Cliquez ici

Comment préparer Aîné à l’arrivée de Bébé?

Comment préparer Aîné à l’arrivée de Bébé?

Quelle belle nouvelle que l’arrivée d’un 2e enfant dans la famille! Un autre petit être à chérir et cajoler, nourrir et bécoter! Mais qu’en est-il d’Aîné? Comment vivra-t-il ce changement? Pour l’adulte, c’est un événement qui amène des changements, mais pour Aîné, c’est sa vie qui change. Plusieurs questions peuvent survenir et vous ne savez pas toujours comment y répondre.

L’arrivée d’un autre enfant dans la famille risque d’inquiéter Aîné, voire créer de l’angoisse. En ce moment, son monde, c’est vous. Il est le centre de votre vie et vous êtes toute sa vie.  Heureusement, il est possible de préparer Aîné à l’arrivée de Bébé et de faire en sorte qu’il sente qu’il est une partie intégrante de ce nouveau noyau familial.

Avant

Premièrement, quand lui en parler?

Pour un jeune enfant, il est difficile de se projeter dans le temps. Les 9 mois de grossesse, c’est la moitié de sa vie, ou presque. Par exemple, si vous avez 30 ans, c’est comme si vous on vous disait que vous alliez être parent dans… 15 ans. Ceci dit, Aîné se rendra vite compte que votre ventre s’arrondit. Il ne faut pas le lui cacher, sinon il risque de sentir qu’il n’est pas digne de confiance. Annoncez-lui la bonne nouvelle sensiblement en même temps qu’à vos amis. Mieux vaut qu’il apprenne la nouvelle de votre bouche que par l’entremise d’un ami. De la même façon, si vous avez la nausée ou de la fatigue, expliquez-lui que c’est beaucoup de travail de « fabriquer » un bébé.

Pour minimiser le stress relié aux changements dans les habitudes de vie, il est important de se préparer.

  • Parlez à Aîné de ce qui se passera. Ce qui va changer, mais surtout ce qui ne changera PAS, insistez sur ce point. « Bébé va pleurer, manger et dormir beaucoup, tu ne pourras pas jouer avec lui tout de suite, mais je vais continuer à te lire tes histoires, te donner plein de bisous et te chatouiller. »
  • Ne pas forcer les changements. Par exemple, s’il n’est pas propre vers la moitié de la grossesse, mettre le projet sur la glace et y revenir lorsqu’il aura intégré son rôle d’Aîné.
  • Si vous devez changer Aîné de lit, assurez-vous de le faire avant la moitié de la grossesse, dans la mesure du possible.
  • Préparez-le à devenir un grand frère ou une grande sœur en l’impliquant dans la préparation de l’arrivée de Bébé. Par exemple, lui laisser choisir des vêtements pour le nouveau-né, choisir un jouet. Lui permettre de chanter une chanson à Bébé et lui expliquer que Bébé entend sa voix. Le faire choisir des éléments qui décoreront la chambre de Bébé…
  • Attendre qu’il pose des questions. Ne pas aller plus vite que lui. Le fait de lui dire « Je vais t’aimer même si Bébé est là! », c’est de lui mettre des idées dans la tête avant même qu’il y ait pensé. S’il vous pose la question, répondez-lui simplement. « Bien sûr que je vais t’aimer, mon amour n’a pas de limite! »
  • Montrez-lui des photos de Maman enceinte d’Aîné, parlez-lui de comment il était lorsqu’il était lui-même un petit bébé. C’est également une belle façon de consolider les liens que vous avez avec lui.

Le plus important est qu’il sente qu’il ne sera pas remplacé, qu’il a sa place bien à lui.

Pendant

Ça y est, l’arrivée de Bébé est toute proche.

Deux questions que se posent beaucoup de parents à l’arrivée de Bébé sont : « Comment je vais faire pour aimer autant un 2e enfant? » et « Comment je vais faire pour répondre aux besoins des 2 enfants? »

Ne vous inquiétez surtout pas, de l’amour vous en avez amplement et vous aimerez Bébé tout autant qu’Aîné! Encore une fois, il y a des stratégies afin de faciliter l’arrivée tant attendue de Bébé, tout en laissant de la place à Aîné.

  • Laissez un parent ou un proche amener Aîné à l’hôpital afin qu’il rencontre enfin Bébé.
  • Laissez ce parent s’occuper du nouveau-né et passez du temps avec Aîné!
  • Si Aîné est assez vieux et si c’est possible, lui permettre de prendre Bébé. Sous supervision bien sûr!
  • Offrez-lui un cadeau spécial, un collier de grande sœur, un chandail de grand frère, par exemple. Quelque chose qui le fera se sentir spécial.

N’oubliez pas qu’Aîné est une personne à part entière et qu’il peut avoir des inquiétudes face à l’arrivée de Bébé. Il est important de le rassurer et de revenir sur les choses qui ne changeront pas dans sa vie au quotidien.

Après

Vous voilà de retour à la maison. Vous êtes probablement fatigués, mais heureux d’être enfin chez vous. Peut-être vous inquiétez-vous de la réaction d’Aîné. Vous auriez aimé qu’il soit en amour avec ce petit être si merveilleux. Ce n’est probablement pas le cas et c’est normal. Voici quelques éléments à prendre en considération.

  • Il est normal qu’Aîné réagisse. Il peut ressentir de la colère de se sentir remplacé, de la jalousie face à Bébé qui reçoit tant d’attention ou encore de la tristesse. Expliquez-lui comment il se sent en mettant des mots sur ce qu’il vit. « Tu es triste parce que tu voudrais jouer avec Bébé? »
  • Il est important que, dans la mesure du possible, vous gardiez la même routine. De cette façon, ce n’est pas tout son quotidien qui changera et ça le sécurisera.
  • Évitez de donner de l’attention aux comportements régressifs (redemande la bouteille, marche à 4 pattes, pleure au lieu de parler…). Ne retournez pas en arrière. Par exemple, vous pouvez lui donner un verre de grand et l’installer à vos côtés lorsque vous nourrissez Bébé.
  • Alimentez les comportements positifs, Aîné se sentira utile et compétent.
  • Respectez les besoins d’Aîné, il a le droit de vouloir être seul, ou de réclamer un câlin. Si vous n’êtes pas disponible, dites-lui. « Tu voudrais un câlin? Je termine de changer la couche et je t’en ferai un. »
  • Encore une fois, impliquez Aîné dans les routines avec Bébé. Vous pouvez lui demander de vous apporter une couche, un mouchoir, de tenir la lingette.
  • Passez du temps seul avec Aîné, lorsque Bébé fait la sieste par exemple. Faites des activités de grands et laissez-le choisir un jeu ou une activité.

L’arrivée de Bébé chamboulera votre quotidien, mais sera source de grands bonheurs pour toute la famille. Respectez Aîné dans ses émotions et donnez-lui la place qui lui revient, respectez vos propres limites et expliquez-lui que vous l’aimez gros comme le monde! Que l’arrivée de Bébé vous apporte joie et magie à toute la famille, les petits comme les grands!

 

Bibliographie

Boyse, K. (2009). New Baby Sibling–Helping Your Older Child Adjust: Your Child: University of Michigan Health System. Consulté le 18 novembre, 2014, de http://www.med.umich.edu/yourchild/topics/newbaby.htm

Breaking the New Sibling News. (2014). Consulté le 18 novembre, 2014, de http://www.whattoexpect.com/toddler/behavior-and-discipline/new-sibling/breaking-the-news.aspx

Emery, K. (2014). BBC – CBeebies Grown-ups – Preparing your child for a new sibling. Consulté le 18 novembre, 2014, de http://www.bbc.co.uk/cbeebies/grownups/article/preparing-your-child-for-a-new-sibling

Mayo Clinic Staff. (2012). New sibling: Preparing your older child. Consulté le 18 novembre, 2014, de http://www.mayoclinic.org/healthy-living/childrens-health/in-depth/new-sibling/art-20044270

Shroff Pendley, J. (2011). Preparing Your Child for a New Sibling. Consulté le 18 novembre, 2014, de http://kidshealth.org/parent/emotions/feelings/sibling_prep.html