• Astuces pour un sommeil agréable durant le temps des fêtes

    Astuces pour favoriser le sommeil dans le temps de fêtes
    Voici venu le temps des fêtes, on se prépare pour Noël, les réveillons, le magasinage et l’emballage des cadeaux que certains placeront sous le sapin sitôt emballés. Pour d’autre, comme moi par exemple, les cadeaux seront déposés dans la nuit même sous le sapin.

    C’est aussi une période pour partager des moments en famille, entre amis, on invite, on est reçu. Une chose est certaine, c’est que pour nos tout-petits toute cette action, ce flot de stimulation pourrait amener un dérèglement dans le sommeil, voire même le perturber si l’on n’a pas planifié et mis en place quelques éléments pour favoriser une stabilité à nos enfants durant cette période de réjouissance.

    Voici une liste de dix choses qui pourraient vous être utiles afin que le sommeil de vos enfants ne soit pas trop affecté.

    1. Une des premières choses selon moi est de garder cela le plus simple possible. On veut que ce soit agréable et non que ça vire au cauchemar.

    2. Gardons les repas à des heures fixes. Rien n’empêche que vos enfants se joignent à vous plus tard.

    3. En dehors des réveillons, on garde la routine tel quel : l’heure du bain, les chansons ou histoire avant l’heure du dodo. On veut les aider à garder leurs repères et avoir un minimum de stabilité. Oubliez aussi la croyance qu’en couchant les enfants plus tard, ils se réveilleront plus tard. Par expérience personnelle, j’ai voulu essayer sous l’influence de l’entourage familial et le résultat a été plutôt désastreux. Chaque enfant a son propre rythme de sommeil à respecter.

    4. Si des visites à l’extérieur sont prévues, on pense à apporter les objets qui serviront de réconfort, le toutou, la doudou, l’oreiller, pyjama confortable, un livre d’histoire à lui raconter.

    5. Pour les aider à s’endormir et se sentir en sécurité, on peut faire dormir avec le grand frère, la grande sœur, les cousins, les cousines… Prévoir quelques petits fous rires avant le dodo.

    6. On garde en tête que si la routine ne se fait pas à la maison, il faut prévoir que cela peut durer un peu plus longtemps. Vous devrez donc peut-être rester un peu plus longtemps dans la chambre où il va s’endormir pour le rassurer.

    7. Une autre alternative serait aussi d’inviter à la maison. Ainsi vous avez l’avantage que si vous avez un jeune bébé il sera dans son environnement. Vous demandez à chacun d’apporter un plat pour que tous puissent profiter de passer de bons moments ensemble.

    8. Avant les sorties ou la visite qui arrivera, on clarifie avec eux ce à quoi l’on s’attend. On fait aussi preuve de souplesse car même si on fait tout son possible pour garder une stabilité, ce n’est quand même pas une journée comme les autres.

    9. Deux ou trois jours avant de retourner à la routine habituelle on commence à réajuster les heures de sommeil de 15 à 30 minutes chaque jour.

    10. En terminant ce qui est important c’est de prendre le temps d’observer votre enfant en y allant avec ce qui convient le mieux pour vous.