Cliquez ici

Gâteau pommes – cannelle

Voici une recette réconfortante tirée du livre « Les Gourmandises de Vera : Croquer sucré sans danger »de  Vera Zakher. Il s’agit là d’un livre particulièrement intéressant puisqu’il fournit plus de 60 recettes de desserts et de collations exempts d’œufs, de lait, de noix et d’arachides. Ces délicieuses gâteries peuvent donc être dégustées sans danger par une majorité d’enfants souffrant d’allergies ou d’intolérances alimentaires. Un autre point positif important à mentionner : Vera Zakher remettra 1,00$ à la Fondation CHU Saint-Justine pour chaque livre vendu. Procurez-vous ce livre pour faire plaisir à votre famille, et vous en aiderez une autre par la même occasion !

Rendement : 12 portions

Temps de préparation :10 minutes

Temps de cuisson : 60 minutes

Ingrédients

  • 175ml (3/4 tasse) de cassonade
  • 15ml (1 c.à soupe) de cannelle
  • 125ml (1/2 tasse) d’huile de canola
  • 250ml (1 tasse) de farine tout usage
  • 250ml (1 tasse) de farine de blé entier
  • 10ml (2 c.à thé) de bicarbonate de soude
  • 175ml (3/4 tasse) de boisson de soya Natur-a ® saveur original mélangée avec 5ml (1 c.à thé) de vinaigre
  • 5ml (1 c.à thé) de vanille
  • 4 pommes tranchées fines (type McIntosh)

Méthode

  1. Préchauffer le four à 375°F (190°C)
  2. Huiler et farine un moule à cheminée.
  3. Battre ensemble la cassonade, l’huile et la cannelle.
  4. Ajouter le reste des ingrédients selon l’ordre de la recette et bien mélanger.
  5. Verser dans un moule et cuire 60 minutes.
  6. Laisser tiédir 20 minutes avant de démouler
  7. Renverser le gâteau sur une assiette et laisser refroidir.

Intolérance ou allergie alimentaire ?

On se demande souvent quelle est la différence entre une intolérance alimentaire et une allergie alimentaire. Une allergie alimentaire, c’est une réaction excessive de notre système immunitaire aux protéines d’un aliment, comme les œufs, les noix ou les arachides. Détresse respiratoire, perte de conscience et gonflement de la langue font partie des symptômes reliés à une réaction allergique. En présence d’allergies alimentaires, il faut alors éliminer complètement l’aliment du menu de notre enfant.

Quant à l’intolérance alimentaire, les symptômes reliés sont plutôt d’ordre digestif (gaz, coliques, vomissements, selles liquides, diarrhées, maux de ventre, etc.) Il n’est généralement pas nécessaire d’éliminer l’aliment causant une intolérance, car des petites quantités peuvent être tolérées. Dans le doute, consultez un médecin ou un allergologue afin de confirmer l’absence ou la présence d’une intolérance alimentaire.

Merci à Karine Paiement, stagiaire en diététique, pour sa collaboration  !