• Ah non! Pas encore des résolutions!!

    Quand on pense au Nouvel An, bien sûr il y a les réunions familiales, la dinde avec les atacas et il y a les manteaux empilés sur un lit… Mais avant tout, dans l’esprit des gens, il y a ce renouveau. Celui qui donne tant d’espoir.

    Une nouvelle année arrive, avec toutes ses possibilités et avec tellement de volonté de faire mieux que celle qui vient de se terminer. C’est pourquoi les gens remplis de bonnes intentions vont prendre quoi ? DES RÉSOLUTIONS !

    Mais pourquoi donc ces résolutions prises avec tant de volonté ont-elles tendance à disparaître plus vite que la neige ?

    Fait intéressant : Saviez-vous que plusieurs définitions existent pour ce mot, mais que toutes les significations qui en découlent viennent du sens « dissolution » ou encore « disparition » par exemple, la résolution de conflit, c’est quoi à votre avis ? ; )
    Il n’est donc pas étonnant alors de voir que quand on prend une résolution au jour de l’an, qu’elle aussi … disparaît !! hihi !

    Depuis quelques années, je m’amuse à demander aux gens quelles résolutions ils aimeraient prendre pour la nouvelle année. Quelle ne fut pas ma surprise d’obtenir ces réponses :

    • « Je veux arrêter de perdre patience et crier après mes enfants »
    • « Je veux perdre du poids »
    • « Je veux arrêter de fumer »
    • Etc.

    Vous me voyez venir : La plupart des résolutions commencent par : « Je veux arrêter… ». Le cerveau étant une fabuleuse machine, il vous aidera à accomplir et matérialiser tout ce que vous lui demandez. Vous pouvez le formuler à voix haute (comme lorsque vous partagez votre résolution autour d’une table avec votre famille le 1er janvier) ou encore le dire dans votre tête (lorsque vous avez des objectifs et des souhaits que vous gardez pour vous). Dans les deux cas, votre conscient et votre subconscient vont tout faire pour vous aider à matérialiser ce que vous lui demandez.

    Toutefois, il y a une chose qui est super importante à prendre en considération : Votre cerveau fonctionne comme le moteur de recherche sur Google. C’est-à-dire qu’il ne comprend pas la négation ! Faites-en l’expérience : allez ouvrir une fenêtre dans Google et tapez : « Pas de montgolfière » et cliquer sur Google image… Qu’allez-vous voir ? Des tonnes de montgolfières ! C’est logique, car le moteur de recherche ignore le terme de négation et cherche les sujets en lien avec le nom commun que vous lui avez fourni.

    Même chose avec votre cerveau : Si je vous dis : « Ne pensez pas à un éléphant rose! Non ! Pas d’éléphant rose, surtout pas avec des points verts! » À quoi pensez-vous ? Bien sûr, à un éléphant rose avec des points verts. Et c’est normal : votre cerveau doit créer cette image dans votre tête pour pouvoir conceptualiser la négation de cette même image.

    Pour « revenir à nos moutons »… C’est pourquoi il est déconseillé de prendre des résolutions cette année, surtout si elles sont formulées à la négative !

    Cessez donc de prendre des résolutions (qui se dissolvent avec le temps!) et prenez plutôt un engagement avec vous-même pour des choses qui vous tiennent à cœur!

    Voici des suggestions d’actions concrètes pour vous aider à tenir votre engagement et atteindre vos objectifs en 2019 :

    1er Prioriser

    Cibler ce qui vous contrarie le plus dans votre rôle de parent, ce que vous pourriez améliorer qui vous fera sentir fier(ère) de vous. En choisir pas plus de 1 ou 2.

    2e Formuler positivement votre engagement

    Déterminer quel comportement pourrait remplacer ce qui vous dérange le plus. Par exemple, si vous souhaitez arrêter de crier, vous pourriez vouloir « parler calmement ».

    3e Développer votre stratégie pour le rendre concret

    Rien ne change comme par magie, alors il est important de se doter d’une stratégie pour mettre en place cet engagement.

    A. Formuler une phrase affirmative qui respecte ces 5 critères de base :

    1. Est formulée au « Je »
    2. Inclure un adverbe ou un terme permettant de mettre une gradation dans ce que vous vous engagez, afin de ne pas vous sentir sous pression : « de plus en plus », graduellement, progressivement, etc.
    3. Contiens un verbe d’action – au présent de l’indicatif
    4. Est écrite positivement
    5. Mentionne le gain ou l’avantage de ce changement

    Voici deux exemples de phrase d’engagement desquels vous pouvez vous inspirer :

    1re phrase : « Je m’engage à progressivement communiquer mes besoins et mes demandes de façon calme et ferme aux membres de ma famille pour favoriser une atmosphère agréable à la maison. »

    2e phrase : « Je deviens de plus en plus clair(e) et concis(e) dans mes consignes afin de rester calme et serein(e) »

    B. La mettre dans un endroit visible et la lire à voix haute une à deux fois par jour.

    Astuce additionnelle : Vous pouvez même la prendre en photo et la mettre en fond d’écran de votre cellulaire ou sur l’écran de veille de votre ordinateur : plus vous la lirez et la verrez, plus l’ancrage et l’intégration de votre engagement se feront naturellement.

    C. Même si vous n’y croyez pas au début, faites comme si cette réalité faisait déjà partie de votre quotidien.

    Votre cerveau finira par l’intégrer et vous aidera à trouver des stratégies pour y arriver.

    4e Trouver des actions concrètes pour vous appuyer dans votre engagement

    Si vous arrivez difficilement à être calme, trouver des moyens de gérer votre stress sur une base régulière. Il peut s’agir de :

    • Prendre une marche
    • Tenir un journal intime
    • Faire des exercices de respiration
    • Débuter une démarche avec un professionnel pour mieux gérer vos émotions
    • Etc…

    5e Trouver un mentor

    Partager votre engagement avec quelqu’un qui incarne ce que vous souhaiteriez accomplir. Cette personne pourrait devenir une personne-ressource à bien des égards :

    • Vous pourriez vous confier à elle
    • Lui demander ses trucs et astuces pour vous accompagner
    • Lui partager vos objectifs et rendre compte de vos avancées au besoin.

    Tout changement est porteur d’espoir et insécurisant à la fois, alors il est normal que vous vous sentiez un peu hésitant(e) avant de vous lancer et de prendre cet engagement ! Toutefois, les changements positifs et constructifs que vous vivrez, qu’ils soient pour vous et votre entourage, vous convaincront que l’effort en vaut la chandelle !

    Et dites-vous que si vous avez cru au Père-Noël pendant plusieurs années, vous pouvez certainement vous faire le cadeau de croire en vous le temps de prendre ces quelques engagements ; ) !

    Bon succès dans vos accomplissements de la prochaine année !