Cliquez ici

Passer de la bassinette au lit de façon harmonieuse et positive

Passer de la bassinette au lit de façon harmonieuse et positive

L’arrivée d’un enfant demande beaucoup d’adaptation aux parents. Cela vous fera vivre plusieurs nouveautés et émotions : nouvelle routine, nouveaux apprentissages, stress, joie, et plus encore. Que vous soyez à votre premier ou à votre deuxième enfant, votre enfant évoluera différemment des autres. Chaque nouvelle étape de développement est propre à chacun et c’est ce qui en fait la beauté. Et il y a la fameuse étape de passer de la bassinette au lit. Une grande étape pour tous qui peut générer du stress chez les parents comme chez l’enfant. Votre enfant va-t-il dormir comme si de rien n’était ? Va-t-il se réveiller en pleurant ? Bien que vous ne puissiez prévoir sa réaction, voici des outils concrets pour se préparer à vivre ce passage de façon plus harmonieuse et positive.

 

Faire de la visualisation

Chez beaucoup de parents, la transition de la bassinette au lit est source de stress, car ils ne savent pas comment l’enfant va réagir. Vous voulez que tout fonctionne à merveille et que ça se déroule le plus facilement possible afin d’en garder de beaux souvenirs. Vous avez également tendance à entendre et à écouter les fameuses histoires de familles ou d’amis pour qui cette étape ne s’est pas bien passée. Tout le monde finit par vous souhaiter bonne chance et dire sa façon de penser. Les gens ont tendance à dire aux parents quoi faire ou quoi ne pas faire, mais faites-vous confiance. Ce n’est pas parce que cela s’est mal passé pour votre voisin que ce sera le cas pour vous aussi.

Un des trucs à essayer : la visualisation. Il s’agit de se faire une image mentale de la situation. Imaginez de manière positive comment la transition pourrait se passer. Imaginez votre bébé qui ne se réveille pas la nuit en pleurant. Imaginez-le bien emmitouflé dans sa couverte, un toutou à la main et les rideaux bien fermés. Imaginez, vous et votre bébé, heureux. Croyez en vous et en votre bébé. La visualisation permet vraiment de réduire son anxiété, d’améliorer son état mental et de vivre les difficultés de manière plus zen. Quand vous devenez parent, vous vivez beaucoup de stress. Faire de la visualisation permet donc au corps et à la tête de réduire énormément les tensions. Quel bel exemple vous donnerez à votre enfant pour vaincre plus tard ses peurs et son anxiété !

Respecter la routine

Afin de vivre la transition de la bassinette au lit de façon positive, il est suggéré de garder la même routine que vous avez établie, ce qui évitera de générer un changement trop drastique pour votre enfant et une certaine anxiété. Optez pour des stratégies avec lesquelles vous êtes confortable et qui vous rassurent. Restez vous-même et respectez-vous. Conservez les mêmes habitudes de sommeil. Par exemple, si votre enfant dormait les rideaux fermés, avec ou sans suce, avec ou sans toutou, avec ou sans doudou, avec ou sans berceuse et avec ou sans veilleuse, gardez ces mêmes habitudes. Plus la routine sera respectée, plus l’enfant sera en mesure de dormir confortablement dans un endroit différent. Il développera aussi une belle capacité d’adaptation ainsi qu’une meilleure gestion de ses émotions, ce que tout parent souhaite.

En conservant les gestes habituels, vous et votre enfant vous sentirez rassurés, biens et en sécurité. Le fait de respecter vos besoins de routine et ceux de votre enfant tout en l’aidant à évoluer lui permettra aussi de développer son autonomie et de s’affirmer. De plus, cela contribuera fortement au bon développement de l’enfant et à une vie de famille plus joyeuse.

Communiquer les bienfaits à l’enfant

 Enfin, un des éléments qui aide grandement à voir la transition de la bassinette au lit de manière positive, c’est la communication. Parlez à votre enfant ou même à votre conjoint(e) de cette nouvelle étape qui s’en vient, et ce, en en exprimant les bienfaits. Même si votre enfant est encore jeune, favorisez déjà un dialogue sur le sujet avec lui. Cela lui permettra de se responsabiliser, de s’affirmer, de lui apprendre à communiquer ses besoins, ses joies et ses craintes et de réduire l’anxiété de tous.

Présentez-lui les raisons de cette étape, montrez-lui son lit, montrez-lui la nouvelle chambre où il va dormir, permettez-lui de l’essayer avant même d’y dormir une première nuit. Montrez-lui que vous êtes fier de lui et que grandir est quelque chose de magnifique. Après tout, c’est ce que vous souhaitez comme parent : vous voulez apprendre à votre enfant à évoluer, à apprécier chaque nouvelle étape de sa vie et à s’épanouir. Montrez-lui que vous êtes toujours à l’écoute de son rythme et de ses besoins. Dites-lui que vous êtes présent pour l’accompagner à travers cette belle étape. Plus l’enfant sera préparé positivement à cette nouvelle aventure, plus il a de chances de vivre cette transition de façon harmonieuse.

 

Il est donc très important de vous écouter en tant que parent, d’ignorer les commentaires des autres, de poser des actions avec lesquelles vous êtes confortable et d’être motivé face à ce beau changement afin de vivre celui-ci de façon sereine. En vous servant des quelques outils proposés, je suis prête à parier que ce passage se fera facilement. Et sachez qu’ils peuvent vous servir à vivre de façon harmonieuse et positive toute nouvelle étape de vie !

Intervenante familiale et intervenante en stimulation du langage

Intervenante familiale et intervenante en stimulation du langage couvrant la région des Laurentides, elle intervient auprès des enfants de 0-25 ans. Membre du Réseau Nanny Secours depuis 2022.