Cliquez ici

Papa dit oui! Maman dit non! Pourquoi et comment accorder le discours?

Papa dit oui! Maman dit non! Pourquoi et comment accorder le discours?

Avant de devenir parents, nous étions un couple qui partageait des activités et des intérêts communs. Nous prenions le temps de discuter et d’échanger sur nos idées, nos valeurs, nos points de vue qui, parfois, étaient différents. Mais nous trouvions toujours une façon de nous adapter l’un à l’autre. Maintenant que nous sommes parents, qu’est-ce qui a changé? Pourquoi la bonne entente et le partage des opinions peuvent-ils devenir si problématiques? 

Être sur la même longueur d’onde, avoir le même discours au travers de la vie courante n’est pas toujours chose facile avec nos enfants. Le quotidien va si vite que nous avons (prenons!) peu de temps pour discuter et échanger avec l’autre quand quelque chose ne va pas. De plus, chacun d’entre nous a reçu un bagage émotionnel, des principes moraux, des valeurs et une éducation propres à notre famille qui influencent nos comportements et nos réactions dans diverses circonstances. Certaines situations peuvent donc rapidement s’envenimer et s’avérer conflictuelles lorsque l’on combine tous ces éléments avec le stress de la journée! Il n’en reste pas moins que, dans notre rôle parental, il importe d’établir des règles et un cadre de vie familiale cohérent afin de favoriser un climat agréable permettant aux enfants de se développer en toute confiance. Toutefois, à certains moments et pour différentes raisons, nous échappons à ces beaux principes. Nous sommes moins objectifs dans nos discours et perdons l’essentiel de vue, c’est-à-dire être une équipe solide pour nos enfants.

Comment s’y prendre?

Sachant que nous venons tous de milieux différents, que nous avons des valeurs et des principes bien à nous, communiquer devient alors très important pour favoriser un climat de respect et de sécurité émotionnelle de part et d’autre. Régulièrement, je propose aux familles que je côtoie de planifier des moments chacun pour soi, ainsi que des moments pour être ensemble en tant que couple. Être seul avec nous-même, apprendre à nous connaître et à respecter nos besoins nous amène à être ouvert et réceptif à l’autre. Les moments de couple permettent quant à eux de faire des mises au point et d’être plus en mesure d’entendre le point de vue de l’autre. Il importe de tenter le plus possible d’adopter une attitude calme et de non-jugement. Ces moments sont bénéfiques à la compréhension des comportements de l’autre et permettent de nous ajuster afin de trouver le juste équilibre dans les interventions à poser auprès des enfants. Être en accord avec l’autre ne signifie pas d’approuver toutes ses paroles et ses actions, mais plutôt de mettre en lumière ainsi que de comprendre ses actions ou ses comportements et, surtout, d’identifier le besoin auquel il ou elle tente de répondre.

J’aime bien le dicton « L’union fait la force ». Travailler main dans la main afin d’être présent et disponible pour l’autre. Comprendre et identifier le bon besoin lors de situations qui représentent un défi pour l’un ou l’autre. Savoir être là pour prêter main forte dans le respect du rôle parental de chacun.

Un petit exercice tout simple à faire à deux 

  • Sur une feuille de papier, identifiez trois règles importantes dans la maison.
  • Expliquez pourquoi c’est important pour vous.
  • Identifiez vos réactions et vos paroles lorsqu’il y a manquement à la règle. Aimeriez-vous agir ou parler différemment?
  • Si oui, indiquez ce dont vous auriez besoin pour agir différemment. Parler au « je » facilitera la communication.
  • Mettez vos réponses en commun et prenez le temps de vous écouter mutuellement. Permettez à chacun de verbaliser ses émotions et validez ensuite, de part et d’autre, votre compréhension des informations qui ont été échangées.
  • Identifiez ensemble comment l’autre pourrait intervenir pour vous aider. Vous pourriez même inventer un code visuel ou sonore qui sera le signe que vous avez besoin de soutien lors de situations difficiles.
  • Discutez ensemble de la façon de faire pour que chacun soit respecté et des actions concrètes que chacun posera.

Quand les enfants sont témoins d’un désaccord

Les enfants apprennent souvent par modélisation. Ils ne nous demandent pas d’être parfait, mais simplement de leur donner la bonne marche à suivre. N’arrive-t-il pas d’avoir un « gentil parent » et un « méchant parent » à l’intérieur de votre maison? Ne vous en faites pas! C’est tout à fait normal et ça arrive dans toutes les familles. Il n’y a pas de parents parfaits, mais plutôt des parents qui apprennent!

Voici quelques stratégies que vous pourriez utiliser entre parents devant l’enfant 
  • Dire à l’enfant que vous allez prendre un temps avec l’autre parent pour réfléchir à la réponse au lieu de répondre dans l’immédiat;
  • Demander de l’aide à l’autre parent afin de conserver votre calme dans une situation conflictuelle;
  • Utiliser l’humour et le jeu pour garder une bonne relation avec l’enfant et conserver la bonne humeur;
  • Observer et être à l’écoute des signaux pour offrir de l’aide à l’autre parent s’il en a besoin;
  • Utiliser un code afin de mentionner à l’autre que vous allez prendre un moment pour vous parler au lieu d’intervenir directement et de compromettre son autorité.

Ces quelques stratégies peuvent vous aider dans le quotidien à maintenir une saine relation avec votre enfant et votre partenaire de vie. De plus, elles offriront à l’enfant un modèle positif de gestion de conflits et serviront d’exemples de stratégies efficaces et positives à appliquer dans sa relation avec vous et avec ses pairs.

En terminant, prendre du temps pour soi et pour son couple crée des moments de plaisir et de complicité à savourer à chaque instant. Vous vous rendrez compte bien assez vite que ces moments sont importants et bénéfiques pour tous, puisqu’ils vous rendent fort, confiant et en harmonie avec vous-même. Offrez-vous en cadeau un temps pour identifier vos forces, vos faiblesses, vos petits défis à relever, vos valeurs et vos limites, afin non seulement de donner la meilleure version de vous-même à vos enfants et à votre douce moitié, mais surtout d’être plus en paix avec ce qui se passe sous votre toit.

Si jamais vous et votre partenaire éprouvez de la difficulté à trouver le juste équilibre en ce qui concerne l’éducation de vos enfants, vous pouvez toujours demander l’aide de l’un de nos coachs, qui vous guidera dans le plus grand respect de votre rôle parental.

Laithicia Adam - Éducatrice à l'enfance

Coach familial et fondatrice de Lili Rescousse, elle offre ses services dans la région de Québec. Elle intervient auprès des enfants de 0 à 12 ans. Membre du Réseau Nanny secours depuis 2014.