Cliquez ici

Lorsque l’auto fait du bruit, est-ce que c’est grave?

Lorsque l’auto fait du bruit, est-ce que c’est grave?

Quand y a-t-il lieu de s’inquiéter pour la santé mentale de notre jeune?

Tous les parents sont témoins des transformations vécues par leur enfant à l’adolescence. Comme l’adolescence est une période de nombreux changements, les défis sont donc encore plus grands pour un parent de savoir si ce qui se passe est « normal » ou non et ce, même si l’instinct parental est le meilleur outil pour le déterminer. Pour certains de ces parents, le passage est difficile à comprendre et souvent inquiétant à savoir qu’est-ce qui est normal dans la crise et à quoi peut-on attribuer un tel comportement : le besoin d’autonomie, les hormones, la consommation, un problème de santé mentale. Qu’est-ce qui rend mon enfant si méconnaissable?

la Direction de la santé publique de la Montérégie a dévoilé les résultats d’une enquête sur les problèmes de santé mentale des jeunes lors de la dernière « Semaine nationale de la santé mentale » en mai dernier . Ces résultats démontrent que 13% des jeunes de la Montérégie ont déjà reçu un diagnostic en santé mentale. Chez les filles, on retrouve plus de diagnostics de troubles anxieux et de troubles alimentaires alors qu’on relève plus de déficits d’attention avec ou sans hyperactivité chez les garçons. De plus, les filles consultent plus pour des problèmes de santé mentale et ce, surtout vers la fin du secondaire.

Demeurer impliqué tout au long de l’adolescence est donc primordial dans le rôle parental. Si un proche est inquiet et se questionne, il est suggéré de d’observer si les différentes sphères de vie de son jeune sont affectées négativement : est-ce que la performance académique est en baisse; le sommeil est-il grandement altéré; observe-t-on une baisse d’énergie; délaisse-t-il ses activités; son appétit est-il modifié; l’enfant s’isole-t-il? Il n’y a probablement aucun lieu de s’inquiéter si l’adolescent maintient le cap dans ces différentes sphères de sa vie pendant la période de « crise ».

Par contre, si le parent constate des changements importants dans plusieurs de ces sphères, il y a lieu de rester vigilant et présent car les conséquences délétères peuvent être lourdes de conséquence : problèmes de santé physique; échec ou abandon scolaire; problèmes d’abus de consommation de drogues et d’alcool; problèmes au niveau de l’estime de soi; état suicidaire.

En tout temps, si le parent est tracassé par les comportements de son enfant, il peut discuter de ses préoccupations avec les professionnels qui sauront le guider: médecin, intervenant social, personnes du milieu scolaire. En tant que parent vous n’êtes pas seul, d’autres personnes peuvent faire équipe avec vous afin d’assurer que votre jeune puisse grandir dans un milieu positif qui l’épaulera dans cette période de grandes transformations.

Alors si votre voiture fait du bruit est-ce grave? Consulter rapidement votre garagiste pourrait vous éviter de gros frais plus tard et vous avez de bonnes chances que le bruit soit une problématique relativement simple à régler. N’attendez donc pas avant de consulter, l’intervention précoce est moins couteuse pour tous!