• La stimulation du langage au quotidien

    Dans la vie de tous les jours, le parent comme l’éducateur bénéficient d’une foule de moments propices pour stimuler le langage. Le plus simple est probablement de planifier une période pour vous asseoir avec votre enfant et de jouer à un jeu qui stimule spécifiquement la compréhension et l’expression du langage.

    Toutefois, il est faux de croire que quelques activités par jour suffisent pour que l’enfant développe normalement son langage. Prenez tous les moments que vous avez à votre disposition pour exposez votre enfant à du vocabulaire nouveau, à de nouvelles structures de phrases, à des histoires, à des descriptions, à des questions, à des consignes et à des concepts variés.

    Concrètement, voici des conseils pour maximiser votre stimulation au quotidien :

    • Tout d’abord, il existe un principe bien simple qui vous garantira davantage de réussite, suivez les intérêts de votre enfant. Concrètement, cela signifie que votre enfant sera beaucoup plus intéressé à communiquer et interagir avec vous si vous vous intéressez au jouet qu’il prend, à la nourriture qu’il mange ou au livre qu’il regarde…
    • Placez vous à son niveau (pour qu’il puisse voir votre visage) lorsque vous vous adressez à lui.
    • Lorsque vous êtes en action, profitez en pour décrire ce que vous faites et décrire ce que l’enfant fait. Dites vous que les enfants reprennent les modèles, alors produisez des phrases simples, mais complètes. Par exemple, vous aurez peut-être tendance à utiliser la forme « Maman va faire un gâteau» ou bien « Jonathan veut manger le gâteau ». Il serait plus judicieux de dire « Je vais faire un gâteau », « Tu veux manger le gâteau ». Lorsque votre enfant est concentré sur autre chose, décrivez lui ce qu’il regarde.
    • Reformulez derrière votre enfant en bonifiant ses productions. Il n’est pas nécessaire de faire répéter l’enfant pour qu’il enregistre le bon modèle. En effet, lorsque vous entendez « toto » pour gâteau, vous pouvez offrir un modèle bonifié « Tu veux manger le gros GAteau. Huuum le GAteau a l’air bon. » tout en accentuant les sons ou les mots ciblés.
    • Ralentissez votre débit. Encore une fois, les enfants ont tendance à reprendre le modèle. En parlant plus lentement, l’enfant sera plus en mesure d’intégrer votre modèle comme il pourra distinguer les sons que vous prononcez et les mots que vous utilisez.
    • Réservez des moments pour discuter seul à seul avec votre enfant. Ainsi vous éviterez d’être coupé par son frère ou sa sœur, le téléphone ou votre conjoint(e).
    • Ayez du plaisir à communiquer. Faites des blagues, racontez des histoires et jouez à des jeux variés.

    Voici aussi des suggestions de moments propices à la stimulation :

    • L’heure de l’habillage le matin lorsque vous n’êtes pas trop pressés par le temps. Un moment idéal pour stimuler le langage entourant les parties du corps, les vêtements, les concepts de temps (avant, après), les consignes…
    • L’heure du déjeuner, du dîner ou du souper (préparation de la table et du repas). Profitez de l’occasion pour stimuler le langage entourant la nourriture, la vaisselle, les concepts d’espace (à côté, devant, dans), les concepts de temps (avant, après), les consignes, le discours…
    • L’heure du bain. Un autre moment privilégié pour stimuler le vocabulaire des parties du corps, les concepts de temps (avant, après). Ou bien encore à partir des jouets du bain, racontez des histoires, stimulez le vocabulaire des couleurs…
    • L’heure du coucher est le moment idéal pour lire une histoire ou vous faire raconter une histoire à partir d’un livre ou d’une image. Posez des questions, essayez de prédire la suite ou décrivez simplement les images…
    • Pendant les déplacements. Profitez du temps dans la voiture pour faire des jeux d’évocation à partir de thèmes ou de sons, faites des jeux de rimes, des devinettes…

    La clé c’est le plaisir!