• Dentition et grossesse

    Santé buccale et grossesse
    La grossesse est un processus pouvant entraîner des changements hormonaux et causer des problèmes parodontaux. Les deux problématiques buccales les plus rencontrées sont les troubles de gencives et la carie.

    Problèmes de gencives

    La gingivite est la maladie orale la plus commune durant la grossesse. Les signes de la gingivite (saignement, rougeur, enflure des gencives) sont plus évidents au deuxième trimestre. Les futures mamans ayant une mauvaise hygiène dentaire sont beaucoup plus à risque de développer la maladie. La meilleure façon de contrôler l’hygiène est par un brossage quotidien avec soie dentaire et rince-bouche fluoré.

    La maladie parodontale (atteinte du support de la dent) est un facteur de risque pour des naissances prématurées ou un enfant avec un poids insuffisant.

    Problèmes de caries dentaires

    Les nausées et vomissements sont communs durant le premier trimestre. Elles engendrent une diminution des habitudes d’hygiène orale et augmentent le risque de carie dentaire.

    Il faut éviter de se brosser les dents pendant une heure après un vomissement (à cause de l’acidité) afin de prévenir la perte d’émail. Vous pouvez aussi vous gargariser avec une cuillère à thé de bicarbonate de soude mélangée dans une tasse d’eau.

    Portez une attention particulière à la modification de vos habitudes alimentaires (grignotage, augmentation d’aliments sucrés plusieurs fois par jour) qui peuvent causer une augmentation du risque de carie dentaire.

    Quand aller chez le dentiste pendant la grossesse?

    Dès que vous apprenez la grande nouvelle, prenez rendez-vous chez votre dentiste pour un nettoyage et une évaluation. Ce dernier pourra confirmer la nécessité de vous revoir plus fréquemment au besoin.

    Le deuxième trimestre est le moment optimal pour effectuer des traitements dentaires. Les conséquences à ne pas traiter une infection active durant la grossesse sont supérieures aux traitements dentaires avec des radiographies. Il est généralement plus confortable pour la femme enceinte de subir les traitements entre la 14e et la 20e semaine de grossesse.

    Rassurez-vous, en cas d’urgence, il est toujours possible de traiter la problématique en prenant les précautions nécessaires.

    Rédaction : Dre Christine Pagé St-Cyr, Dentiste
    Dre Anne-Sophie Fortin Pagé, Dentiste pédiatrique

    viedeparents.ca