Cliquez ici

5 raisons pour garder le contact avec le sac d’école de votre enfant

5 raisons pour garder le contact avec le sac d’école de votre enfant
Demain, c’est l’école qui commence. Une belle aventure qui débute et qui risque de continuer pendant plusieurs années. La fameuse première rentrée des classes qui a provoqué le choix de son premier sac d’école!

Trop grand, trop petit, pas assez de couleurs, avec un super-héros, avec une princesse… Le choix d’une vie dirait-on! Alors que pourtant nous le savons, ce premier sac d’école n’aura certainement pas un grand avenir! Il sera jeté ou encore servira parfois de poteau gauche pour le match de football dans la cour…

À contrario, ce qui aura une très longue vie, c’est votre attitude face à ce sac d’école.

Oui, mais quelle attitude adopter me direz-vous?

Il est simple de s’imaginer que les premières années, vous serez l’unique « gestionnaire » de ce sac. De fait, votre enfant trop petit aura vite fait de vous déléguer ces lourdes tâches que sont la préparation et la gestion de son sac d’école. Pourtant, il faut comprendre que pour son bien, il faudra à un moment ou un autre qu’il se conscientise et se lance dans la gestion et l’organisation de ce dernier.

Évidemment, l’âge de cette pseudo-autonomie variera en fonction de l’enfant et de votre désir à lui transmettre des valeurs et de la maturité.

Bon nombre d’entre-vous lisant ces quelques lignes se rappellent l’époque pas si lointaine où vous-même étiez les « gestionnaires » de vos sacs d’école. Cette même période où vos parents, par craintes d’être mordus par un animal ayant élu domicile dans cet écosystème, évitaient tout contact avec votre sac d’école. Cette crainte nauséabonde d’y découvrir de vieilles tartines oubliées entre deux cahiers de cours, cette peur bleue de toucher du bouts des doigts une vieille paire de chaussettes oubliées suite à un cours de gymnastique d’il y a quelques semaines…

Voici justement l’objectif de cet article :

Vous sensibiliser à l’importance de garder le contact avec son sac d’école. Afin de vous aider dans cette même démarche, j’ai décidé de vous orienter vers 5 principes à ne pas perdre de vue.

  1. Montrer de l’intérêt : Oui, votre démarche à vous occuper de son sac va lui prouver votre intérêt pour sa vie scolaire. Sortir les cahiers et vous émerveiller de ce nouveau dessin, prendre le journal de classe pour parcourir ensemble les devoirs et leçons du jour… Un véritable rituel qui le conditionnera à votre intérêt et ne pourra, par ce biais, que renforcer son plaisir comblé de reconnaissance (pyramide des besoins de Maslow).
  2.  Susciter une dynamique : L’enfant se construit sur du vécu (cadre de référence). Lui montrer l’exemple de la routine et du rituel vis-à-vis le sac d’école ne pourra que le guider à suivre cette voie. Pour lui, ce geste fera partie de la normalité et, vous ayant observé en répéter quotidiennement les gestes, il n’en sera que plus aisé pour lui d’en suivre l’exemple et la mise en place.
  3.  Développer l’esprit d’organisation : C’est en le voyant rentrer de l’école avec ce sac énorme comme une véritable maison qu’on comprend le besoin d’organiser la gestion de celui-ci. Souvent, par soucis de sécurité, votre enfant prendra l’ensemble de ses cours dans son sac. Ceci afin d’éviter de décevoir Monsieur ou Madame en oubliant un cahier ou une farde nécessaire au bon déroulement de la journée. C’est à vous de lui transmettre cette compétence de la juste organisation de son sac d’école. Un choix en fonction du journal (agenda) de classe, des devoirs, des leçons… Plus tard, il adaptera votre méthode à sa façon de faire, mais la base restera toujours identique.
  4. Sensibiliser à son outil de travail : Son sac d’école, pendant plusieurs années, sera l’un de ces outils de travail le plus fréquemment utilisé. Lui faire comprendre l’importance du respect de celui-ci ne fera que susciter chez votre enfant une valeur naissante quant à son devoir de bienveillance. Oui, chaque valeur trouvera ses prémices dans une démarche quotidienne, même anodine à vos yeux. Lui dire : « range ton sac d’école » sans même lui en expliquer les buts et aboutissants n’aura nullement le même impact futur que si vous lui en expliquez la raison avec une projection dans son avenir. Donc lui dire : « imagine quand tu seras directeur et que tu arriveras en réunion avec un attaché-case sens dessus dessous. Que vont penser tes collaborateurs? Auras-tu une facilité à organiser la réunion en cherchant tes documents? »
  5. Garder un œil sur son « intimité » : Je ne veux pas par cette démarche vous inviter à jouer aux espions. En gardant le contact avec son sac d’école, votre enfant ne trouvera rien d’anormal en vous voyant aller chercher quotidiennement son journal de classe (agenda) dans celui-ci. Mais tout de même, cette habitude vous permettra de garder un certain contact avec sa réalité. Car plus il grandira et moins vous aurez ce genre d’opportunité vis-à-vis de son intimité. Désirez-vous avoir la surprise d’être appelé par l’école ou la police car votre enfant détenait quelque chose d’illégal ou surprenant dans son sac d’école?

Voici donc quelques conseils auxquels vos idées doivent venir se rajouter en accord avec votre enfant, votre quotidien, vos valeurs…

Dites-vous simplement que chacun de vos gestes d’aujourd’hui aura un impact sur l’adulte qu’il sera demain.