• L’heure de la rentrée a sonnée

    Voici votre liste de devoirs pour la dernière semaine avant la rentrée!

    Si ce n’est pas déjà fait :

    • Vérifier une dernière fois la liste scolaire et courir au magasin se procurer les articles scolaires manquants.
    • Étiqueter les articles et les accessoires scolaires (crayons, cahiers, boîte à lunch, sac à dos, etc.)
    • Vérifier les besoins en vêtements de votre enfant. Du même coup, on peut en profiter pour acheter les bottes et les vêtements de pluie en prévision de l’automne qui arrive à grands pas.
    • Revoir les règles de sécurités pour les enfants « marcheurs » ou qui voyagent en autobus.
    • Reprendre un horaire approprié pour coucher les enfants.

    Pour les parents des petits qui débutent le préscolaire :

    • C’est le temps de se remémorer nos « bons » souvenirs. On partage notre expérience de la rentrée avec notre enfant. On ne se gêne pas pour nommer les émotions qui nous habitaient, car ce sont les mêmes que ressent votre enfant. Exemple : « Je me souviens ma première journée d’école… j’étais tellement nerveuse et triste parce que s’était la première fois que j’allais être seule sans ma mère. »
    • Si votre enfant a fréquenté les services de garde, on peut faire ressortir les ressemblances tout en soulignant les différences. « Tu vas appartenir à un groupe, comme à la garderie. Parfois tu vas devoir rester longtemps assis à ta place pour écouter le professeur, comme les autres grands de l’école. »
    • On pratique la visualisation. On décrit le déroulement de la journée, en fonction des éléments que nous connaissons et que nous contrôlons. Par exemple : « À ta première journée d’école, tu vas te réveiller, nous allons déjeuner ensemble, ensuite, j’irai avec toi à l’école. Nous allons rencontrer ton professeur et les autres enfants de ton groupe. Quand ça sera le temps pour moi de partir, je vais te faire un gros câlin, te donner un bisou et te souhaiter une bonne journée (comme à la garderie). L’école terminée, tu iras au service de garde et je viendrai te chercher une fois que ma journée de travail sera terminée. »

    Pour les parents des enfants qui débutent le secondaire :

    • C’est le temps de se remémorer nos « bons » souvenirs. On partage notre expérience de la rentrée avec notre enfant. On ne se gêne pas pour nommer les émotions qui nous habitaient, car ce sont les mêmes que ressent votre enfant. Exemple : « Je me souviens de ma rentrée au secondaire… j’étais tellement nerveuse, j’avais peur de me perdre. J’étais gênée face aux autres qui étaient plus vieux que moi, je ne voulais pas avoir l’air de la petite nouvelle toute perdue. »
    • Vous pouvez également envisager certains scénarios avec votre enfant et lui demander de trouver des solutions. « Le pire qui puisse arriver c’est que tu sois complètement perdu. Qu’est-ce que tu pourrais faire si ça t’arrive? » C’est préférable que les solutions viennent de lui. Si vous avez eu, vous-même ce petit problème, c’est une bonne occasion d’en informer votre enfant.
    • Dans la plupart des écoles secondaires, lors des journées « inscriptions » votre enfant sera jumelé avec un autre pour le partage du casier. C’est une bonne idée d’inviter votre enfant à téléphoner à un ami pour qu’ils puissent être ensemble dans le même casier.

    Enfin…

    • Profitez des dernières soirées en famille.
    • La veille du jour « j », on prépare le sac à dos (vêtements de rechange, draps pour la sieste), les vêtements et l’on se couche tôt!
    • Les premiers jours de la rentrée, levez-vous un peu plus tôt pour vous donner le temps de reprendre le rythme de la routine scolaire. N’oubliez pas le trafic qui redevient plus dense.
    • Évitez de rester trop longtemps au milieu de garde sans toutefois partir en cachette. Mettez en place une routine courte et soyez confiant afin de ne pas transmettre vos inquiétudes à votre enfant.

    Bonne rentrée à tous!