Cliquez ici

Ma fille de 15 mois ne veut plus rien manger

Ma fille de 15 mois ne veut plus rien manger

Bonjour,

Ma fille aura 15 mois dans quelques jours. Elle a toujours été une enfant gourmande et, à part quelques aliments qu’elle n’aimait pas, elle a toujours mangé ce qu’on lui servait avec bonheur et appétit.

Depuis un mois, elle refuse de manger le même repas que nous et pleure à chaudes larmes. Au départ, on croyait qu’elle avait un petit rhume ou une poussée dentaire. On lui a donc donné autre chose (un repas qu’elle aime beaucoup) pour être certains qu’elle mange bien. Mais, après une crise de larmes, alors qu’on lui a enlevé son assiette, elle nous a regardés avec un grand sourire en nous demandant du « yaourt ». On ne lui en a pas donné, car on a eu l’impression que c’était un caprice.

À la garderie, il arrive aussi quelques fois qu’elle ne mange pas son repas, mais prend deux desserts. Bien que ça soit toujours des desserts « santé » (fruits, yaourt, etc.), je me demande quoi faire. Cela dit, la plupart du temps, elle mange très bien à la garderie.

Doit-on lui donner autre chose pour être certains qu’elle mange? Doit-on lui donner quand même son dessert? Doit-on juste lui enlever son assiette?

Par ailleurs, l’intégration des nouveaux aliments et de plus en plus difficile…

Merci beaucoup,

Fanny Rainville


Bonjour madame Rainville,

Plusieurs causes peuvent amener un enfant à refuser de manger. Le premier élément à observer est son état de santé en général (dents, fièvre, sommeil) et comment elle participe aux activités à la garderie…Tout ceci peut avoir une influence sur l’appétit. Une fois que cela est vérifié et que tout semble bien aller…

Que faire si notre enfant est en bonne santé?

Malgré quelques refus à la garderie, votre fille semble néanmoins manger. Elle accepte même le dessert et reprend la deuxième portion que lui offre son éducatrice. J’ai plutôt l’impression qu’elle se trouve dans une phase plus sélective comme vous le mentionnez dans votre courriel. L’intégration de nouveaux aliments est plus difficile, ce qui peut aussi être normal en ce moment. Les enfants, certains plus que d’autres, aiment moins faire de nouvelles découvertes alimentaires.  Ils préféreront les plats plus routiniers, ceux que vous servez plus souvent. Votre fille peut tenter de vous faire comprendre que c’est elle qui décide de manger ou pas. Il se peut qu’elle tente de reproduire l’effet obtenu ce fameux jour où elle était moins en forme. Je pense qu’en tant que parents, nous sommes plusieurs à avoir cette réaction lorsque nos enfants sont malades et dès qu’ils ont moins d’appétit, nous tentons de leur offrir quelque chose qu’ils aimeront et qui sera réconfortant pour eux.

Est-ce qu’il faut lui donner quelque chose pour être certain qu’elle mange? Oui, il faut donner quelque chose à manger, mais pas n’importe quoi. Votre fille a ce pouvoir de décider ce qu’elle mangera et de la quantité qu’elle absorbera. Notre rôle et notre responsabilité en tant que parents sont d’offrir et présenter à nos enfants des choix variés d’aliments qui sont sains et nutritifs. Vous avez dû l’entendre cette fameuse phrase: « Un enfant ne se laissera pas mourir de faim ».

Pour ce qui est du dessert, personnellement je pense qu’il fait partie de l’ensemble du repas et ne devrait pas être un moyen de pression pour terminer son assiette. Un fruit frais, une compote, un yogourt sont de bons exemples de dessert.

Oui ou non pour retirer l’assiette?

Quinze ou vingt minutes à la table laissent suffisamment de temps à votre fille pour goûter la nourriture qui lui est présentée et pour savoir si elle a assez mangé.  L’appétit peut varier d’un jour à l’autre. Si votre enfant n’a pas touché à son assiette, retirez-là tout simplement, elle aura l’occasion de se reprendre au moment de la collation ou du prochain repas. J’en profiterais peut-être pour discuter avec son éducatrice sur la raison de lui offrir deux desserts, et ce, même quand elle ne mange pas. Il est important que parents et éducatrice communiquent ensemble sur la façon d’intervenir lorsque les parents vivent une difficulté avec l’enfant afin que ce soit cohérent.

Pour le moment, oubliez son appétit et concentrez-vous sur le plaisir de passer du bon temps en famille à la table. Misez sur le climat et sur une attitude détendue. Dites-vous que la situation n’est sûrement que passagère. Par contre si vous ne voyez pas d’amélioration, vous pouvez faire appel à un coach de votre région, ou consulter un médecin si vous notez des changements dans son état de santé (perte de poids, fatigue…).

Bonne chance !