Cliquez ici

Mon ado est obsédé par les jeux vidéo!

Mon ado est obsédé par les jeux vidéo!

Bonjour,

Merci pour les informations très utiles sur le site Nannysecours.com. Mon défi à moi comme mère est que mon ado est « obsédé » par les jeux vidéo en ligne. Je m’inquiète de son isolement. Je favorise la communication, alors de me répondre qu’il est de son temps et qu’il communique en ligne avec ses amis… Que faire me recommandez vous? Avez-vous des trucs pour m’aider à le sortir de son monde parallèle?

Merci


Bonjour,

J’entends bien votre inquiétude concernant votre adolescent et sa relation avec les jeux vidéo. L’adolescence recèle bien des défis tant pour le jeune que pour le parent. C’est une période de recherche d’identité et de confrontation. Il faut savoir que c’est le travail de l’adolescent de remettre en question les valeurs des parents.  Il va sans dire qu’en tant que parents, c’est une période d’inquiétudes, surtout, comme vous le mentionnez, quand on voit son jeune s’isoler et que l’on sent qu’il y a perte de communication.

Avez-vous tenté de vous intéresser à ses jeux vidéo en ligne?

  • Vous pouvez lui poser des questions et tenter d’y jouer avec lui.
  • Vous pouvez aussi réutiliser ses propres mots : « Dans mon temps, il n’y avait pas ce genre de jeu, j’aimerais beaucoup que tu me montres comment ça fonctionne. »

En vous intéressant à ce qu’il fait, plutôt que de le confronter, la communication risquera d’être plus efficace. Par la suite, vous pourriez en profiter pour lui dire, calmement, ce qui vous inquiète. Par exemple : « Je m’inquiète, car tu ne vois plus tes amis; je m’inquiète parce que tu ne t’intéresses plus aux sports; je m’inquiète parce que l’on ne passe plus suffisamment de temps ensemble… »

Avec l’aire des médias sociaux et de l’informatique, plusieurs jeunes, par ailleurs certaines études révèlent que près de 10 % des jeunes Canadiens ont une dépendance à Internet.

Laissez-moi vous suggérer des pistes d’observations et de réflexions.

  • †      Est-ce que l’intérêt marqué pour les jeux vidéo en ligne a diminué depuis la rentrée scolaire?
  • †      Est-ce que ses résultats scolaires en souffrent? S’absente-t-il de l’école pour jouer aux jeux en ligne?
  • †      Est-ce que votre adolescent continue de fréquenter ses amis proches ou s’est-il complètement isolé? Est-il devenu antisocial?
  • †      Est-ce que votre jeune passe des moments avec vous (heure des repas, en soirée, le week-end)?
  • †      Est-ce que votre jeune devient agressif s’il n’a pas accès à l’ordinateur?
  • †      Si vous proposez de faire, avec lui, son activité préférée, acceptera-t-il ou préférera-t-il jouer aux jeux vidéo?
  • †      Est-ce qu’il se nourrit encore? Prend-il toujours soin de son hygiène corporelle?
  • †      Combien d’heures passe-t-il devant ses jeux, par jour, par semaine?
  • †      Vit-il de l’intimidation?
  • †      Est-ce que votre jeune vous paraît heureux? Vous paraît-il dépressif?
  • †      Est-ce que votre jeune a encore des rêves, des ambitions, des projets?

Puisque la sur utilisation de l’ordinateur peut engendrer des problèmes physiques, voici d’autres questions pour vous :

  • †      Est-ce que votre adolescent se plaint de maux de tête?
  • †      Est-ce qu’il a tendance à avoir les yeux secs?
  • †      Est-ce qu’il a des maux de dos?
  • †      Est-ce qu’il fait de l’insomnie?

Ce que vous pouvez faire comme parents :

  • Installez l’ordinateur dans une aire commune.
  • Établissez, avec votre adolescent, des règles quant à l’utilisation de l’ordinateur.
  • Utilisez des logiciels qui restreignent l’utilisation d’Internet.
  • Intéressez-vous aux sites qu’ils fréquentent.
  • Discutez avec lui des jeux de hasard.
  • Ayez un suivi avec son établissement scolaire.

L’isolement dans un monde virtuel peut cacher bien des maux. Parfois, certains jeunes sentent qu’ils perdent le contrôle sur ce qui se passe dans leur vie. Alors, ils veulent se sécuriser en prenant le contrôle de quelque chose d’extérieur à eux, comme les jeux et l’Internet.

Pour certains jeunes, les jeux vidéo sont des échappatoires temporaires face à une période plus tumultueuse de leur vie ou suite à un grand changement. Si l’isolement persiste, je vous suggère fortement de faire appel à un professionnel. Vous pouvez contacter le CSSS près de chez vous, les gens qui y travaillent seront en mesure de vous guider vers les bonnes ressources.

Il est parfois difficile de faire la différence entre une grande passion pour l’informatique et une cyberdépendance, même les experts ont de la difficulté à se positionner puisqu’il s’agit d’un phénomène relativement nouveau. Si votre jeune devient agressif, dépressif ou s’isole complètement, écoutez votre cœur de mère et ne tardez pas à demander l’aide.