Cliquez ici

Les choix d’amis de notre ado

adolescenceLes fréquentations de votre ado vous inquiètent? C’est normal! C’est durant la préadolescence et l’adolescence que votre jeune aura besoin de s’épanouir et de se définir en tant que personne à part entière.

Ses besoins d’autonomie et d’amitié deviennent très importants dans sa vie. Il est préférable de ne pas l’empêcher de passer du temps avec ses amis. Par contre, il est important qu’il connaisse vos limites. Par exemple, vous pouvez accepter qu’il sorte, mais il devra revenir à l’heure que vous aurez choisie ou encore, il devra répondre à son cellulaire lorsque vous tenterez de le joindre. Aussi, il doit faire ce que le parent lui a demandé, tel que compléter ses tâches à la maison ou faire ses devoirs avant de pouvoir s’adonner à ses occupations. Bref, il doit apprendre que les responsabilités doivent passer avant les passe-temps.

Le fait de ne pas aimer les fréquentations de votre jeune peut devenir une source de conflit sans fin. Faites attention de ne pas juger ouvertement ses amis, car ils sont vraiment importants et merveilleux à ses yeux!

Quelques solutions pour mieux connaître ses amis:

1-Invitez ses amis à la maison pour passer un moment (les laisser seuls et ne pas s’incruster dans leur activité… mais les observer!)

2- Invitez 1 ou 2 amis à partager un moment familial (repas, sortie, BBQ, etc.)

3- Parlez avec votre jeune de ses amis, demandez-lui de vous parler d’eux, ce qu’ils aiment, leurs passe-temps… (s’informer de façon intéressée et non le questionner pour éviter qu’il se sente traqué!)

Ne jugez pas ses amis, mais parlez avec lui de vos inquiétudes, soyez honnête avec lui.

Si une fréquentation de votre ado est effectivement nocive, dite à votre jeune que certains nouveaux comportements qu’il adopte vous déplaisent et ne lui ressemblent pas. Dites-lui que depuis un certain temps il a changé. Vous ne devez pas attaquer ses fréquentations, mais plutôt l’amener à prendre conscience qu’il y a un lien entre elles et son attitude.

Malheureusement, tout ne se passera pas en un claquement de doigts, il faudra du temps pour que votre jeune prenne conscience de ce qu’il devient et les causes à cela. Si cet ami le trahit, le déçoit, ou devient méchant à son égard, la coupure sera plus rapide.

Vous pouvez aussi lui envoyer des messages indirects avec des exemples que vous avez vécus (« Ne fais pas comme moi! »)

Apprenez à faire confiance au jugement de votre jeune, il le sent et le désire. Assurez-vous qu’il n’est pas en danger, mais laissez-le un peu décider pour lui, cela lui plaira et il vous en sera reconnaissant. Si votre jeune est en danger, alors expliquez-lui que vous avez peur pour lui, limitez ses sorties et avisez l’école et la police des comportements dangereux de ces jeunes afin que cela cesse.

Votre enfant, vous le connaissez, alors n’oubliez pas qui il est.  Parlez-lui et soyez ouvert envers lui et ses amis. Faites confiance à son jugement… et au vôtre!