• Elle n’écoute plus les consignes

    Bonjour,

    Je voudrais bien avoir votre aide à propos du comportement de ma fille de 2 ans et demi. Vos chroniques m’ont beaucoup aidé à tracer une excellente éducation à ma fille ainsi que gérer son « terrible two ». 😀  J’étais assez patiente avec elle mais dernièrement, comme je suis enceinte, j’ai une amie à moi à la maison pour m’aider un peu depuis 2 semaines. Dès lors, ma fille a complètement changé… comme si on devait reprendre tout à zéro!!! Je comprends son comportement, elle veut me tester!! Mon amie essaie de faire ce qu’elle veut pour la rendre heureuse alors que moi je m’oppose tout le temps sur des trucs qui était très basique pour elle comme aller seule aux toilettes, manger toute seule et proprement, s’asseoir correctement pour manger, ne pas pleurnicher pour n’importe quoi …etc

    Je ne sais plus comment me comporter avec elle!!! Je recommence à parler à haute voix et fermement, à refaire les punitions, à faire le comptage pour appliquer une consigne mais ça ne marche plus!!! Alors que ma copine était seule avec elle hier et elle a témoigné que j’avais raison et qu’elle était remarquablement excellente en mon absence. Elle faisait tout toute seule comme les jours avant que ma copine vienne chez nous…

    Je souhaite avoir votre aide fasse à ce sujet car je ne sais pas si c’est avec la grossesse que je deviens impatiente ou bien que c’est juste une phase passagère car vraiment, je me sens épuisée après 2 semaines de galère. 😀

    Excellente journée et mille mercis pour l’aide que vous nous procurer 🙂


    Bonjour,

    Effectivement, personne n’aime refaire le même travail deux fois! Il y a plusieurs raisons possibles au comportement de votre fille, c’est pourquoi je vous demande de réfléchir aux quelques points suivants:

    1-  La complicité avec votre amie :

    Vous dites que votre amie fait tout pour rendre heureuse votre fille. Vous devez absolument former une équipe avec votre amie et travailler en partenariat. Si par exemple, vous dites non pour accompagner votre fille à la toilette, votre amie doit faire la même chose sinon c’est évident que vous perdrez l’autorité sur votre fille. Pour y parvenir, ayez une bonne discussion avec votre amie.

    En effet, ça fait 2 ans et demi que vous élevez votre fille avec votre conjoint selon les valeurs et les règles familiales que vous vous êtes données. Après 2 ans et demi, ses règles et ses valeurs sont intégrées en vous. Toutes vos décisions et toutes vos actions en matière d’éducation sont en accord avec celles-ci. Votre processus décisionnel se fait de manière quasi automatique au niveau de votre inconscient. Par exemple : vous n’hésitez pas à dire non à votre fille pour l’accompagner à la toilette, car vous savez très bien qu’elle est capable seule et, de plus, dans votre famille, être capable de faire preuve d’autonomie est important pour vous.

    Du jour au lendemain, votre amie vient vous aider. Elle a, elle aussi, ses propres idées, ses propres valeurs, ses propres règles et ses propres visions en matière d’éducation. Celles-ci ne sont peut-être pas à 100% compatibles avec les vôtres. Il est donc primordial d’informer votre amie sur votre vison des choses afin qu’elle puisse réellement vous aider et non vous nuire de manière bien inconsciente.

    2- Les classiques :

    C’est un classique lorsque les parents reçoivent des invités les enfants « en profitent ». Vous n’étiez peut-être pas consciente de ce fait jusqu’à ce que votre amie passe toutes ses journées avec vous. Le principe est le suivant : en « bons hôtes » les parents portent attention à leurs invités accordant ainsi moins de surveillance aux enfants.  Alors que certains en arrivent facilement à établir un équilibre, d’autres n’en sont tout simplement pas capables ou pas conscients.  Il est tout aussi fréquent de constater que de nombreux parents se déchargent partiellement ou complètement de leur rôle parental dès qu’ils mettent les pieds chez leurs hôtes.

    Comment réagit votre fille avec votre conjoint? Vit-il la même situation que vous?

    Un autre classique chez les enfants est leur « régression » lorsqu’un changement important les affecte ex : un déménagement, une séparation ou l’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille. Ils ont alors l’impression de « perdre leur place ou de perdre leurs parents à eux ». Leur besoin d’être rassuré se manifeste différemment d’un enfant à l’autre: il ne veut plus aller seul aux toilettes, manger tout seul,  fait des crises, etc.

    Pour rassurer votre fille, parlez-lui de la place qu’elle occupe et occupera toujours dans votre cœur même si un nouvel enfant s’en vient. Au lieu de repartir à zéro avec les punitions et les comptages, utilisez un tableau de renforcement positif. Vous pouvez également lui envoyer des messages du genre : « mais où est donc ma grande fille qui est capable de manger seule, je m’ennuie d’elle… ».

    3- Observation :

    Enfin, si son comportement indésirable se manifeste qu’avec vous, je vous suggère de prendre du recul et prendre le temps d’observer ce qui se passe. Donnez-vous au moins une bonne semaine d’observation et la réponse viendra d’elle-même car en étant soit même « acteur » et « observateur » c’est plus difficile d’être objectif.

    Les observations à faire :

    • Quels sont les comportements qui ont « régressés » chez votre fille? Priorisez-les en fonction de l’importance que vous leur accordez. Il sera plus facile de déterminer quel objectif vous viserez en premier avec votre fille si vous décidez d’utiliser un tableau de renforcement positif.
    • Notez les périodes de la journée ou ses comportements indésirables se manifestent.
    •  Comment vous sentiez-vous à ce moment-là? Fatiguée, impatiente, pressée, affamée, calme, reposée, pleine d’énergie, etc.
    • Quelle fut votre réaction ou votre intervention?
    • Comment votre fille a-t-elle réagi?

    Voilà, j’espère que ces quelques points sauront vous être tout aussi utiles que les chroniques! Je vous souhaite une excellente grossesse et n’hésitez pas à communiquer de nouveau avec moi si vous en éprouvez le besoin.