous donnent le plus de fil à retordre. Il est important d’expliquer à fiston ce que vous attendez de lui et des conséquences qui seront mises en places si vos attentes ne sont pas respectés. Par la suite le défi est d’appliquer ce à quoi on s’est engagé car sinon comme j’aime bien l’imager c’est le résultat Visa qui nous attend au bout du compte. À chaque fois que l’on achète la paix, qu’on ne fait pas respecter la demande qui a été faite à l’enfant c’est un peu comme acheter à crédit lorsqu’on n’a pas les moyens de rembourser à la fin de mois : le compte fini toujours par nous rattraper et avec les intérêts en surplus !!! Je pense que vous êtes déjà sur la bonne voix en donnant des exemples positifs à votre garçon. Si vous combinez à cela des demandes claires et constantes ainsi qu’une attitude le plus neutre possible lors de vos interventions afin de diminuer le gain d’attention négative cela donnera sans aucun doute des résultats positifs.

    Finalement dans votre question vous parlez de trois problématiques : la propreté, le rangement et les comportements vis-à-vis son frère aîné. Dans les pistes de solutions que je vous ai proposées cela amènera des bienfaits face à chacune des trois problématiques, mais je vous invite à vous attaquer à chacune d’entre elles, une à la fois afin de ne pas vous épuiser et de maximiser les chances de réussite de votre démarche.

    En espérant vous avoir éclairé face à votre questionnement sur comment réagir aux comportements de votre petit amour.

    Au plaisir,

    Outils pédagogiques pouvant vous être utiles: