Cliquez ici

Relation parent et adolescent

Relation parent et adolescent

Les relations parents/adolescent sont toujours plus ou moins conflictuelles, pourtant, les conflits qui éclatent entre un adolescent et ses parents signifient simplement que l’adolescent se construit sa propre personnalité à l’aide d’identifications.

Si les conflits parents/enfant sont décuplés au cours de l’adolescence, c’est simplement parce que c’est à ce moment là que naît chez l’enfant la capacité de juger son entourage. À la puberté, les parents ont souvent l’impression que l’éducation de leur enfant est à refaire, pourtant, c’est simplement l’amour propre et la susceptibilité exacerbée de leur adolescent qui est à l’origine de la plupart des altercations entre parents et adolescent. De plus, puisque ce n’est qu’à l’adolescence que les enfants commencent à poser un regard critique sur leurs parents, il n’est pas rare qu’ils se forment imaginairement ce que les psychanalystes et psychologues cliniciens appellent un roman familial. Ils s’imaginent par exemple qu’ils ne sont pas le fils ou la fille biologique de leurs parents. Ces doutes sont significatifs d’une crise identitaire majeure que traversent tous les adolescents. C’est pourquoi un adolescent a besoin de s’identifier pour se construire sa propre personnalité. Cette identification est appelée par les psychanalystes et psychologues cliniciens : mécanisme d’identification à un objet extérieur. L’adolescent se transforme sur le modèle de l’autre, notamment en adoptant et en incorporant ses comportements. Mais le choix du modèle identificatoire est tout à fait inconscient. On peut distinguer deux sortes d’identifications :

  • Ce que les professionnels appellent les identifications verticales, autrement dit, à des adultes, qui permettent à l’adolescent d’évoluer.
  • Et ce que les psychanalystes et psychologues cliniciens appellent les identifications horizontales, autrement dit, à d’autres adolescents, qui ne permettent pas, directement, à l’adolescent d’évoluer. Ces identifications sont à l’origine de la culture adolescente qui constitue une sorte de ciment identificatoire qui se caractérise par un même style vestimentaire, un même langage, etc. Face à cette culture de masse, la majorité des parents tentent, tant bien que mal, de préserver leur enfant de la conformité, pourtant, il est nécessaire de lâcher prise pour éviter les conflits, mais surtout pour permettre à l’adolescent de se construire puisque ce ciment identificatoire est très rassurant pour lui. Chaque identification à l’adolescence est partielle, c’est pourquoi il est nécessaire que l’adolescent ait, à sa disposition, ce que les professionnels appellent une gamme d’objets identificatoires, qui, peuvent être des amis de la famille, des professeurs… sachant qu’un adolescent ne prendra jamais ses parents comme objet identificatoire.

source : psychologie-pour-tous.com