• Mon enfant met tout dans sa bouche… À l’aide !

    enfant qui utilise un mâchouilleur

    Crédit photo: http://www.ugodys.fr/trouble-specifique-des-apprentissages-pour-l-ecole-detente/24-pendentif-tete-de-chat-a-machouiller.html


    Bonjour,

    Je suis très contente de pouvoir poser ma question !

    Voici: mon garçon mets toujours sa main dans sa bouche, et s’il en était capable, il la rentrerait au complet !  Il va dans la salle de jeux et met tout ce qu’il trouve dans sa bouche. Nous (moi, mon mari et la garderie) avons essayé à chaque fois d’expliquer de ne pas faire cela pour…. bla, bla, bla..  Mais ça continue.

    Nous sommes allés chez le dentiste: il n’a rien même pas une carie; le médecin; rien non plus… Alors qu’est-ce qui ce passe ? On dirait qu’il y a quelque chose qui le fatigue et qu’il doit impérativement chiquer fortement pour être soulagé.

    SVP, aidez-moi !


    Bonjour,

    Dans un premier temps, j’aimerais vous poser quelques questions afin que nous puissions faire une meilleure analyse de la situation. Je comprends que votre fils porte pratiquement tout à sa bouche : sa main, les jouets ou autres objets. Maintenant :

    • Quel âge à votre fils? Dans votre question, vous m’indiquez que vous et son entourage avez tenté de lui expliquer de ne pas faire ce comportement. J’imagine alors qu’il est en mesure de bien comprendre vos demandes et vos consignes? Je me questionne aussi sur l’âge en raison de son stade de développement. Chez les enfants de 0-2 ans environ, il est normal que tout passe par la bouche! C’est leur façon d’explorer le monde en quelque sorte. C’est également stimulant au niveau sensoriel. Ce sont différentes textures, différents goûts…C’est donc très plaisant! On parle ici du stade oral, décrit par Freud, psychanalyste.
    • Votre enfant remplace-t-il un comportement par un autre? C’est-à-dire, est-ce qu’il vient de se voir retirer la suce par exemple? Il porte peut-être les choses à sa bouche pour combler ce besoin?
    • Vit-il une période de stress (séparation, déménagement, changement de garderie, etc.?) Surtout en bas-âge, porter quelque chose à sa bouche, téter, mâchouiller, peut être rassurant, apaisant.
    • Votre enfant a-t-il de la difficulté au niveau langagier? On voit souvent ce comportement chez certains enfants éprouvant des difficultés praxiques (difficultés de coordinations, organisation des mouvements de la bouche). Ce sont des enfants qui peuvent saliver beaucoup, avoir tendance à porter trop de nourriture à leur bouche lorsqu’ils mangent et avoir un besoin de stimulation orale très prononcé. Ils ont également une grande difficulté au niveau de leur motricité orale (souffler, pincer les lèvres, faire des sons et prononcer des mots). Si vous vous interrogez à ce sujet, je vous conseille de consulter un orthophoniste qui pourra procéder à l’évaluation et le traitement des problématiques langagières de votre enfant.

    Il se peut également que ce comportement soit un réel besoin pour votre enfant ou encore une mauvaise habitude. Je vous propose donc quelques stratégies simples à mettre en place pour aider à le supprimer.

    • Proposez à votre enfant une alternative. Il existe plusieurs produit destinés au niveau ‘’oral-moteur’’ communément appelé ‘’mâchouilleur’’. Ils ont pour but, entre autre, de répondre au besoin de stimulation orale. De plus, la mauvaise habitude de tout mettre dans sa bouche s’estompera avec le temps. Par exemple, lorsque vous dites à l’enfant d’enlever le crayon de sa bouche, proposez-lui de mettre le ‘’mâchouilleur’’ à la place. Il en existe de plusieurs modèles, plusieurs textures, grosseurs, etc.
    • Nommez l’objet et sa fonction. Si votre enfant porte le crayon à sa bouche par exemple, dites-lui qu’il sert à dessiner et proposez-lui de faire un dessin.
    • Privilégiez des activités de stimulation sensorielle orale. Cela répondra à son besoin tout en s’amusant. À titre d’exemples, faire des bulles en soufflant avec une paille, souffler dans un sifflet (il en existe qui font peu de bruit!), faire des grimaces en tirant la langue, etc.

    En terminant, il est important de ne pas envahir l’enfant de contraintes et d’explications trop longues par rapport au fait qu’il porte les choses à sa bouche. Intervenez plutôt de façon neutre en appliquant les stratégies proposées. Et comme toutes habitudes à changer, il faudra inévitablement être patient!