Cliquez ici

La résilience des enfants!

C’est fou comme les enfants sont résilients!  Cela est devenu d’une évidence notoire avec la fameuse pandémie que nous ne voulons plus nommer!  En fait, je me suis rendu compte que les enfants sont plus résilients sur les sujets d’adultes que les sujets d’enfants!

Il y a quelques années, je me suis séparé. Ma plus grande crainte était la réaction de mes enfants, post-séparation. Partir d’une belle maison avec une cour, une piscine et des jeux à un condo au deuxième étage, et comme seul terrain un petit coin gazonné. En leur faisant visiter le condo, je m’attendais à une réaction négative. Eh bien non, elles ont adoré l’endroit et leurs nouvelles chambres. Elles m’ont dit de ne pas m’en faire, qu’elles allaient m’aider à transformer notre nouvelle maison!

Lorsque la pandémie a frappé, comme tous les parents du monde, j’étais inquiet de leur réaction. Plus de danse, ni de sport… plus de fêtes d’amis… pas de souper de Noël.  Mais non, leur réaction a été tout simplement de me dire : « Pas grave papa, on fera autre chose et on aura plus de temps en famille! »

Lorsque j’ai perdu mon emploi en plein milieu de la pandémie, ce sont elles qui m’ont rassuré et m’ont tout simplement dit qu’il y avait plein d’emplois!

 

MAIS!!! Il y a un GROS mais!

Les enfants sont loin d’être résilients lorsqu’il s’agit de problème d’enfants!  Si une sœur a 5 minutes de plus sur la tablette que sa sœur, oubliez la résilience! Si une sœur a plus de bonbons à l’Halloween après la séparation en 2 paquets, oubliez la résilience! Si une sœur se couche plus tard que l’autre et a le droit à plus de télé, oubliez la résilience! Si une sœur a de nouveaux vêtements et pas l’autre, oubliez la résilience!

S’il est vrai que nous en apprenons beaucoup de nos enfants, je ne suis pas certain de ce que je dois retenir de tout ça!  Est-ce que je dois accepter sans problème que le restaurant a oublié ma commande mais piquer une crise si ma copine prend une pointe de pizza de plus que moi?  Est-ce que je dois accepter qu’un inconnu renverse ma bouteille de vin volontairement mais faire une crise si le serveur en offre plus à ma copine?

Je vais vous avouer, je suis bien mélangé!  J’imagine que je dois être résilient et me dire que je ne comprendrai jamais vraiment mes enfants.

En psychologie, on dit que la résilience est l’aptitude d’un individu à se construire et à vivre de manière satisfaisante en dépit de circonstances traumatiques.

J’imagine donc que je suis un père traumatisé!

 

Mes excuses à ma mère!

Tu vas voir un jour quand tu auras des enfants tu vas comprendre! Combien de fois l’avez-vous entendu celle-là? Moi, souvent!

Alors maintenant que mes filles ont 10 et 12 ans, je pile sur mon orgueil et je demande pardon à ma mère! Mon père aussi bien sûr, mais comme il est au ciel, ce sera plus difficile de lui faire le message!

Je m’excuse pour :

Toutes les fois que j’ai fait une crise parce que TU n’avais pas fait mon lavage!
Toutes les fois que j’ai fait une crise parce que TU passais la balayeuse pendant que je regardais la télévision!
Toutes les fois où j’ai pris des douches tellement longues et chaudes et que tu devais attendre que le chauffe-eau fasse son travail!
Toutes les fois que j’ai brisé mon linge en disant « Bof pas grave, TU vas en acheter d’autre! »

Et toutes les autres fois aussi que je prenais pour acquis tout ce que j’avais et que le monde m’appartenait.

À l’âge que mes filles sont rendues, c’est maintenant moi qui passe par ça!  Mais comment est-ce possible qu’une petite fille de 9 ans peut vider un réservoir d’eau chaude !!!  Pas mêlant, entrer dans ma salle de bain après elle revient à visiter un marécage d’un film d’horreur tellement il y a de l’eau partout et un nuage, que dis-je, une tempête de brouillard!

Comment est-ce qu’une fille de 12 ans peut accaparer cette même salle de bain pendant 45 minutes et plus! Ce n’est pas une blague, si je calcule le temps qu’elles y passent, plus le temps de ma blonde, j’ai calculé que je passe en moyenne 250 heures par année à attendre après la salle de bain!

Et ne parlons pas des paniers de lavage! Mais comment un enfant peut faire pour remplir son panier si plein et si compressé? Moi, je les soupçonne de s’asseoir dessus et pousser sur le linge afin de le remplir au maximum!  Pour ensuite crier : J’AI PU RIEN DE PROPRE!!!!!!!!

Alors ce matin, je me suis levé tôt, j’ai pris une douche hyper chaude!  Je ne l’ai pas fermée tout de suite en terminant, Oh non monsieur!  Je l’ai laissé couler jusqu’à ce que mort d’eau chaude s’en suive!  J’ai pris leur lavage et je l’ai caché.  J’ai sorti des vieux vêtements pour leur journée… un peu trop petit en plus!

Je me suis assis dans la cuisine avec mon café et un sourire un peu fou, à la Jack Nicholson dans le film The Shining, et j’ai attendu!  J’ai attendu de les voir se lever. J’ai attendu de les voir paniquer parce qu’il n’y a pas d’eau chaude! J’ai attendu de les entendre crier en voyant le seul linge qu’elles avaient pour leur journée!

J’ai regardé le spectacle tellement satisfait! Je n’ai rien dit! Je suis tout simplement retourné me coucher tellement heureux d’avoir foutu la merde dans leur journée! Elles auront des enfants et comprendront pourquoi papa était si heureux cette journée-là!

Yannick Gagné | Papa blogueur

Travaillant en agence de publicité dans le domaine du marketing numérique et des réseaux sociaux, il est marié et le fier papa de deux magnifiques princesses de 4 et 6 ans. Découvrez son humour et sa joie d'être père à travers ses différentes aventures familiales!