• L’école à la maison: 10 trucs pour réviser les apprentissages et maintenir les acquis

    L’école à la maison, par choix ou par obligation, nécessite une planification quotidienne de base et la mise en place de quelques stratégies pour faciliter la réalisation et la révision des notions académiques.

    Que ce soit au niveau de la gestion du temps à l’horaire ou de l’utilisation de diverses méthodes, la rigueur et à la fois la souplesse, deviendront des alliées indispensables pour éviter de ressentir de la lourdeur ou de l’insatisfaction, voire du stress et de l’anxiété.

    Pas de panique! Prenons, un aspect à la fois.

    1. Adopter une routine de vie équilibrée.
      Ceci favorisera la capacité de concentration et assurera l’efficacité.
      • Établir une heure fixe du coucher

      • Avoir une saine alimentation avec des petits repas et prévoir des collations

      • Boire de l’eau fréquemment

    2. Instaurer un horaire.
      • Identifier les périodes où nous souhaitons allouer du temps à la révision et celles où nous compléterons des exercices. Il peut être intéressant aussi d’en déterminer le temps en fonction de la matière révisée et des apprentissages à réaliser.

    3. Varier quotidiennement les matières à l’étude.
      Par exemple, on peut prévoir le matin de réaliser des exercices de grammaire en français alors qu’en  après-midi, on voit les résolutions de problème mathématiques. Le lendemain matin, on révise les notions d’histoire et en après-midi, on complète une compréhension de lecture en français. Toutefois, il est bénéfique d’intégrer à notre horaire de courtes activités fixes, qui deviendront en quelque sorte des rituels. En voici quelques exemples: 
      • Commencer nos journées en pratiquant le lancer du ballon pour mémoriser les additions, les soustractions, les multiplications ou les divisions.

      • Après le dîner, réviser des mots de vocabulaire en utilisant des lettres comme le jeu « Scrabble » ou encore  en les devinant comme au jeu « PROBE » ou au « bonhomme pendu ».

      • Lors du coucher, prévoir 15-20 minutes de lecture, en fonction de l’âge de l’enfant.

    4. Créer un climat propice au travail en évitant les distractions
      • Avoir un éclairage suffisant

      • Dégager la table des articles encombrants

      • Éviter les supports informatiques inutiles

      • Limiter les bruits environnants s’ils nuisent à la concentration (télévision, radio, etc.)

    5. Mettre à la disposition de l’enfant le matériel de travail nécessaire.
      C’est-à-dire les documents de références utiles ou tout autre « outil » de travail qui lui permettra de rester concentré et proactif.
      • Crayons de plomb aiguisés

      • Gomme à effacer

      • Crayons de couleur et surligneurs

      • Dictionnaires et outil de référence en grammaire

      • Lexique des mathématiques

      • Cartes géographiques et ligne du temps

      • Instruments de mesure : rapporteur d’angle, compas, règle, calculatrice, réglettes, cubes, bâtonnets, billes, jetons…

      • Tableau à craie, tableau blanc ou mini-tableau blanc effaçable

        ***Astuce de pro : Fabriquez-le vous-même en insérant une feuille blanche dans une feuille protectrice de plastique

      • Cahiers ou feuilles lignées

    6. Diversifier les méthodes d’apprentissage.
      Cela sera plus que gagnant pour maintenir la motivation et la persévérance à la tâche.
      • Varier la position de travail ou faire des étirements. (posture)

      • Utiliser des articles pour illustrer et manipuler (visuel, tactile, kinesthésique)

      • S’enregistrer sur des supports informatiques : tablette, Ipod, dictaphone… (oral)

      • Expliquer à une autre personne ce que nous avons appris (oral)

      • Écouter et regarder des capsules vidéos informatives (auditif et visuel)

      • Référer à des livres documentaires, cartes, schémas et autres illustrations (visuel)

      • Résumer par écrit ou avec des schémas pour permettre de mieux mémoriser (visuel, tactile, faire des liens)

    7. Créer de nouveaux exercices à l’aide d’exemples déjà complétés. 
      Par exemple, si l’enfant a rencontré des difficultés avec une résolution de problème en mathématiques et que les étapes ne semblent pas être assimilées, on lui demande de rédiger une situation problème similaire qui fera référence aux mêmes opérations mathématiques.
    8. Permettre quelques périodes de jeux    
    9. Se procurer des exercices.
      En magasin, en commande ou sur différents site web, il est possible de trouver beaucoup de matériel intéressant. Il est également possible de télécharger certaines activités sur les sites web des éditions spécialisées en éducation. En voici quelques-unes : Génie PublicationLes Éditions de l’Envolée, Les Éditions Passe-temps, Appligogiques, Kinésiséducation, Les Éditions RDL et il y en a plus encore! 
    10. Réviser avec un ami.
      Intégrer dans  l’horaire, une période ou deux par semaine, où il pourra être possible de réviser avec un ami permettra à l’enfant d’échanger avec quelqu’un de son âge et ajoutera une touche agréable aux apprentissages. Cela peut se faire via les différents réseaux sociaux tel que Facebook via l’application Messenger ou Messenger Kids.
    Finalement, Gardez le sourire!
    • Suivez le rythme de l’enfant!
    • Relevez un défi à la fois!
    • Revoyez vos attentes!
    • Ajustez vos exigences et celles de vos enfants envers eux-mêmes!
    • Fixez-vous de petits objectifs au quotidien!

    Ce sera certes plus bénéfique pour tous, que de s’imposer des buts difficiles à atteindre.

    Et avant tout, partagez de beaux moments avec vos enfants, transmettez le savoir, les connaissances et la culture en vous amusant!

    Bonne révision!