Cliquez ici

Mon enfant crie quand je parle!

Bonjour,

Mon petit garçon a 2 ans ¼ et il a développé une manie agaçante de parler quand j’ouvre la bouche pour parler avec papa. Donc le moment le plus intense est l’heure du souper (et aussi en auto quand on fait un petit voyage). Aussitôt que j’ouvre la bouche pour parler à papa, il fait le dinosaure, il chante fort, il tape sur la table, il dit « regarde maman » sans arrêt… OUF!…Tout pour me décourager de parler avec papa. J’ai fait quelques tests, et il ne le fait pas quand c’est papa qui me parle… Mais quand c’est moi c’est instantané !  J’en ai parlé aux éducatrices, et c’est pareil à la garderie, à l’heure du dîner: elles ont vraiment de la difficulté à se parler. Mais ce n’est pas seulement le mien à la garderie… alors j’imagine que c’est « normal » dans le développement des enfants. Il s’agit qu’il y en ait un qui parte le bal dans le groupe 😉

Ceci dit, j’ai essayé de rester calme, d’arrêter de parler, de le mettre en punition dans sa chambre, de parler sans en tenir compte, de lui laisser la parole le temps que sa folie passe.  Je me souviens que je trouvais ça plate les heures de souper, car les adultes parlaient et nous ont ne comprenait rien, donc je le fais participer, raconter sa journée, etc.  Rien ne fait, ça fait un petit bout que ça dure. C’est assez insupportable !

Quand je parle au téléphone il est calme et soudain il se met à sauter sur les divans, lits, il monte dans le parc de sa petite soeur…!!! Ha oui, petit détail, il a une petite soeur depuis 1 mois ½.  Il faisait ça avant sa venue, donc je vois pas le lien… mais peut être qu’il y en a un avec la grossesse ?

Je suis bonne, je reste vraiment calme, et ma solution ces temps-ci c’est de le sortir de table même s’il n’a pas fini en lui disant, que s’il veut être avec nous, il doit attendre son tour pour parler.  Parfois ça fonctionne.  Je sais qu’à 2 ans c’est assez flou comme notion, mais je répète en espérant le jour J où ça cessera.  Mais ça ne cesse pas vite !

Vous pouvez me croire que nous lui donnons vraiment beaucoup d’amour et d’attention, donc aussitôt que nous sommes occupés, il fait le singe…

Merci de votre aide,

Marie Eve


Bonjour Marie-Ève,

Tout d’abord, merci de partager votre expérience avec nous. Bien des parents se reconnaîtront dans cette histoire en la lisant, j’en suis certaine! Avoir deux ans est une très grande étape, qui implique beaucoup de changements dans la vie d’un enfant. Son langage se développe à vive allure et il est dans l’âge de la confrontation. Son contrôle de soi est immature et c’est souvent le pourquoi des réactions explosives et spontanées.

Ce que je trouve extraordinaire, c’est que votre enfant a le désir de communiquer. C’est donc très important de ne pas l’empêcher de parler (en le punissant ou en l’ignorant intentionnellement, par exemple). Mon premier réflexe est de vous dire que votre fils vous livre très certainement un message par ses cris. Peut-être a-t-il un besoin intense de s’exprimer, peut-être cherche-t-il votre attention… Mon conseil est de prendre des moments avec lui où il pourra s’exprimer. Par exemple, vous pouvez raconter une histoire à deux, regarder un album photo, chanter des chansons quand il prend son bain ou que vous mettez la table, le laisser faire un petit coucou à papa ou à mamie au téléphone quand c’est possible (s’il ne crie pas et qu’il parle doucement), etc. Puis, félicitez-le en lui disant : « Maman aime ça quand tu parles doucement; ça fait du bien à mes oreilles. » Vous pouvez également lui donner un moment pour parler lors des repas, tout en lui expliquant que papa et maman ont aussi des choses à raconter et que c’est alors le moment d’ouvrir grand ses oreilles comme le font les éléphants (vous pouvez même utiliser l’image d’un éléphant). Il peut aussi être efficace de chuchoter quand vous lui demandez d’attendre. Quand il coupe votre conversation, dites-lui, en le regardant, l’index levé : « Attends. Maman termine sa discussion et l’on parlera ensemble après. » Misez sur les moments qui vous plaisent au lieu de réprimander les cris et les comportements désagréables de votre enfant. Félicitez-le quand il ne vous coupe pas la parole, en lui disant : « Merci, mon grand, tu as attendu que maman finisse de parler et j’aime ça. » Et, surtout, il est très important de répondre à toutes ses questions!

Vous pouvez également en profiter pour vous demander quel modèle d’écoute vous offrez à votre enfant. Être parent est un rôle très exigeant. Parfois, nous sommes donc moins à l’écoute des besoins exprimés par l’enfant et c’est tout à fait normal. Il faut seulement en prendre conscience et se réajuster. Est-il possible que votre enfant s’exprime vivement et spontanément quand il est super excité ou lorsqu’il est fâché? Avez-vous fait vérifier l’audition de votre enfant? C’est une piste à explorer.

Votre enfant est tout petit et il doit apprendre à contrôler ses élans. Pour cela, vous êtes son modèle et son guide. Changer un comportement chez un enfant demande rigueur et patience… Mais il ne faut surtout pas lâcher! Même s’il ne comprend pas tout encore, vous pouvez lui dire que vous savez que ce n’est pas évident de changer de comportement, mais que vous êtes là pour lui.