• La propreté la nuit

    Bonjour,

    Ma fille de trois ans est propre le jour depuis environ un an. Je dirais que pendant la sieste d’après-midi elle est majoritairement propre. J’ai remarqué que lorsqu’elle est très fatiguée et que son sommeil est profond, c’est dans ces moments là qu’elle mouille ses culottes d’entraînement.

    En ce qui concerne la nuit, c’est vraiment autre chose. Il y a toujours du pipi dans sa Pull-ups le matin. En discutant avec elle, elle me dit que c’est pas grave, c’est un accident ! C’est vrai qu’on a jamais mis de pression de ce côté afin de ne pas la traumatiser.  Que doit-on faire pour l’aider à devenir propre la nuit ?

    Son jumeau est propre le jour depuis quelques mois et les siestes sont pratiquement toujours parfaites. Lui aussi a un problème avec la nuit. Le jour, il a un excellent retiens-bien.

    Pouvez-vous m’aider à trouver des solutions.

    Bonne journée

    Annick


    Bonjour Annick!

    Félicitation pour votre attitude lorsque vos enfants ont des pipis dans leurs pull-ups à leur réveil.  Vous avez raison de dire que de mettre de la pression va traumatiser l’enfant. En fait, ajouter de la pression et intervenir de façon négative ne fait qu’allonger le processus et l’acquisition à la propreté.

    En tant que parent, nous avons tous hâte que nos enfants soient propres. Dans les années antérieures, nous recevions comme message que les enfants devaient être propres à 2 ans-2 ½ ans. En fait, ce n’est pas une question d’âge.  Dans la plupart des cas, c’est entre  24 et 48 mois que l’enfant acquière suffisamment de maturité physiologique et psychologique pour atteindre le but ultime. Un lever du jour au sec peut prendre quelques temps, quelques mois et voire même quelques années après l’acquisition de la propreté de jour.

    Question : Boivent-ils beaucoup avant de se coucher? (sieste et dodo du soir)

    Si c’est le cas, diminuez la quantité de liquide avant de les coucher et boire davantage au repas. Sinon, c’est peut-être que vos petits ne sont pas tout à fait prêts pour la nuit. Ils sont propres le jour, c’est déjà très bien!

    Conseils de coach :

    • Amenez les jumeaux à la toilette juste avant le coucher.
    • Valorisez beaucoup chaque fois que chacun d’eux  urine et défèque dans la toilette. « Wow! Un beau pipi dans la toilette! »
    • Continuez à rester calme et sans rien dire, retirez la couche mouillée.
    • Ignorez le message lorsque votre fille vous dit : « Ce n’est pas grave, c’est un accident ». Elle a raison de dire cela. Sauf que si à chaque fois qu’elle dit cette phrase, vous validez ses dires, elle répètera ces gestes car elle se sentira appuyée et valorisée.

    Continuez à persévérer et être patiente. Vous êtes sur le bon chemin!