• Organiser sa vente débarras

    • Partagez cet article:
    • Partager sur facebook
    • Partager sur twitter
    • Partager sur Google +
    • Partager sur LinkedIn
    vente de garage

    Lorsqu’on pense à l’été, on pense aux vacances, au soleil, au repos…. Et aux ventes débarras, plus communément appelées « vente de garage » ! Peut-être les avez-vous déjà remarquées, d’ailleurs, autour de chez vous : les devantures des maisons sont décorées par toutes sortes d’objets devenus inutiles et qui se transformeront en belles trouvailles pour un voisin ou un curieux. Si, comme moi, vous êtes parent, vous savez à quelle vitesse nos maisons peuvent se remplir d’objets. Lorsque vous en aurez assez de regarder votre tas d’inutiles envahir chaque recoin de votre demeure, vous saurez qu’il est temps de faire un grand ménage… vers la porte de sortie !

    Pourquoi ne pas en profiter pour planifier une vente de garage avec vos enfants ? C’est une belle activité familiale, plaisante, gratuite (et dans ce cas, vous gagnerez de l’argent plutôt que d’en dépenser), et qui ne demande que de l’organisation. Voici donc cinq astuces pour en faire un succès.

    LA DATE

    Il est important de vous renseigner auprès de votre municipalité puisque certaines émettent des restrictions quant aux journées permises. Dans ce cas, la majorité des gens sait que les ventes se feront à cette date, ce qui devrait augmenter votre achalandage. Pour la gestion familiale, je vous invite à libérer votre agenda toute la journée afin que la vente débarras soit le seul gros événement au menu. C’est une activité qui demande de l’énergie et il est facile de s’épuiser si, par exemple, vous devez également voyager les enfants à leurs activités respectives (je parle d’expérience !)

    L’ORGANISATION DU MATÉRIEL

    Prenez-vous plusieurs journées à l’avance, voire quelques semaines. La première étape est de faire le tour de la maison et de trier les objets. Il faut souvent étaler ce tri sur plusieurs journées, surtout lorsqu’on l’effectue avec les enfants. Laissez-les d’abord choisir ce qu’ils ajouteront à la vente débarras. Ensuite on regarde le tout ensemble et on discute des prix. Les enfants ne réalisent pas toujours la valeur de leurs objets et oublient aussi qu’on ne peut pas afficher les prix vus au magasin. Personnellement, nous laissons les enfants récolter l’argent sur la vente de leurs objets. C’est une grande motivation, mais aussi une belle sensibilisation face l’argent. Nous déterminons ensuite avec eux quelle somme ira dans leurs économies et laquelle ils pourront dépenser à leur guise.

    PUBLICITÉ

    Encore une fois, je vous invite à vous informer auprès de votre municipalité, puisque certaines ont des restrictions. Si ce n’est pas le cas, impliquez vos enfants dans la confection des cartons publicitaires. Prévoyez-en plusieurs que vous pourrez afficher à plusieurs endroits stratégiques de votre secteur. Et pourquoi ne pas faire une décoration devant votre maison pour la journée même ? Que ce soit des ballons ou des dessins d’enfants, prévoyez quelque chose qui pourra attirer l’œil des passants.

    LA GESTION DES ENFANTS

    Si vous avez de jeunes enfants, attendez-vous à ce qu’ils ne restent pas sagement à vos côtés toute la journée ! Ils auront envie de s’amuser et risquent d’être fatigués. Il serait intéressant de prévoir un espace de jeux : que ce soit une petite table avec crayons et papier pour dessiner, des blocs ou des jeux de société. Évitez les ballons qui risquent de se heurter contre les tables.

    Si vos enfants font des siestes, je vous suggère de demander l’aide d’un autre adulte afin que vous soyez au moins deux. De cette manière, lorsque Justine a envie d’aller faire pipi ou que Tristan a besoin d’aller faire une sieste, un adulte peut se retirer avec l’enfant pendant que l’autre demeure disponible pour la vente.

    Il en va de même pour le diner : il est préférable de préparer un repas et des collations la veille, style pique-nique. C’est plus facile d’avoir plusieurs petites choses qui se mangent avec les mains. Ainsi, le moment venu, vous pouvez apporter le tout dehors et manger sur des couvertures à même le sol. Les enfants adorent !

    IMPLICATION LORS DES VENTES

    La vente d’un objet en tant que tel demande une certaine supervision de la part d’un adulte. Pour les plus jeunes, l’accompagnement est nécessaire. Pour les plus âgés (pré-ados et adolescents), il est préférable de rester près d’eux, mais vous pouvez les laisser aller un peu plus. Qui dit « vente de garage » dit souvent « négociation ». Il est donc important de préparer vos jeunes à cet éventualité. Le meilleur moyen reste de pratiquer avec eux. Faites plusieurs mises en situation afin qu’ils se sentent en confiance devant certains négociateurs plus féroce. Vous pouvez aussi établir une limite minimale pour le prix de vente. Ainsi, toute offre inférieure à cette limite sera R-E-F-U-S-É-E.

    Finalement, rappelez-vous que si vous choisissez d’impliquer vos enfants, non seulement c’est une belle situation d’apprentissage, mais c’est aussi important d’y intégrer le plaisir. Plus vous prendrez le temps d’organiser à l’avance, de prévoir les besoins de chacun et les moyens d’y répondre, plus il sera facile de s’amuser durant cette activité.

    Bonnes ventes !