• À 7 ans, il fait pipi au lit!

    Bonjour,

    Je prends une chance de vous écrire, en espérant avoir une piste de solution de votre part. Mon fils a 7 ans. Comme bien des enfants, il vit dans une situation de garde partagée (1 semaine – 1 semaine) depuis maintenant 5 ans. C’est pour vous dire qu’il n’a gardé aucun souvenir de moi et son père habitant ensemble. Depuis maintenant 1 an et demi, mon fils a recommencé à faire pipi au lit toutes les nuits. Les premiers mois, nous avons utilisé la méthode du calendrier pour l’aider avec de petites récompenses. Sans succès. Il nous aidait aussi à changer les draps, nettoyer le tout et ensuite il retournait se coucher. Dans ces mois-là, nous pouvions changer 3 fois les draps dans la même nuit. Autant chez maman que chez papa. Ensuite, ne sachant plus trop quoi faire, nous sommes passés aux culottes d’entrainement. Quand nous disons à garçon que nous le savons capable de passer une nuit au sec, il nous dit: ahhhh ça me tente pas… c’est trop forçant… Ce qui, vous l’imaginer, est très frustrant pour nous. Nous avons l’impression que nous voulons plus que lui…

    Aidez-moi à y voir clair… Je ne veux pas penser que mon fils s’en fout. Il était propre à l’âge de 2 ans et à 7 ans non?!? Son pédiatre m’a dit qu’avant l’âge de 10 ans, il ne fallait pas s’inquiéter. Je veux bien, mais si c’était vraiment de la lâcheté? On fait quoi?

    Merci!

    Rachel


    Bonjour Rachel,

    Laissez-moi d’abord vous dire que je vous trouve très patiente! Pour résumer, votre fils a été « propre au lit » pendant 3 ans avant que l’énurésie nocturne réapparaisse. Je ne suis pas médecin ni experte dans le domaine, cependant et de façon tout à fait logique, je peux affirmer, sans me tromper, que l’énurésie ne réapparait pas soudainement dans la vie d’un enfant sans raison. Il n’est pas rare de voir de petits « accidents » survenir lors des premiers mois de propreté nocturne, mais pas après 3 ans…

    À première vue, je vois trois raisons pour expliquer le retour de l’énurésie nocturne de votre fils et je vous demanderai de bien explorer (à fond) chacune de ces pistes.

    Première piste : Pour une raison indéterminée, votre fils s’est mis à dormir plus profondément et ne sent pas l’envie d’uriner.

    • Sa routine a-t-elle changé? Se couche-t-il plus tard qu’avant?
    • Assurez-vous que votre fils urine avant de se coucher.
    • Limitez les boissons et fruits gorgés d’eau (tel que les melons d’eau) au moins une heure à une heure trente avant de le mettre au lit.
    • Assurez-vous que votre enfant ait toutes les heures de sommeil dont il a besoin. Les enfants en âge scolaire ont besoin de 10 à 11 heures de sommeil par nuit.
    • En portant attention à tous ces petits détails tout devrait normalement revenir à l’ordre dans une semaine.

    Deuxième piste : Un problème d’ordre physique ou une pathologie physiologique se cache derrière l’énurésie nocturne de votre fils.

    Faites-le examiner par son pédiatre. Posez des questions et exigez qu’il lui fasse passer des tests et examens plus complets. Si vous n’êtes pas satisfaite, consultez un autre médecin. Vaut mieux trop insister que de se rendre compte, trop tard, qu’on aurait dû le faire.

    Troisième piste : L’énurésie survient après un grand choc émotionnel (l’arrivée d’un nouveau bébé dans la famille, un décès, un divorce, des problèmes académiques ou des problèmes avec les amis à l’école, etc.).

    Je vous conseille, au besoin, de consulter un psychologue pour vous aider à identifier les causes psychoémotionnelles et vous aider dans le processus d’aide à votre fils.

    Enfin, je vous conseille de lâcher prise un peu. Plus vous allez insister, plus cela risque d’envenimer le problème (spécialement si celui-ci a des causes d’ordre psychoémotionnelles). Rassurez votre fils et faites équipe avec lui! Ça le dérange tout autant que vous. Je ne crois pas que ce soit par lâcheté.

    En terminant, sachez qu’il existe une solution radicale. En effet, il y a sur le marché des appareils qui émettent une alarme et réveillent l’enfant dès que les premières gouttes d’urine sont émises. Vous devez être très déterminé pour utiliser ce genre d’appareil, car le bruit peut réveiller toute la famille et le résultat n’est pas instantané. Cependant, ils sont très efficaces.

    La seule mise en garde que je peux vous faire si vous choisissez cette dernière option est que si la raison de la réapparition de l’énurésie nocturne de votre fils est d’ordre psychoémotionnel le problème risque fort bien de se manifester autrement.

    Voilà Rachel je vous souhaite bonne chance dans toutes vos démarches.