• Il écoute la télé et boit du lait la nuit…

    bébé qui écoute la télé avec maman

    Bonjour,

    J’ai besoin d’aide s’il vous plaît.

    Mon fils a 1 an et dès qu’il me voit il pleure pour que je le porte.  Il peut faire ça toute la journée « non stop » !  S’il est chez mamie il ne le fait pas.  Aussi, il me pince sans cesse et si je lui dis d’arrêter il pleure.

    Pour terminer il, se réveille, et parfois plusieurs fois par nuit.  Ça lui arrive même de rester réveillé au salon devant la télé parce qu’il ne se rendort pas et que je suis obligéede lui donner du lait et attendre que le sommeil arrive.

    Merci pour vos réponses


    Bonjour,

    Tout d’abord, je tiens à vous remercier de la confiance que vous nous témoignez.  Lorsqu’on devient parent, il n’y a malheureusement pas de mode d’emploi. On doit apprendre à reconnaître ce que notre progéniture veut nous faire comprendre et les besoins auxquels nous devons répondre.

    La première chose que je vous propose de faire est de répondre aux questions suivantes afin de mieux comprendre ce qui se passe.

    • Est-ce que les besoins physiologiques de votre enfant ont été comblés dans la journée? Exemple: l’alimentation, les heures de sommeil, la proximité avec papa et maman (petit moment privilégié tous les jours).
    • Votre enfant est-il capable de jouer seul quelques minutes? Est-il capable de vous perdre de vue quelques instants?
    • Depuis combien de temps ce petit rituel d’éveil pendant la nuit dure-t-il ?
    • Qu’avez-vous déjà essayé et pendant combien de temps?
    • Avez-vous une routine bien définie le soir avec votre enfant?
    • Comment votre enfant s’endort-il? Quel est son rituel d’endormissement? Est-ce qu’il frotte sa doudou, prend sa suce, se tourne une mèche de cheveux?

    Deuxièmement, je vous suggère de bien identifier le besoin que votre enfant essaie de combler. Si votre petit bonhomme se nourrit bien durant la journée et que sa courbe de croissance va bien, il n’a pas besoin de boire de lait la nuit. Lorsque vous lui en donnez, vous répondez donc à un désir et non à un besoin. De plus, vous lui confirmez qu’il a raison de se réveiller en pleine nuit et de sentir une insécurité alors qu’il doit apprendre à faire dodo et être en sécurité dans son lit.

    Troisièmement, si votre enfant vous sent solide et déterminée, il saura qu’il peut s’appuyer sur vous et il se laissera guider. Lorsqu’il se réveille la nuit, apportez-lui votre soutien, dites-lui: « Chut! Tout va bien! Maman (ou papa) est là. C’est l’heure du dodo ». Vous pouvez lui caresser le front tout en restant près de lui. Montrez-lui ce qu’il peut prendre dans son lit pour se calmer et se rendormir. Puis au fil des jours, diminuez votre soutien. Démontrez-lui par une main de fer dans un gant de velours que vous êtes là pour lui, mais que la nuit, on fait dodo! Soyez calme et patiente.  Trouvez vos propres solutions afin de conserver un bon auto-contrôle sur vos émotions. N’hésitez pas à vous relayer, vous et votre conjoint. Vous avez, vous aussi, besoin de sommeil pour bien fonctionner et être le meilleur parent pour votre petit trésor!

    Je vous invite également à lire mon texte: « Il hurle si je ne l’ai pas dans les bras!« .  Il vous donnera d’autres pistes de solutions. Et si jamais la situation perdure, vous pouvez faire appel à l’un des coachs du réseau Nanny Secours de votre région. Il se fera un plaisir de vous aider!

    Bon succès !