Cliquez ici

6 trucs pour aider mon enfant à l’école

6 trucs pour aider mon enfant à l’école

Souhaitez-vous accompagner votre jeune dans ses apprentissages? Voulez-vous l’aider à reprendre son pouvoir dans ses études, l’amener à avoir confiance en lui ? En effet, plusieurs ont des soucis aux niveaux de l’apprentissage, de la mémorisation et de l’organisation de leurs idées. Et si c’était parce que nous ne savons pas comment apprendre.

Si vous avez envie de connaitre des nouvelles stratégies d’apprentissages qui feront la différence dans cette nouvelle année scolaire, vous êtes au bon endroit!

Dans cet article vous y trouverai les stratégies incontournables que j’utilise depuis plusieurs années avec mes clients, ma famille et pour moi-même.

1. Mettre l’erreur au service de l’apprentissage

Il y a une croyance qui nous habitent depuis trop longtemps… Il suffit de croire que nous n’avons pas le droit à l’erreur. Tout d’abord, cela crée trop de pression et de stress, des ennemis de l’apprentissage. Ensuite, faire des essais/erreurs c’est apprendre et c’est puissant. En effet, cela met en évidence ce sur quoi il faut se concentrer et continuer de se pratiquer pour mieux comprendre. Ensemble, mettons l’erreur au service de l’apprentissage!

2. Amener votre enfant à croire en lui-même

Faites ressentir à votre jeune que vous croyez en lui et en ses capacités. Dites-le-lui, faites-le lui savoir. Il a besoin de sentir que quelqu’un le supporte, qu’il y a de l’espoir.

J’aime beaucoup la pensée d’Henry Ford « Que vous pensiez être capable ou ne pas être capable, dans les deux cas, vous avez raison. » qui démontre la puissance de nos pensées et de nos croyances. Si vous croyez que vous n’y arriverez pas, vous avez raison. Cependant, à partir du moment où vous croyez en vous, vos gestes et vos actions se dirigerons vers des méthodes qui vous permettront d’y arriver.

Je vous invite à lui faire prendre conscience qu’il a tout à l’intérieur de lui pour apprendre. Demandez-lui tout ce qu’il a déjà accompli depuis qu’il est bébé. Il verra qu’il en a réalisé de belles choses!

3. Créer une ambiance d’étude inspirante

Proposez-lui la création d’un espace inspirant pour ses études et ses devoirs.

  • Demander-lui ce dont il a besoin, ce qu’il croit qui l’aiderait. Faites des tests ensembles, ajuster, améliorer.
    • Certains auront besoin d’un endroit calme.
    • Certains se concentrerons mieux avec un fond de musique ou dans le brouhaha de la maison.
    • Certains auront avantage à avoir au mur de grandes feuilles/tableau.
    • Équipez-les de crayons de couleurs, marqueurs, feuilles, post-it, breuvage, collation, éclairage adéquat, etc…
  • Faites preuve de créativité!

4. Découvrir son style d’apprenant

Si vous ne savez pas de quoi je parle c’est tout à fait normal! Justement, j’ai réalisé que la grande majorité ignore qu’il y a plusieurs styles d’apprenant. Effectivement, nous n’avons pas tous la même façon d’apprendre. Je vous invite alors à accompagner votre jeune à découvrir son style d’apprenant dominant. Cette découverte lui permettra d’utiliser des moyens favorisant sa compréhension des concepts.

Il est à noter qu’une personne ne se résume pas à une dominance. (Ex.: J’ai un style d’apprenant visuel et kinesthésique plus fort qu’auditif.)

Voici une image d’Aurelia Visuels représentant bien les différents styles d’apprentissage.

5. Utiliser des méthodes appropriées

  • Faire des cartes mentales *(Mind Maps) pour faire des liens, mieux comprendre, mémoriser, clarifier, consolider les apprentissages, etc. (Ma méthode coup de cœur , excellente pour tous les styles d’apprenant!)
    • Utiliser des images, des formes, des couleurs, des mots clés pour représenter votre pensée.
    • Après tout! « Une image vaut milles mots ! » – Confucius

 Une Mind Map fait par Marie-Lune Cholette

  • Écouter des vidéos sur la matière à approfondir sur allo prof : https://www.alloprof.qc.ca/
  • Observer des démonstrations
  • Revoir sa matière en effectuant des exercices
  • Expliquer la matière à quelqu’un (un parent, sœurs, frères, amis, etc.) S’enregistrer ou se filmer pour s’écouter par la suite ou même se pratiquer devant un miroir.
  • Expérimenter, tester, toucher, goûter, ressentir, etc.
  • Bouger : travailler sur un ballon d’exercice, travailler debout, etc.
  • Étudier en manipulant des objets : balle en caoutchouc, etc.
  • Fabriquer des maquettes
  • Consolider les apprentissages sur le sujet que tu apprends en faisant : des sorties (au zoo, dans la nature, dans les musées, etc.) ou des projets (planifier un budget et dresser une liste d’épicerie et confectionner un repas).
  • etc. 

Vous voyez, il y a une panoplie de façon de faire pour chacun d’entre nous!

6. Astuces maximisant la mémorisation

  1. S’oxygéner, c’est-à-dire prendre le temps de respirer de façon équilibrée, constante et consciente pour être calme. (Le stress est l’ennemi de l’apprentissage). Donc, respirer avant, pendant et au besoin.
  2. Boire de l’eau et avoir pris une collation ou un repas équilibré.
  3. Croire en soi, en ses capacités d’apprendre et de mémoriser.
  4. Sourire et avoir du plaisir.
  5. Bouger
  6. Être reposé, se coucher à une heure raisonnable.
  7. Faire des cartes mentales et revenir souvent sur les concepts que vous apprenez. De courtes périodes, mais à plusieurs reprises.

Tout compte fait, nous n’avons peut-être pas tous la chance d’avoir un enseignant qui connait ou prend en considération les stratégies d’apprentissages gagnantes afin de maximiser la compréhension de chacun de ses élèves, mais nous avons tous la possibilité de reprendre le pouvoir sur notre savoir.

Puisque l’apprentissage fera toujours parti de notre vie, il importe de prendre le temps de découvrir comment nous apprenons le mieux. Il faut donc commencer par la base : donner du sens à nos apprentissages, éprouver du plaisir à découvrir les stratégies qui nous aident le plus. Plus nous utiliserons des stratégies aidantes, plus se sera facile, plus nous vivrons des réussites, plus notre confiance grandira et plus notre motivation sera au poste. Certains d’entre vous sentirons le besoin d’être accompagné à ce niveau, ce qui peut être une excellente idée aussi.

*J’offre un atelier (en groupe ou privé) et des rencontres d’accompagnements. Pour les intéressées, voici le lien de l’atelier en Mind Mapping que j’offre : https://www.julieroy.pro/mind-mapping/ )

Bonne découverte!

Julie Roy - Technicienne en travail social et coach PNL certifiée

Technicienne en travail social Technicienne en travail social et coach PNL certifié couvrant la région des Laurentides et de Laval. Elle intervient auprès des enfants, adolescents, familles et adultes. Membre du Réseau Nanny secours depuis 2015.