• 1-2-3 dodo ! Et si seulement c’était aussi facile…

    1 an et pas de sieste

    Bonjour,

    J’ai trouvé votre site avec des conseils sur le sommeil de bébé.

    Voilà: mon fils à toujours bien fait ses siestes une le matin vers 10h-10h30 et levé vers 12h en général il dort 1h30 a 2h. Il mange vers 12h-12h30. Je le remets à la sieste vers 14h30 et il se lève vers 16h. Le soir c’est le bains, les soins, le biberon et au lit vers 20h et il se lève le le demain vers 8h.

    Depuis quelques jours il s’endort toujours aussi bien le matin vers 10h, il montre les signes de fatigue baille et se frotte les yeux, il dort toujours entre 1h30 et 2h le matin. Par contre l’après midi il ne veux plus faire sa sieste!

    Est-ce qu’un bébé de 13 mois peut faire qu’une seule sieste et le matin plutôt que l’après-midi ?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse.

    V.C.


    Bonjour,

    Le sommeil chez le nourrisson et les enfants en âge préscolaire reste, encore aujourd’hui, un sujet complexe qui regroupe une multitude de facteurs biologiques et environnementaux pouvant influencer le développement de saines habitudes au quotidien, et de ce fait, avoir un impact sur le dit sommeil des tout-petits.  Ce qui est toutefois important de retenir, c’est que chaque enfant est différent et que chaque famille l’est tout autant.  C’est pourquoi il vous faut choisir des stratégies d’intervention qui conviendront à vos valeurs, ainsi qu’à votre mode de vie et avec lesquelles vous vous sentirez confortable.

    Tout d’abord, pour répondre à votre questionnement à savoir s’il est possible qu’un enfant de 13 mois puisse ne faire qu’une seule sieste le matin et supprimer celle de l’après-midi, et bien, je vous répondrai que ce n’est pas recommandé pour son développement général et optimal avant l’âge de 16-18 mois, mais qu’il est fréquent, à partir d’un an, de constater une modification dans le rythme circadien des bébés.  En fait, aux alentours de 12-13 mois, les bébés entrent dans une phase d’autonomie et d’exploration marquée en grande partie par le début de l’apprentissage des déplacements en station verticale, c’est-à-dire la marche.  De plus, ils sont désormais beaucoup plus à l’affût des nombreux stimuli  présents dans leur environnement et s’y intéressent davantage!  C’est pourquoi, à ce stade, il est tout à fait normal que le temps de sieste puisse leur sembler moins «amusant».  Toutefois, les études démontrent qu’à l’âge de 13 mois, un bébé devrait, en moyenne, dormir entre 12 et 14 heures par période de 24 heures réparties de la façon suivante :

    • De 10 à 11 heures de sommeil la nuit.
    • De 2 à 3 heures de sommeil le jour, soit une sieste le matin et une sieste l’après-midi d’environ 1 ½ chacune.

    Contrairement à la croyance populaire voulant qu’un enfant qui dort moins le jour ou qui saute une sieste l’après-midi dormira mieux lorsque viendra temps de s’endormir pour le dodo du soir, l’enfant ne sera que plus irritable et colérique, il apprendra à combattre ses signes de fatigue, il sera moins attentif et réceptif à son environnement et il démontrera des comportements semblables à l’hyperactivité!  En fait, un système nerveux en manque de sommeil aura tendance à envoyer des signaux stimulants à l’organisme, afin de maintenir son niveau d’éveil adéquat.  Par contre, puisque chaque enfant est différent, il est possible que ses besoins en ce qui concerne le temps de sommeil soient moindres que ceux établis en moyenne.  Si tel est le cas, remplacez tout simplement la sieste par…une période de relaxation exempte de stimuli!  Cette période peut être de même durée que la sieste habituelle, mais un minimum de 45 minutes est requis pour permettre à l’organisme et au système nerveux central  de s’apaiser et de retrouver ses forces.

    Voici donc, quelques pistes d’intervention qui vos permettront d’instaurer de saines habitudes de sommeil chez votre enfant et qui s’adapteront aux changements psychologiques et physiques qu’il vit présentement :

    • Établir une routine de dodo constante et cohérente qui apportera une sécurité chez l’enfant et favorisera l’apaisement, la relaxation et le sommeil réparateur!
    • Repérez les signes de fatigue de l’enfant et verbalisez-les pour qu’il les assimile graduellement, exemple : Tu te frottes les yeux, voudrais-tu aller faire dodo?
    • Respectez un temps d’éveil adéquat entre les périodes de jeu et la sieste de l’après-midi, soit environ 2-3 heures.
    • Pour la période de relaxation, favorisez un climat calme visant la détente, soit tamiser les lumières, retirer les jouets de son lit (toutous, livres, etc.), vous pouvez même débuter des techniques de massothérapie pour les jeunes enfants!
    • Avant le dîner, favorisez des activités motrices durant lesquelles votre enfant pourra dépenser un maximum d’énergie, ce qui sera bénéfique pour l’apaiser avant la sieste de l’après-midi, c’est-à-dire aller au parc, faire une promenade en poussette, le faire ramper par terre, le faire passer dans des tunnels, bref toutes les activités motrices en lien avec son stade de développement qui lui procureront une dépense énergétique un peu plus grande que ce à quoi il est habitué présentement.

    Enfin, si les difficultés persistent, il serait pertinent de chercher à savoir si les difficultés liées au sommeil de votre bébé ne seraient pas dues à des changements récents ou une situation particulière. N’hésitez pas à consulter une des membres du Réseau Nanny Secours qui est expérimentée auprès des bébés.

    Bon travail !