• Elle fait des crises démentielles la nuit !

    baby girl angry on a gray background

    Bonjour,

    J’ai une fille de 3 ans qui fait des crises démentielles durant la nuit et souvent de jour depuis que son frère de 10 mois a eu la gastro. Durant la gastro,  je ne pouvais pas l’envoyer à la garderie et j’avais du mal à lui donner du temps.

    Je me lève au moins 4 fois par nuit pour la voir. Je ne sais pas quoi faire pour l’aider et comprendre ses crises: soit elle dit qu’elle a mal (mais ça ne semble pas vrai), soit qu’elle veut me confronter durant la nuit du style: « Je veux un livre et comme tu me dis non, je dis des méchancetés et je bouge violemment ».

    Julie


    Bonjour Julie,

    Un sommeil paisible, ça change une journée !  Je comprends votre désarroi et je vais tenter de vous offrir quelques pistes de solutions pour retrouver le calme à la maison.

    Premièrement, il serait important de se demander ce que votre fille gagne à avoir un tel comportement.

    • Premièrement, dans la recherche d’attention on peut remarquer 2 tendances à l’opposé.
      • Ce peut être un moyen d’avoir toute votre attention à elle seule durant ces moments. Dans ce cas, elle a réellement besoin de votre attention et il sera profitable alors que vous lui offriez du temps pour elle seule durant le jour.
      • Cependant, d’après certains éléments de votre question, mon petit doigt me dit qu’il est fort probable que ce soit l’inverse: vous répondez à ses moindre demandes d’attention durant le jour et elle n’a pas encore appris à s’occuper seule…  et la toute une nuit, toute seule, c’est long !  Dans ce cas, il sera profitable de la pratiquer à patienter et à jouer des petits moments seule durant le jour.  Offrez-lui des petits « défis », en commençant par un défi très facile (ce qui parfois peut être aussi minime qu’une minute sans vous parler). jusqu’à ce qu’elle soit capable de s’occuper seule durant 15 minutes à votre demande.
    • Un autre aspect à envisager: il se pourrait qu’elle ressente votre culpabilité de ne pas avoir pu répondre à TOUS ses besoins durant un moment et que ça l’insécurise. Elle aura alors besoin de vous sentir ferme tout en demeurant chaleureuse.  Il est normal qu’on ne puisse répondre à toutes les demandes d’attention des enfants, et elle apprendra à vivre avec cette réalité. D’ailleurs, il vaudrait mieux qu’elle l’apprenne maintenant: imaginez son désarroi face à une enseignante qui a plus de 20 élèves qui ont des demandes !
    • Aussi, il serait important de voir si votre autorité est ferme durant le jour et durant les crises, tout en demeurant bienveillante. Utilisez une voix calme, un ton neutre mais ferme, offrez des choix et laissez l’enfant les assumer.
    • Enfin, 4 ans, c’est aussi l’âge où la peur des monstres et des voleurs apparaît. C’est un peu comme s’ils prenaient conscience du danger du monde extérieur et se sentaient vulnérables.  Il faut alors les accompagner dans cette étape. Les deux articles suivants abordent des moyens concrets d’aider les enfants à composer avec les peurs.

    J’espère que ma réponse aura pu vous donner quelques outils pour mieux gérer les crises de votre fille.  Je vous invite à consulter d’autres articles sur le sujet via le site Nanny secours, et si les difficultés persistaient, je vous inviterais à  consulter un coach familial qui pourra vous aider à identifier les causes précises de ce comportement et des solutions concrètes pour y remédier.

    Bonne continuité… et bon sommeil !