Cliquez ici

Salade aïe-aïe-aïe

Salade aïe-aïe-aïe
Idéale pour la boîte à lunch, cette salade repas aigre-douce est savoureuse et encore plus nutritive accompagnée de craquelins de formes amusantes. Profitez des restants de la veille (poulet en cubes, morceaux de rôti de porc, etc.) pour les ajouter à vos salades. C’est rapide, nourrissant et surtout… délicieux! 

Temps de préparation : 15 min.

Temps de cuisson : 10 min.

Rendement : 4 petites portions

Ingrédients

  • 300 g (¾ lb) de poitrines de poulet (environ deux demi-poitrines), coupées en dés
  • 30 asperges fraîches
  • 2 poivrons rouges, coupés en dés
  • 2 avocats, dénoyautés
  • 30 ml (2 c. à soupe) d’huile de canola
  • 15 ml (1 c. à soupe) de vinaigre de riz
  • 10 ml (2 c. à thé) de sauce soja
  • 10 ml (2 c. à thé) de miel
  • 10 ml (2 c. à thé) d’ail en poudre

Méthode

  1. Dans un petit poêlon antiadhésif, faire revenir le poulet dans un peu d’huile pendant environ 5-10 minutes ou jusqu’à ce qu’il soit bien cuit. Réserver.
  2. Pendant ce temps, parer les asperges. Retirer et jeter la base des asperges en les coupant (environ 2,5 cm ou 1 pouce) car cette partie est fibreuse et peu tendre. Couper le reste des asperges en tronçons de cette même longueur.  Les faire cuire rapidement dans un plat allant au four micro-ondes avec un peu d’eau (environ 30 ml ou 2 c. à table). Réserver les asperges pour les refroidir.
  3. Retirer la chair des avocats à l’aide d’une cuillère, puis couper en gros dés. Réserver.
  4. Dans un grand bol, mélanger ensemble le poulet, les asperges, les poivrons en dés et l’avocat.
  5. Dans un petit bol, mélanger ensemble les autres ingrédients. Incorporer la vinaigrette au premier mélange. Et pour éviter que les légumes soient tout détrempés à l’heure du lunch, réserver la vinaigrette dans de petits bols pour l’ajouter juste avant de servir.

Geneviève Nadeau Dt.P. Nutritionniste

Dynamique et passionnée de vie saine, Geneviève Nadeau, est à l’écoute des gens qui n’ont pas le temps de cuisiner ou de se soucier de leur alimentation. Elle veut les accompagner pour leur prouver que bien manger, ce n’est pas si compliqué !