• REEE et revenu modeste : oui, c’est possible!

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    Études post-secondaires

    Depuis que vous êtes enceinte, vous entendez parler du régime enregistré d’épargne-études (REEE) pour financer les études de votre enfant. Le hic : vous ne roulez pas sur l’or et n’avez pas les moyens d’investir. Le Bon d’études canadien (BEC) est possiblement LA solution pour vous!

    Qu’est-ce que le BEC?

    Le Bon d’études canadien est une subvention pouvant atteindre 2 000 $ par enfant, offerte par le gouvernement du Canada aux familles à revenu modeste. L’objectif : aider ces familles à soutenir financièrement les études postsecondaires de leurs enfants.

    Mais… ça fonctionne comment?

    Ouvrir un REEE

    Première étape : vous devez ouvrir un REEE. Vous n’avez aucune obligation d’y cotiser quelque montant que ce soit pour recevoir le BEC! D’ailleurs, l’équipe d’Universitas se fera un plaisir de vous accompagner dans l’ouverture d’un REEE pour votre enfant, sans aucuns frais de souscription, et de faire les démarches nécessaires afin que le BEC puisse y être déposé.

    Les montants à recevoir

    • 500 $ seront déposés au REEE dès son ouverture.
    • 100 $ y seront ajoutés pour chaque année durant laquelle votre famille sera admissible, jusqu’à ce votre enfant ait 15 ans.
    • Le montant maximum pouvant être reçu en BEC est de 2 000 $ par enfant.

    Le BEC est rétroactif! Ainsi, les montants antérieurs auxquels les familles ont droit sont déposés au REEE, sans investissement requis de la part du parent.

    À quoi peuvent servir ces sommes?

    Comme les autres subventions à l’épargne-études disponibles, le BEC doit spécifiquement être utilisé pour soutenir financièrement les études postsecondaires de l’enfant. Si votre enfant ne s’inscrit pas à des études postsecondaires, le gouvernement récupérera les sommes qu’il a investies pour lui.

    À qui le BEC s’adresse-t-il?

    • Aux familles dont le revenu familial est modeste ou encore avec de nombreux enfants (le revenu admissible est modulé selon le nombre d’enfants).
    • L’enfant admissible doit être né après le 31 décembre 2003.
    • Le bénéficiaire ET le souscripteur du REEE doivent avoir un numéro d’assurance sociale (NAS) valide.

    *Le revenu familial pouvant varier d’une année à l’autre, l’admissibilité des familles au BEC est revue annuellement.

    Vous croyez que votre famille est admissible à recevoir le BEC? Vous voulez en savoir plus sur cette généreuse subvention, ou êtes prêt à en faire la demande? Contactez l’équipe d’Universitas pour être accompagné dans ces démarches, sans aucuns frais.