Cliquez ici

Mon fils suce ses doigts

Mon fils suce ses doigts

Bonjour,

Depuis qu’il est bébé mon garçon de 3 ans et demi suce sans arrêt 2 de ses doigts; lorsqu’il est fatigué, contrarié, gêné, etc. C’est même devenu un réflexe! J’ai aussi remarqué qu’il parle sur le bout de la langue et je crois que c’est dû à ça. Alors j’aimerais beaucoup lui enlever cette habitude mais ce n’est pas aussi simple qu’avec la suce!

Comment faire, avez-vous des trucs ou une idée d’un «plan d’action»?

Merci à l’avance!

Marie-Hélène


Bonjour à vous,

Bien que le comportement de porter ses doigts à la bouche soit tout à fait normal pour un enfant de 0 à 3 ans, passé cet âge il est important de se questionner sur les causes qui amènent l’enfant à garder cette habitude. L’élément de votre question qui retient le plus mon attention, est lorsque vous mentionnez que votre enfant agit ainsi quand il est contrarié, nerveux ou encore dans une situation qu’il a du mal à gérer.

De façon générale, ce comportement peut se manifester suite à d’événements qui peuvent être la source d’un état d’anxiété de l’enfant tels que  la naissance d’un autre enfant, l’entrée à la garderie, la séparation des parents, un déménagement, etc. L’enfant qui porte ses doigts à la bouche peut être un enfant anxieux, timide, qui utilise ce comportement pour contrôler les émotions engendrées par des événements qui le stressent et qu’il ne parvient pas à gérer d’une autre manière. Le comportement de votre enfant peut être le moyen qu’il a trouvé de se décharger de l’émotion derrière laquelle se cache quelque chose de plus profond qu’il a de la difficulté à exprimer : une agressivité contenue, un manque d’assurance ou un besoin de se réconforter. Plutôt que d’extérioriser son sentiment, de l’exprimer, l’enfant le garde en lui en portant ses doigts à sa bouche.

La fréquence, l’intensité et la durée dans le temps de ce comportement sont des facteurs qui doivent être pris en considération lorsqu’un enfant utilise ce moyen de « réconfort ».  Même si l’événement déclencheur a disparu, le geste peut persister car il s’est révélé efficace pour l’enfant. De cette façon, c’est le comportement qu’il va adopter automatiquement chaque fois qu’il devra affronter une situation particulière.

Pour l’aider dans sa démarche pour cesser le comportement, il sera important de ne pas faire de reproches à l’enfant. Ainsi on risquerait d’augmenter son manque de confiance et d’aggraver l’habitude de porter ses doigts à sa bouche. Essayez, au contraire de parler avec votre enfant des sentiments qu’il éprouve. Mettez des mots sur les émotions, expliquez-lui qu’il est normal d’éprouver des sensations désagréables et trouvez ensemble des solutions. À l’âge de votre enfant, il est intéressant de travailler avec un tableau visuel des émotions et de cibler les 3 ou 4 qui le concernent davantage. Vous pouvez également montrer à votre enfant à contrôler ses émotions d’une façon différente. Par exemple la colère peut se contrôler par le jeu ou le sport tandis que la peine et l’ennui peuvent être apaisés par un objet de transition (doudou, balle de stress) qui pourra éventuellement remplacer les doigts.

Soyez patiente, modification d’une telle habitude est un travail de plusieurs semaines. Commencez par de courtes périodes pendant lesquelles votre enfant ne doit pas porter ses doigts à la bouche et valorisez-le à la moindre réussite. Allongez ainsi les périodes, pour obtenir des résultats sur de plus longues échéances. Il est également conseillé de noter le comportement de votre enfant à l’aide d’une grille d’observation. Cette grille a pour but d’observer les petites améliorations subtiles. Cette méthode peut vous aider à vous sentir encouragée et à ainsi continuer de cheminer de façon positive avec votre enfant.

Bon succès !

Suggestions de livres disponibles sur notre page Facebook :