Cliquez ici

Ma fille est très anxieuse. Comment puis-je l’aider?

Ma fille est très anxieuse. Comment puis-je l’aider?

Bonjour,

J’ai une petite cocotte de 5 ans et depuis quelque temps, lorsqu’il arrive un événement dont elle hâte, elle se met à vomir la journée de l’événement. Ça fait 3 reprises que cela arrive. On a remarqué aussi qu’elle est très anxieuse depuis quelque temps. Elle ne mange plus beaucoup, mets beaucoup ses doigts dans la bouche. Parle fort, ne dors pas beaucoup. J’aimerais lui aider à calmer son anxiété. La rentrée scolaire arrive à grands pas et j’aimerais être capable de lui aider à gérer son stress. C’est une petite fille qui est très émotive à temps normal. Lorsqu’elle a mal est a mal. Elle a souvent tendance aussi à amplifier ses émotions. Mais là qu’elle mange moins et qu’elle vomit ça m’inquiète un peu. C’est vrai que depuis 2 ans il y a eu beaucoup de changement dans notre vie. Arrivée d’une petite soeur l’an passé, alors maman à la maison, je me suis ouvert une garderie, elle va moins à sa garderie habituelle et est plus souvent à la maison, débute la pré-maternelle la semaine prochaine, ensuite la maternelle. On a aussi des semaines bien remplies. Surement que ces facteurs peuvent aussi jouer. On essaie de pas trop parler de la rentrée scolaire. Mais là la moindre sortie dont elle a hâte, elle se met à presque plus manger et est malade. Elle nous a même caché aujourd’hui qu’elle avait été malade pour qu’on n’aille pas au cinéma. Avez-vous des conseils pour qu’on puisse l’aider dans tout cela?

Merci Mélanie.


Bonjour,

Pour commencer, je comprends très bien votre inquiétude de maman.  Nous voulons tous que nos enfants soient épanouis et heureux.  Lorsqu’il arrive une situation où un de nos amours éprouve certaines difficultés; nous voudrions prendre leurs difficultés pour en subir les contres coups à leur place.

Ce que je perçois de votre courriel est que votre fille a déjà un tempérament anxieux et plutôt exubérant.  Depuis quelques temps, les comportements de votre cocotte changent et vous de semblez ne plus la comprendre.  Pour ce qui est de mettre ses doigts dans sa bouche, cela accompagne l’anxiété et la timidité.

Le premier conseil que je pourrais vous donner est d’établir, si ce n’est déjà fait, une routine qui sera respectée religieusement.  La routine est le meilleur remède à l’anxiété.  Comme vous avez du le constater, les surprises sont les pires ennemis de votre fille.  Cela doit la désorganiser.  Je comprends totalement et  je vous encourage à continuer d’annoncer à l’avance ce qui s’en vient.

L’anxiété ne vit pas dans un corps équilibré, au même titre qu’une fleur ne pousse pas dans de la styromousse.  Je m’explique; l’anxiété se nourrit de manque de sommeil, de manque d’exercice et d’une alimentation insuffisante.  Lorsqu’on a une hygiène de vie équilibré, l’anxiété se développe beaucoup moins.  Un peu comme pour nous, lorsqu’on a des problèmes d’insomnie, nous avons beaucoup plus de chance de développer de l’anxiété.  Ne croyez pas ici que je vous fais la morale.  Vous ne pouvez pas tout contrôler.  N’oubliez pas que l’enfant à contrôle complet sur trois aspects; l’alimentation (ce qu’il ingurgite), les dodos (on ne peut forcer un enfant à dormir)  et l’apprentissage de la propreté!  Alors essayer de favoriser une bonne hygiène de vie et vous pourriez voir de bons résultats.

Pour ce qui est de l’entrée à la maternelle, c’est en effet une grande étape et ce, autant pour les enfants que pour les parents!  J’ose vous demander comment vivez-vous cette transition?  Vivez-vous de l’anxiété, de l’excitation, de la peur, de la joie???  Je me suis aussi rendue compte, lors de l’entrée de ma propre fille, que TOUT LE MONDE lui parlait toujours de son entrée prochaine.  C’est un concept tellement abstrait; LA GRANDE ÉCOLE!  J’ai vite compris que même s’ils partaient d’une bonne intention, tous ces commentaires ne faisaient qu’ajouter à son inquiétude.  Je demanderais donc à votre entourage de ne plus y faire allusion.  Il doit y avoir un parc près de l’école de votre fille, pourquoi ne pas aller y jouer à plusieurs reprises cet été!  Sans pour autant en faire tout un plat, attendez que votre fille en parle elle-même, elle réalisera que c’est le parc de son école.  Elle pourra apprivoiser, à son rythme, ce nouvel environnement.

Le dernier conseil que je peux vous donner mais surement le plus important; si après quelques temps, vous êtes toujours inquiète, parlez-en à votre docteur.  Avez-vous un pédiatre?  Prenez rendez-vous avec lui.  Peut-être y a t-il une autre explication à ce changement de comportement.  Y aurait-il eu un élément déclencheur?   Suivez votre instinct de maman, il nous trompe très rarement!  Si vous avez toujours des doutes, consultez un professionnel de la santé qui pourra pousser plus loin les recherches des causes de ce comportement.

En espérant que mes conseils ont pu vous aider un peu mais aussi vous rassurer!

Suggestions de livres : Remède à l’anxiété : La relaxation