• Mon fils a pris l’habitude de mordre

    Bonjour Hélène,

    Donc, voici la situation :

    Mon fils aura 21 mois début septembre et il a comme habitude de mordre lorsqu’il est contrarié, fâché ou irrité. La contrariété vient avec le fait que ma fille ou un ami de la garderie joue avec un jouet qu’il veut ou bien ma fille ou un ami lui enlève un jouet avec lequel il joue. Il se fâche de façon importante, il mord, tape ou tire les cheveux. Pour les 3 incidents, on utilise la même intervention. Actuellement mes interventions, ainsi que celles des éducatrices du CPE, sont de lui dire un non ferme et le mettre en retrait. Cependant depuis 2-3  semaines, les incidents sont en augmentation. Lorsqu’il est mis en retrait, il semble comprendre (selon le non verbal) que ce n’est pas bien et que ça peut « faire bobo ». J’ai eu plusieurs suggestions dont le mordre, le taper….. et j’en passe. Ces méthodes ne me conviennent pas du tout. Par contre, je n’observe aucun changement avec les interventions faites. Merci.

    J’ai une question concernant ma fille de 4 ans. Elle suce son pouce depuis l’arrivée de mon fils qui aura 2 ans en décembre (car il a une suce). Je lui ai mis du vernis à ongles qui goûte mauvais. Il existe également un vaporisateur qui goûte mauvais pour les mains, que j’ai utilisé. Mais elle vient à bout de sucer son pouce. De plus, j’ai tenté de lui permettre de sucer son pouce 2 fois par jour à raison de 5 minutes (minuterie) dans sa chambre seulement. Mais rien à faire, elle suce son pouce dès que je quitte la pièce. Elle ne suce pas son pouce à la garderie, mais à la maison. Elle ne suce pas son pouce lors d’activité à l’extérieur sauf s’il y a un moment plus calme (ex.: assis dans le carrosse double au zoo). On partage des moments qu’avec elle d’environ 20-30 minutes 2-3 fois par semaine. On essaie de la valoriser dans son rôle de grande soeur, mais rien n’y fait. Ça fait des mois qu’on essaie, mais pour le moment pas de changement. Je n’ai pas eu le temps de dire au dentiste qu’elle suce son pouce, il me l’a dit suite à un examen de quelques secondes…… Merci pour les suggestions.

    Sandra


    Bonjour Sandra!

    Pour la 1ère situation : votre fils qui mord, tape et tire les cheveux.

    Il faut tout d’abord comprendre qu’à cette période du développement de l’enfant, le tout petit est en apprentissage de l’« Action-Réaction » : « qu’est-ce que mon parent va faire si j’agis de cette façon? ». S’il voit que vous avez donné toute l’attention à son comportement négatif, il va recommencer. Il est dans l’étape de l’égocentrisme. Cette phase peut durer jusqu’à 6 ans. Donc, tout lui appartient. Il joue en parallèle et souvent seul.

    Quelques questions à se poser pour comprendre la situation et pour mieux la résoudre.

    • Est-ce qu’il est dans une période de poussée dentaire? Si oui, ça explique en partie ces gestes de défense.
    • Son niveau langagier? Comment se développe-t-il? Pour lui, faire mal à quelqu’un c’est une façon d’exprimer son mécontentement.
    • Comment réagissez-vous lorsqu’il sort ses crocs, tape et tire les cheveux? Votre réaction a un impact sur la compréhension de Raphaël.

    Conseils pour régler la situation :

    • Pour régler ce comportement, il faut commencer par être décidé à vouloir changer la situation.
    • Lorsqu’il prend une croquée, tape et tire les cheveux, restez calme. Occupez-vous d’abord de  la victime. Dites à votre enfant  de façon claire et ferme : « Je n’aime pas ça quand tu mords, ça fait mal. Regarde (en lui montrant la blessure qu’il a faite) ce que ça fait. Il faut être doux, doux… (En lui passant la main en douceur sur son ami). » Répétez ce même scénario à chaque fois qu’il fait mal. En agissant ainsi, vous allez  responsabiliser votre enfant vis-à-vis son action négative.
    • S’il a blessé parce qu’il voulait le jouet d’un ami,  montrez-lui les mots à dire : « Veux-tu me prêter ton jouet s.v.p.? » L’acquisition du langage a souvent pour effet la diminution des comportements agressifs, d’où l’importance de la stimulation.
    • Donnez-lui une alternative quand il a le goût de mordre (un objet qu’il peut avoir accès facilement et rapidement) Ex. : doudou, toutou, anneau de dentition.
    • Le plus important, est de lui dire que c’est le geste que vous n’aimez pas, mais que lui vous l’aimez toujours.
    • Valorisez chaque bon comportement. Validez ses bons gestes. « Bravo! Tu as rangé tes jouets calmement! »L’enfant veut vous faire plaisir. S’il sent qu’il a de l’attention lorsqu’il fait des bonnes actions, il sera enclin à répéter ce geste.

    Pour la 2e situation : Votre fille de 4 ans qui suce son pouce.

    Changer cette habitude demande de la patience. On ne peut pas jeter le pouce comme on jette une suce. Ha! Pour les enfants,  sucer leur pouce les sécurise. D’après ce que vous écrivez, votre fille a commencé à sucer son pouce dès la naissance de son petit frère. C’est donc une peut-être une façon pour elle d’exprimer son mécontentement face à la venue de ce petit être qui a bouleversé sa routine et son temps seul avec papa et maman. Même si on veut continuer à donner tout le temps possible à notre 1er enfant, il n’en demeure pas moins que nous avons moins de temps à lui offrir. Elle a reçu toute l’attention voulue pendant 2 belles années!

    Je vous conseille de continuer à jouer avec elle 3 fois par semaine pendant des périodes de 20 minutes chacune. Pendant ces moments précieux, offrez-lui le choix de choisir son jeu et les règles. (Pas de jeu d’ordi, TV, console de jeu) C’est elle qui va décider comment le jeu va se dérouler. Vous lui spécifiez que ses règles sont seulement pendant cette période. En d’autres temps, ce sont les règles de la maison qui priment. En appliquant cette méthode, vous allez faire grandir sa sécurité affective.

    Continuez à valoriser ses actions positives. La différence sera de changer la formulation. Ex : « Merci d’avoir rangé ta chambre! » « Bravo, tu as très bien mis la table! » Valorisez ses actions positives en tant que personne entière et non ce qu’elle fait en tant que « grande sœur ». Elle sent peut-être un poids sur ses petites épaules.

    Pour que cette habitude arrête, voici quelques suggestions :

    • Commencez par la sensibiliser sur les effets négatifs qu’amène cette mauvaise habitude.
    • Un tableau de motivation. Une petite récompense (collant) à chaque période de temps sans sucer son pouce peut être une façon motivante pour elle. Commencez par des petites périodes pour allonger le temps au fur et à mesure que la semaine avance. Le but ultime est d’atteindre graduellement une journée complète et ensuite une semaine sans qu’elle ait sucé son pouce. Une récompense hebdomadaire dont vous savez qui lui plaira serait l’idéal pour l’aider à persévérer. Valorisez et encouragez beaucoup!
    • Servez-vous de diverses activités pour détourner son attention lorsqu’elle tente de mettre son pouce dans la bouche.

    Ou

    • Avoir un endroit spécifique et à votre vue où elle peut s’asseoir quand elle veut sucer son pouce. Dites-lui calmement d’aller sucer son pouce à cet endroit si elle n’y va pas d’elle-même. Faites cette intervention à chaque fois qu’elle reprend cette manie.
    • La dernière astuce serait de lui mettre une mitaine, un gant ou un ruban adhésif (tape) autour de son pouce.

    Votre patience, votre persévérance et votre calme seront les attitudes à développer dans ces 2 situations.

    Bonne chance!

     Références supplémentaires pertinentes :