Cliquez ici

Mon enfant a peur des orages! 4 astuces simples pour l’accompagner

Mon enfant a peur des orages! 4 astuces simples pour l’accompagner
La peur des orages est assez répandue chez les enfants. Certains vont traîner cette peur jusqu’à l’âge adulte. À la vue de tous ces éclairs et rafales de vent intenses, on peut parfois se sentir à la merci de la nature. C’est le genre de moment où nous nous sentons bien petit dans nos souliers, alors imaginez vos enfants!

Je vous propose donc quelques astuces pour aider vos enfants à apprivoiser les orages.

1. Être un modèle

Ce point revient régulièrement lorsqu’on propose des stratégies en éducation. La raison étant bien simple: les enfants apprennent par imitation, en plus d’être des éponges face aux émotions de leur environnement. Par conséquent, si vous avez vous-même peur des orages, il est fort possible que votre enfant développe cette crainte. Voici donc une belle opportunité pour vous d’apprendre à gérer cette peur, en accompagnant votre enfant. Alors, première étape, restez calme et confiant afin que votre enfant soit rassuré par votre comportement. Je vous invite aussi à vous attarder à votre ton de voix ainsi qu’au débit: si vous l’accélérez, votre enfant pourrait l’interpréter comme un message de « danger ». Mais encore là, tout dépend du ton de voix qui y est associé !

2. Identifier ce qui fait peur

Prenez le temps de nommer les éléments qui peuvent faire peur et explorez avec chaque enfant ce qui lui fait peur. Plus les enfants sont petits et plus les chances sont grandes qu’ils soient surpris par ces gros bruits impromptus causés par la tempête. Voici quelques éléments les plus fréquents :

  • Le bruit et/ou la vibration du tonnerre. Il est peu fréquent d’entendre un bruit si fort et de façon inattendue.
  • Les éclairs. Les enfants peuvent les avoir associés à quelque chose de dangereux… ce qui vrai! Hihihi ! Toutefois, lorsqu’on est dans la maison, elles ne sont pas dangereuses, alors rassurez-les.
  • La visibilité réduite causée par la pluie. Il est toujours plus sécurisant de voir clairement notre environnement physique.
  • Les vents forts. Ces rafales peuvent faire bouger et siffler les fenêtres, faire bouger des objets à l’extérieur (chaises, tables, poubelles, etc.) et parfois même, casser des branches d’arbre qui partent au vent à vive allure.
  • La noirceur. Certains orages provoquent des pannes d’électricité plongeant tout le monde dans le noir. Ayez toujours des chandelles ou lampes de poche faciles d’accès, sur chaque étage de la maison.
  • Climat de tension dans la maison. La plupart de nous y sommes sensibles. Il est donc judicieux d’en prendre conscience et d’alléger l’ambiance!

3. Empathie

On a tendance à oublier ou banaliser ce point si important: accueillir notre enfant dans le malaise qu’il vit. Prenez le temps de l’écouter sans tenter de le faire taire en le rassurant. Une fois qu’il aura exprimé ce qu’il ressent et qu’il aura senti que vous étiez empathique à ce qu’il vit comme émotion, vous pourrez le rassurer par des paroles et/ou des câlins. Il est essentiel de ne pas banaliser ce qu’il ressent (« Ben voyons, tu n’as pas raison d’avoir peur! ») afin qu’il vous sente à ses côtés pour affronter ce qui lui fait peur. Et il est tout aussi essentiel de ne pas trop le rassurer dans le but d’éviter de lui envoyer le message qu’il a raison d’avoir peur. De plus, il est possible que certains enfants accentuent leur réaction dû à un trop grand gain relationnel (câlins). L’équilibre est donc de mise pour aider votre enfant à apprivoiser ses peurs.

4. Ce soir, on regarde un spectacle spécial…. un orage!

Pourquoi ne pas profiter de l’orage pour en faire un événement amusant et créer des souvenirs de famille?! On ferme les lumières et on s’installe tout le monde ensemble collé-collé, près de la fenêtre (pas trop s’ils sont trop craintifs au début) pour avoir une belle vue sur l’orage. Le contact physique rassurera un peu vos enfants. Et maintenant, que le spectacle commence!! 🙂 Expliquez ce que vous voyez. La beauté des éclaires, la force impressionnante du vent et la pluie abondante qui lave les voitures de tout le monde en même temps. Comptez le nombre d’éclairs, faites des prédictions sur où elles tomberont et partez à la chasse aux éclairs! Quand le tonnerre gronde, souriez et lorsqu’il vous fait faire le saut, riez de bon coeur. Votre enfant a peur? Il a le droit. Rappelez-lui que vous êtes tout près mais continuer de démontrer du plaisir à regarder l’orage et à être surpris par le tonnerre. Votre enfant, comprendra graduellement, qu’il n’a pas à avoir peur, en vous observant! 😉

Petits trucs « éclairs »!!! 

  • Demandez à votre enfant de vous dessiner l’orage et ce qui lui fait peur. Ensuite, posez-lui des questions pour qu’il vous explique son dessin.
  • C’est l’heure du coucher et l’orage n’est pas terminé? Proposez un objet à votre enfant qu’il pourra apporter avec lui dans son lit pour le rassurer. Vous pouvez lui proposer un morceau de vêtement avec votre odeur, une lampe de poche, un toutou spécial, etc. Le but est de lui fournir un objet rassurant pour l’aider à s’abandonner au sommeil malgré le tonnerre.

La nature est d’une force incroyable et d’une grande beauté. Profitez de ce beau moment pour leur transmettre votre amour de la nature!

Hélène Fagnan - Fondatrice de Nanny secours

Éducatrice à l’enfance de formation, elle cumule maintenant plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation et de l’intervention et près de 10 ans dans le monde des affaires. Elle est auteure ainsi qu'experte Yoopa depuis janvier 2011. De plus, elle détient un certificat universitaire en intervention psychosociale ainsi qu’en petite enfance et famille.