• Malgré les « pulls ups », elle n’est toujours pas propre…

    Est-ce que c’est normal?

    En prenant pour acquis que votre enfant a démontré qu’il semblait prêt pour l’apprentissage à la propreté, OUI! Les couches culottes sont bien dans certaines situations. Par exemple, l’enfant qui est propre le jour, mais pas encore la nuit ou encore, l’enfant plus vieux souffrant d’énurésie. Dans ces deux situations, l’utilisation de la couche culotte la nuit vient préserver l’estime personnel de l’enfant dont le corps ne lui indique pas encore qu’il doit se réveiller pour aller aux toilettes. C’est hors de son contrôle et la couche culotte lui permet d’éviter l’embarras d’avoir encore mouillé son lit

    Cependant, elles sont inefficaces à l’apprentissage à la propreté!! L’enfant qui apprend ne contrôle pas bien ses sphincters et sa miction. Il est donc irréaliste pour lui d’arrêter d’uriner lorsqu’il ressent du froid ou lorsque les dessins disparaissent! De plus, l’enfant porte normalement des pantalons qui l’empêchent de voir ces fameux dessins. Peu importe, dans les deux cas, l’enfant qui a commencé à uriner sera très rarement capable d’arrêter, de courir jusqu’au petit pot, de baisser ses pantalons et de s’asseoir pour ensuite se laisser aller.

    Il n’y a rien de magique. L’enfant apprendra s’il sent l’inconfort provoqué par l’urine qui lui coule sur les jambes ou encore d’une selle qui l’empêche de s’asseoir pour jouer!

    Conclusion, pour aider votre enfant, optez pour des culottes d’entrainement de coton épaisse et absorbante, en grande quantité, accompagnées de beaucoup de patience et de tolérance!!