• Ma petite-fille jette son bol de nourriture par terre !

    Bonjour,

    À titre d’expertes d’enfants, j’ai une question pour vous. Ma fille a une fille de 16mois. Elle parle beaucoup et elle marche. Notre problème c’est les repas. On l’installe dans sa chaise haute, on lui met un bol , elle mange deux bouchées et elle jette le bol à terre.  Elle demande ensuite du fromage car c’est ce qu’elle aime.

    Nous hésitons entre deux comportements : être inquiets qu’elle ne mange pas et lui donner que du spaghetti (ce qu’elle aime) ou la descendre de sa chaise haute et lui dire que le repas est terminé, ne rien lui donner d’autre et s’assurer qu’elle prend une bonne collation pour compenser.

    Elle va à la garderie et il semble qu’ils n’ont pas ce problème là. Elle prends sa cuillère et mange.

    Qu’en pensez-vous ? Je suis experte en finance mais j’ai semble-t-il des grosses carences en éducation de bébé !

    Diane


    Bonjour Diane,

    Premièrement, comme elle mange très bien à la garderie, il apparaît qu’elle a fort probablement compris qu’elle gagnait quelque chose par son comportement.  C’est est une petite vite cette demoiselle 🙂

    Effectivement, ne pas lui mettre de bol, quand le repas le permet évidemment, pourrait aider: c’est plus long de jeter chaque morceau de poulet et chaque carotte par terre que le bol.

    Par ailleurs, il faut observer ce qui se passe avant et après le comportement.  Tout comportement a une cause.  Peut-être est-ce sa façon d’obtenir l’attention.  Il faut donc lui donner de l’attention quand elle a un comportement adéquat, et diminuer toute attention négative, y compris les négociations pour qu’elle mange, l’impatience ou la colère quand elle renverse son plat et l’inquiétude qu’elle ingère tout ce qu’il faut comme nutriment.  Donc, l’aviser que si elle jette son bol par terre, son repas sera terminé.  Si elle le fait (et elle le fera !), retirez-la de sa chaise calmement et ne lui donnez AUCUNE attention.  Continuez à manger et à discuter.  Ignorez-la le plus possible.  Lorsqu’elle voudra manger, vous pouvez lui dire qu’elle pourra manger son repas à la collation, pas avant.  Vous pouvez devancer la collation, elle ne s’en rendra pas vraiment compte, mais elle doit avoir vraiment faim et voir que c’est désagréable.  Félicitez-la pour le bon comportement, mais pas à tout bout de champ: une fois pendant le repas et une fois après.  Tout se joue dans l’attitude du parent: une main de fer dans un gant de velours !

    Si elle sent votre inquiétude pour qu’elle mange de tout et en quantité suffisante, elle pourrait vous rendre la vie difficile pendant des années avec l’alimentation ! Faites confiance: un enfant à qui on présente une variété d’aliments quotidienne ira chercher lui-même ce dont il a besoin, instinctivement !!!  Les compulsions alimentaires et la sous-alimentation sont rares et sont la conséquence d’une bataille engagée avec la famille ou d’émotions importantes liées à un trouble émotif.  Ou encore, certains enfants médicamentés perdent l’appétit.  Toutes ces raisons ne me semblent pas s’appliquer à votre petite fille, alors on peut lui faire confiance.  Si le comportement persiste, suggérez à votre fille de communiquer avec une coach du Réseau Nanny Secours afin de chercher ensemble d’autres pistes de solution puisque d’autres aspects pourraient entrer en ligne de compte.

    Dernière chose: s’il y a des aliments que vous savez qu’elle n’aime vraiment pas, n’insistez pas.  Mais continuez à lui présenter des repas variés et elle développera éventuellement ses goûts.  Par contre, ne changez pas systématiquement le menu pour elle…  Elle pigera ce qui lui convient dans ce que vous avec préparé pour le reste de la maisonnée.

    Bonne chance !